Une aventure rôlistico-médiévalo-fantastique fantasque
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La forge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Mer 18 Avr 2012 - 20:30

Alors qu’elle courait pour revenir vers l’étendue d’eau, Minexia entendit un premier jappement.

"Voilà les autres !"

Elle changea de direction et pris la direction du cri. Bien vite, elle entrevit un Gnoll armé d’une lance qui courait sur ses pattes arrière. Visiblement, il n’était pas en balade mais en chasse. Profitant qu’il était concentré devant lui, elle essaya de le suivre sans se faire repérer.

Ils arrivèrent en vue d’une clairière, et le Gnoll s’arrêta. Forcément, sa cible venait de faire de même, et il y avait 3 autres de ces bêtes au centre de la clairière.

"Mais c’est Gunther !!"

Elle banda l’arc au moment où le Gnoll armait sa lance. Ils voulaient certainement encercler Gunther tous les 4 mais elle ne leur en laissa pas le temps et tira. Bien que de dos, n’étant pas experte au tir, la flèche se planta dans son épaule, le jetant au sol mais sans le tuer. Son jappement de douleur fit se retourner Gunther.

"Par ici !! Ramène-toi !!"

Il contourna le Gnoll qui se tordait de douleur au sol tout en ramassant sa lance qu’il avait lâchée. Et talonnés par les 3 Gnolls, Minexia et Gunther se remirent à courir, armés avec le matériel de l’ennemi.

"Mais c’est quoi ce bintz ? 5 Gnolls en plein territoire ? En plus, j’ai trouvé un gob’ planté sur un arbre, y’a quelque chose de pas normal !

Les rodeurs auraient dû les repérer normalement !

Normalement, oui … Bon, d’abord, récupérer nos affaires et nos armes ! J’sais pas toi, mais se battre à poil avec du matos gnoll, çà me dit moyen !

En attendant, courons ! Le promontoire est par là !

Ok !
"

Un petit coup d’œil par-dessus son épaule, Minexia vit que les 3 gnolls étaient toujours derrière eux, ils savaient courir ceux là.

"Attend, on échange, l’arc, c’est pas ce que je préfère, mais la lance, j’aime mieux ! Je te laisse un peu d’avance, je vais voir si je peux les retarder ! Comme çà, t’auras peut être une distance de tir suffisante !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Dim 13 Mai 2012 - 0:44

"Euh... Si tu veux mais tu sais comme je suis mauvais à l'arc... Bien pire que toi..."

Gunther laissa la lance entre les mains de Minexia et détala avec l'arc et les flèches. Très vite, les Gnolls furent sur elle. Elle parvint à les bloquer quelque peu, mais leur nombre leur permit de l'empêcher de les arrêter tous et l'un d'entre eux fila droit derrière Gunther.

Les deux autres l'encerclèrent prudemment, prêts à la tailler en pièces. L'un était armé d'une lance, l'autre d'un énorme faucheur et d'un long coutelas en silex. Derrière elle, elle entendit un bruit étouffé. Tandis qu'elle tournait sur elle-même avec ses adversaires, elle s'aperçut que Gunther avait été rattrapé et était aux prises avec son poursuivant, l'arc à la main et le carquois au sol à quelques pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 17 Mai 2012 - 11:47

Bon sang de bon soir ... cet arc ne nous sert à rien ... si on se sort de ce pétrin, faudra qu'on se prenne tous les 2 des cours de tir à l'arc ...

Elle posa une main au cul de la lance et amorça un coup d'estoc droit au visage du gnoll à 2 armes, tout en faisant un pas vers lui. Il saisit fermement son fauchard et d'un bref fouetté latéral réussit à dévier juste ce qu'il faut la trajectoire pour que la pointe de la lance de Minexia passe à côté de sa tête. Tandis qu'il prenait un léger élan pour frapper à son tour, et que son congénère faisait aussi un pas pour réduire la distance et attaquer Minexia dans le dos. Elle profita du coup donné à sa lance, lâcha sa main qui tenait en plein manche et donna toute sa force dans son autre poignet. La lance décrivit un arc de cercle qui fouetta la lance du gnoll dans le dos, l'obligeant à annuler son attaque. Quant au gnoll de face, au moment où il allait frapper au ventre, il aperçut à la limite de son champ de vision la lance de Minexia qui déjà lui revenait. Il prit le plat du fer de lance en plein sur l'arrière de la joue, à la base de la mâchoire. Sous la violence de l'effet rotatif, il fit un tour sur lui-même à l'horizontale avant de s'affaler dans la poussière.

Le mouvement de la lance avait perdu de sa force, mais Minexia n'avait rien perdue de sa rotation. Elle lâcha sa lance et posa une main au sol, poursuivant la rotation avec les jambes. Lorsque la lance du gnoll frappa là où se trouvait son torse l'instant d'avant, il ne rencontra que du vide, mais juste en dessous, le pied de Minexia passa et le frappa en plein bas-ventre. Il s'écroula en arrière plié en 2. Elle posa genou à terre pour arrêter son mouvement. Elle ramassa le fauchard au sol.

"Gunther !! Prend çà !!"

Elle le lui lança. Le temps que le gnoll face à lui se retourne pour voir quel était ce cri, Gunther le mit à profit pour lâcher l'arc mal en point et attraper le fauchard au vol. Le voilà bien mieux équipé pour la suite du combat. Minexia elle, ramassa sa lance, et bondit sur le dos du Gnoll allongé et grogui du coup sonnant sous la mâchoire. Elle passa le manche sous sa gorge et assise de tout son poids sur son dos, tira pour l'étrangler tandis que l'autre se roulait au sol en beuglant de douleur, les mains sur le bas-ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Mar 12 Juin 2012 - 18:39

Bon sang ! Mais c'était que cette saloperie de Gnoll ne se laissait pas étrangler tranquillement ! Malgré sa position défavorable, le Gnoll était bien plus puissant que Minexia et leurs forces s'équilibraient. Elle décida de se servir de son poids. Lentement, le Gnoll céda du terrain. Elle força encore et soudain, dans le silence de la forêt, elle perçut un craquement sec et le Gnoll devint flasque sous ses bras. Dans le silence... ? Elle reçut un coup d'une violence inouïe dans les côtes qui la fit lâcher prise et lourdement tomber sur le flanc, la respiration coupée. Tandis qu'elle essayait de reprendre un souffle enfui très loin, une patte s'écrasa sur le poignet de la main qui tenait la lance. Elle sentit ses os craquer tandis qu'une espèce de cri strident retentissait. Avec étonnement, elle se rendit compte que le Gnoll riait !

La douleur agit comme un coup de fouet et, lâchant l'arme, elle roula de côté (une douleur fulgura dans son flanc lorsqu'elle roula sur ses côtes) et se redressa non loin, mais hors de portée d'un coup de pied.

Derrière elle, Gunther ne faisait plus aucun bruit. Avait-il vaincu ? Était il mort ?

Une silhouette se dessina entre les arbres. Le Gnoll blessé par sa flèche arrivait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 14 Juin 2012 - 18:47

Ceux là sont vachement plus musclés que l’archer ! Lui il était galbé comme un éclaireur, eux, ce sont des guerriers ! Ils ont dû utiliser le gob’ comme guide jusqu’ici et se débarrasser de lui quand ils n’en avaient plus besoin ! Mais y’a quelque chose de pas normal, même pour un gnoll musclé, ce con est capable de briser des os d’un simple coup de pied !?! Il m’a sûrement cassé 2 côtes et je crois que j’ai le poignet brisé. Salopard !

"Héé mon gros, alors, t’a récupéré tes bijoux d’famille ? J’ai pas tapé trop fort ?" Dit-elle pour l’énerver et lui prouver qu’elle aussi elle savait se moquer de lui.

Si j’avais été une simple guerrière, c’est clair que t’avais l’avantage le poilu, mais tu fais la même erreur que tous les guerriers, je suis une barbare, moi ! Ah si j’avais ma tunique de cuir et mon épée, le problème serait déjà réglé !


Elle vit l’ombre du 3ème contourner les arbres pour arriver dans son dos.

Hein ? Mais Gunther ? Je lui avais refilé une bonne arme pourtant ? Qu’est ce qu’il lui est arrivé ? … et merde, à peine je me débarrasse d’un que me revoilà déjà à 2 contre 1. J’ai besoin de ma rage, sinon, je ne pourrais pas les affronter avec cette douleur !


Le gnoll face à elle ramassa sa lance momentanément empruntée mais Minexia esquiva les 2 premiers coups d’estoc donnés pour la piquer comme un taureau. Elle surveillait du coin de l’œil la progression de l’autre. Elle en appela aux dieux de la guerre et libéra sa rage, ses nerfs à vifs, ses veines pulsant à vive allure, les yeux injectés de sang, elle accueillit l’afflux d’énergie dans tout son corps, endormant momentanément la sensation des blessures. Au moment où le dernier gnoll émergea des fourrés dans son dos, elle lui décocha un rapide coup de pied jeté. Il eut le réflexe de parer juste à temps le coup de pied mais les vibrations violentes causées par le choc lui firent lâcher son arme. Il essaya alors à 2 mains de lui retenir la cheville pour la faire tomber mais elle avait déjà anticipé la manœuvre, poussant son autre pied et au moment même où ses mains se refermaient sur la cheville, il reçut en pleine mâchoire le second pied, arrivé à pleine vitesse. Un bruit d’os signifia qu’elle lui avait brisé la mâchoire, en voilà au moins un qui ne pourrait plus rire avant un moment. Il en lâcha sa cheville, la laissant en l’air.

Elle se prit à sourire juste un instant, grâce à la rage, elle avait réduit l’écart de force musculaire, elle aussi était capable de briser des os. Elle se réceptionna sur son bras intact en faisant une grimace tandis que son flanc la relançait (Merde, malgré la rage, je ressens encore la douleur ? Les cotes sont bien cassées alors !) et eut juste le temps de rouler en arrière pour éviter un coup de lance qui se planta dan la terre pile là où elle avait atterrie juste avant. Mais le gnoll ne la lâchait pas et la suivait de sa lance furieuse. Son comparse se tenait le menton en grommelant quelque chose d’incompréhensible, même dans la langue des gnolls. Il se relevait déjà, en colère et fou de douleur.

Zut, j’ai pas le temps d’enchainer des mouvements, l’autre est déjà sur moi ! tu m’énerves tas de muscles !

Arrêtant sa série de roulades arrières éperdues, elle lui fit face, il tenta une frappe en pleine poitrine. Elle étudia attentivement l’amorce du mouvement et décala sa ligne d’épaule tandis que la lance arrivait. Elle fit longer son avant-bras droit au dessus de la lance qui passait et la saisit au vol de sa main gauche valide. Se servant de son avant-bras bloqué comme appui, elle brisa la lance en 2, et tourna sur les talons pour le laisser passer tel un toréro, ne lui laissant qu’un demi-manche brisé dans les mains.

"Égalité ! Nous voilà à mains nues tous les 2 !"

L’autre gnoll bavait du sang et il n’avait pas l’air content du tout, il avait ramassé son arme et se redirigeait vers eux.

Il faut que je me dépêche de me débarrasser de ces 2 là ! La rage n’est pas éternelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Sam 23 Juin 2012 - 15:35

Les Gnolls se ruèrent sur elle. Tandis qu'elle pivotait pour esquiver leur assaut, elle sentit les griffes de son adversaire mangeur de soupe accocher son bras. Elle lui attrapa le poignet, pivota et d'une violente torsion, emportée par son élan, parvint à lui briser le coude ! Le Gnoll hurla sa douleur tandis qu'elle se dégageait d'un coup de pied sur la hanche qui le jeta au sol, mais eut le temps de ressentir une très douloureuse brûlure le long des côtes. Reculant en titubant, elle s'avisa du sang qui coulait le long de son flanc et sa hanche d'une très méchante plaie ouverte par la lame ébréchée du second monstre.

Le troisième arrivait sur les lieux du combat, une lance à la main. Elle n'allait jamais tenir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Dim 24 Juin 2012 - 22:25

Un troisième ? ...

Minexia jeta un coup d’œil au gnoll dont elle avait brisé les cervicales.

Ils étaient donc 4 !! Je comprend pourquoi Gunther n'a pas pu retenir celui qui était sur lui ! J'espère qu'il est encore vivant !

Saloperies d'poilus, même si j'en ai bien amoché un, il en reste 2 en forme maintenant ! ... Faut que je sois décisive, avec cette nouvelle blessure, la rage ne neutralisera pas éternellement les douleurs !

Vite un enchainement !! Sinon je suis fichue !


Elle prit le parti de foncer directement sur le gnoll lancier qui arrivait. Avant qu'il amorce une attaque, elle saisit la lance à la base du fer et tira derrière elle pour réduire à grande vitesse la distance entre eux et lui asséna un coup de boule surprise. Sans lui laisser le temps de reprendre son souffle elle enserra son torse de ses bras et le projeta par dessus elle d'un suplex. Tandis qu'elle se retournait, il s'étalait dans la poussière. Elle attrapa sa cheville de sa main valide pour se donner le maximum de ressort et en la lâchant, lui asséna un puissant coup de talon en pleine colonne vertébrale.

Déjà un grand coup de taille du sabreur arrivait sur elle mais elle avait retenue le timing du gnoll et se pencha sur le côté, à peine la lame trancha-t-elle quelques cheveux blonds. Alors que le gnoll terminait son estocade, elle redressa son bras à la perpendiculaire et le cueillit d'un lariat sous la gorge qui lui fit fait un salto arrière involontaire tandis que ses pattes continuaient de courir alors que son cou reculait lui.

Minexia fit un saut de côté en se tenant le flanc. les 3 gnolls étaient au sol, mais aucun complètement hors de combat. Elle délaissa le gnoll à la mâchoire et au coude brisé et se concentra sur les 2 autres. Elle ramassa les 2 morceaux de lance brisée, les tenant comme des épées courtes, de façon à utiliser les biseaux de bois brisé comme lames.

Le premier à se relever fut le sabreur, l'autre, du sang dans les yeux, se tenait le dos en se roulant au sol. Elle dévia de justesse un coup de la lame, laissant des copeaux de bois au passage mais frappa le poignet porteur de son autre bras. Avant qu'il ne tente de la griffer, elle croisa les bras et frappa de son premier bras la main qui arrivait. Les bras du gnoll écartés autour d'elle, leurs visages étaient si près, elle eut un sourire méchant et décroisa violemment ses bras, plantant les 2 biseaux ébréchés à l'intérieur des avant-bras du gnoll, le bois ressortant sanglant de l'autre côté. Il en lâcha son arme. De fureur, il lui asséna un coup de boule en plein front. Étourdie, elle sentit le sang couler doucement sur son nez, mais bascula un instant la tête en arrière pour prendre de l'élan et lui rendit le coup de boule, en plein museau, lui enfonçant le nez dans la boite crânienne. Les yeux du gnoll se révulsèrent et il bascula en arrière.

Par réflexe, elle effectua une roulade arrière pour reprendre de la distance. Grand bien lui prit car le lancier s'était relevé, et malgré l'étourdissement, avait essayé de la frapper.

Alors toi, il faut que je travaille ton dos et ton cervelet que j'ai déjà un peu secoué ... (Elle reprit une position de combat lorsque son flanc et son poignet se rappelèrent à elle) .. Aiiiie .... vite, vite !!

La douleur la fit vaciller juste au moment où elle le vit attaquer. Elle savait qu'elle ne pourrait s'écarter de la trajectoire et préféra tomber à genoux. Il fondit sur elle, son coup frappant dans le vide. Il eut juste le temps de baisser les yeux avant de voir un uppercut le cueillir juste sous la gueule. Il tituba un pas en arrière, étourdi et ne la vit pas se relever. Minexia le saisit à la gorge de sa main valide et le jeta au sol d'un chokeslam. Le plaquage contre le sol lui fragilisa encore le dos. Elle ne lui laissa pas le temps d'avoir mal et sauta à pieds joints de toutes ses forces sur la ceinture abdominale du guerrier. Tournant violemment les talons, elle acheva de lui briser définitivement la colonne vertébrale. La tête du gnoll s’affaissa sur le côté, la langue pendante.

Elle entendit un gargouillement incompréhensible dans son dos. Se retournant elle vit le troisième gnoll. Debout, un avant-bras pendant tristement au bout d'un coude désarticulé, une mâchoire décalée et sanglante, tenait dans sa main valide un fauchard. Il la défiait, fou de colère. Elle ramassa la dernière lance intacte, il la défiait toujours. Elle épaula la lance comme un javelot, il continuait de baver sa haine. Elle tira et le planta contre l'arbre derrière lui, le fer se fichant en plein dans l'épaule de son bras désarticulé. Le choc métabolique de cette 3ème douleur fut de trop, il s'évanouit pour le compte. Minexia estima que ce KO durerait un bon moment.

Elle se retourna ver la direction de la dernière position connue de Gunther et commença à s'y diriger lorsqu'elle commença à tituber.

Ah merde .... rage finie ... douleur ... fatigue ... douleur ... tite pause ... j'arrive Gunther ... tout à l'heure ...

Elle vit le paysage basculer sans pouvoir l'en empêcher tandis qu'elle s'écroulait et s'affala à plat ventre dans l'herbe. Elle s'évanouit elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Ven 6 Juil 2012 - 15:27

Gunther reprit conscience. Il tâta sa tête qui avait heurté un gros rocher contre lequel il était affalé. Que s'était-il... ? Tout lui revint en mémoire. Le Gnoll n'avait pas vraiment fait le poids. Lorsqu'il s'était rendu compte de sa fin imminente, il avait tenté un baroud d'honneur et s'était jeté sur lui. Il l'avait transpercé de sa lame, mais n'avait pu s'écarter de la trajectoire et ils avaient dévalé la pente derrière eux. Il avait senti la lame se briser dans le corps du Gnoll, ils avaient roulé ensemble puis il avait heurté quelque chose et puis... plus rien. Il se redressa et remua ses membres. Il était tout contusionné mais il allait bien. non loin gisait le corps de son défunt adversaire. Minexia ? Il se rua à l'assaut de la pente.

Ses jambes faillirent se dérober sous lui lorsqu'il vit Minexia étendue dans l'herbe. Il avisa le carnage autour de son corps. Quatre Gnolls. A mains nues ! Quatre ? Ah oui, ça lui revenait. Il y avait parmi eux celui que Minexia avait "épinglé" d'une flèche. Le Gnoll harponné à l'arbre avait lui aussi fini par rendre l'âme. Il s'agenouilla auprès de la jeune femme et la retourna de ses mains pleines d'appréhension. Un immense soulagement s'empara de lui : elle respirait ! Mais elle était salement amochée. Outre les nombreuses ecchymoses, il remarqua rapidement son poignet brisé, ses côtes qui devenaient déjà bleues (mauvais signe), sans parler de la très vilaine entaille qui lui zébrait le flanc et qui saignait toujours légèrement.

Il la souleva et l'emmena à leur "campement". Il enfila rapidement ses bottes et son pantalon, ceignit l'épée de Minexia puis la reprit dans ses bras pour l'emmener au bord de l'eau afin de laver ses plaies et panser ce qu'il pouvait avant de rentrer au village. A sa connaissance, deux personnes pouvaient la soigner : Nikushimi et Dangel. Il devait les rejoindre au plus vite.

Alors qu'il la baignait délicatement et essuyait ses plaies avec un morceau de sa chemise, elle remua légèrement avant d'ouvrir faiblement les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Dim 8 Juil 2012 - 16:25

Qui ... quoi .... où .... Gun ... Gunther ?

"GUNTHER !!!! Aiiiie ! zut ... 'ai mal ... Tu es vivant ?!

Oui mais toi tu es dans un sale état !

... Aiie ... t'inquiète, tant que je respire encore, çà va ... c'est pas si grave ! J'ai connue pire ... aiie ...

Tu peux te lever ?

Euh, si je m'appuie sur toi ... oui çà peut l'faire !

Il faut que je t'emmène vite ! Te faire soigner !

T'inquiète ... c'est grave ok mais pas si urgent ! On va y aller doucement en marchant doucement, sinon, je risque de m'évanouir en chemin ! Passe moi ma tunique, je vais pas rentrer en ville toute nue !
"

Il l'aida à passer sa tunique malgré ses grimaces, surtout en bougeant le bras dont elle avait le poignet cassé, la douleur s'était diffusée dans tout le bras. Ses cotes cassées lui faisaient mal. Elle marchait en titubant, même appuyée contre Gunther. Ils reprire le chemin de la ville, il fallait trouver Dangel ou Nikushimi au plus vite.

Pendant ce temps, sur les lieux du carnage, le Gnoll empalé sur l'arbre eut un frisson. Le choc métabolique l'avait plongé dans une léthargie proche de la mort mais l'agravation de ses blessures accentua les douleurs dans son corps et le réveillèrent. Le regard voilé, il lui fallut de longs instants pour se rappeler de ce qui venait de se passer. Sa main au coude brisé et à l'épaule empalée ne bougeait pas, aucun de ses doigts ne réagissaient. De sa machoire brisée, un filet de bave et de sang s'écoulait toujours. Il leva lentement son bras valide, saisit la lance et au prix de nombreux efforts, délogea la lance de l'arbre, le libérant et le faisan chuter dans un grognement au sol. Il se remit debout et utilisant la lance comme baton, il essaya de se remettre en marche, il lui fallait se replier, le coin grouillerait bientot de soldats ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Lun 9 Juil 2012 - 22:52

Il n'avait fait difficilement que quelques pas lorsqu'une violente douleur dans le dos le jeta au sol à plat ventre. Un gnoll aux muscles saillants, fin et athlétique, au pelage entièrement noir, arnaché dans un harnais de cuir bouilli retenant 2 kukris, venait d’atterrir en plein sur ses reins. Un grognement plaintif et incompréhensible fut répondu par un long grognement agressif.

(Pour ceux qui ne comprennent pas le gnoll, voici les sous-titres :
"- Mééééé ... pour ... quoi ? challai' ffuir !
- S'il leur manque un cadavre, ils vont fouiller toute la forêt !")

Il dégaina l'un des kukris, posa une patte griffue sur le bras démoli du blessé et enfila la lame par la plaie faite par la lance et l'enfonça dans la cage thoracique d'un coup sec. Le gnoll mourut dans la seconde. Le grand noir grogna.

("J'aurais eu besoin de vous tous, mais je vais devoir me débrouiller seul ! Va falloir la surveiller c'te blonde ! 'l'est drôlement douée ! 'va me poser des problèmes !")

Il rangea son arme et sauta dans un arbre pour disparaitre comme il était venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 12 Juil 2012 - 20:14

Gunther amena Minexia jusqu'aux limites de la cité lorsqu'ils croisèrent Dangel qui chassait.

"Mais qu'est ce qui vous est arrivé ??

Un groupe de gnolls infiltrés !

Hein ?

Un commando de guerriers et un archer gnolls ! Ils avaient utilisé un gobelin comme guide et éclaireur mais ils l'ont supprimé une fois arrivés près d'ici !

Où sont-ils maintenant ?

Tous morts !

Minexia s'en est occupée !

Ah, bien joué ! Bon aide moi ! on va l'emmener au temple, je ne sais pas si Nikushimi y sera mais j'aurais là-bas de quoi m'occuper de ses blessures ! Et en passant au poste de gardes, je les préviendrais pour qu'ils envoient une patrouille !"

Dangel et Gunther emmenèrent Minexia au temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangel Mélikdro

avatar

Nombre de messages : 790
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Art de la magie
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Lun 16 Juil 2012 - 12:12

Arrivés non loin du temple, ils furent rejoints par l’ami de Dangel, le guerrier Elfe Léviander.

« Que se passe-t-il ? Minexia ! Comment as-tu pu te blesser ainsi ? Ta chemise est trempée de sang !
- Des Gnolls en maraude Léviander.
- Des Gnolls ? Ici ? Mais… Comment ?
- Ce n’est pas normal !
- Non, c’est sûr. Mais là, il faut d’abord s’occuper de Min’. »

Léviander leur ouvrit la porte tandis que Gunther et Dangel menaient la jeune femme désormais presqu’inconsciente dans les jardins du temple.

« La perte de sang l’affaiblit trop. Tant pis pour les magnifiques jardins de Nikushimi, on n’a pas le temps pour les soins traditionnels. Posons-la ici Gunther. »

Le jeune homme obtempéra et ils allongèrent Minexia sur la pelouse parfaitement entretenue. Dangel s’agenouilla à côté d’elle et lui posa la main sur le front tout en posant l’autre sur le sol. Il se concentra et appela la force de vie contenue dans la nature avoisinante pour la transmettre dans le corps affaibli de Minexia. Tandis qu’autour d’eux l’herbe prenait une teinte de plus en plus brunâtre sur une circonférence de plus en plus grande, la respiration de Minexia se fit plus régulière avant de devenir apaisée. Dangel, que l’osmose de guérison rendait conscient de l’état complet de Minexia, lui prit son poignet brisé et y concentra l’énergie bienfaitrice.

Lorsqu’enfin il se redressa, Minexia avait retrouvé ses couleurs et ses yeux papillonnaient, prêts à s’ouvrir. Gunther la regardait avec tant d’amour, d’inquiétude et de douleur, sans parler de larmes de soulagement qui menaçaient de rouler sur ses joues, que les deux amis ne pouvaient pas un instant douter de ses sentiments pour elle. Ils échangèrent un regard plein de compassion. Le pauvre ! Elle alignait les conquêtes presque comme elle alignait les pintes de bière avec Himgeldor ! Elle lui briserait le cœur avant peu…

Le cercle autour d’eux était entièrement flétri.


« Dis Dangel, ton truc, là, tu ne pouvais pas mieux le répartir ? Regarde le jardin. Il va râler le moine.
- Oui, sans doute. J’ai été trop vite.
- C’est malin. Maintenant il va t’en vouloir. Tu devrais réparer.
- Impossible. Les plantes sont mortes… »

Un bruit du côté du temple leur fit lever les yeux.

De son côté, Minexia avait également ouvert les siens et ils étaient plongés dans ceux de Gunther. Ils semblaient inconscients de ce qui les entourait. Mais personne ne le remarqua…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikushimi no Tsuno

avatar

Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Secouriste
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Mer 18 Juil 2012 - 19:10

Nikushimi sortit du temple à ce moment là.

"Léviander ? Dangel ? Que vous amène ... Héééé !! Mais qu'est ce qui s'est passé dans le jardin ?

Désolé, je n'ai pas eu le choix, Min...

Minexia ? Tu ne changeras jamais ... bon, ce n'est pas grave pour l'herbe, je retournerais la terre et je replanterais de nouvelles plantes, tu as eu raison d'agir vite ! Si on avait trop tardé, ni toi ni moi n'aurions pu la ressusciter ! Bon aller vous 3, aidez moi à l'amener à l'intérieur !

Gunther ... je te parles ! Aller, aide nous donc !

Vous allez me raconter ce qui c'est passer au calme à l'intérieur !"

Il installa Minexia sur un futon pour se remettre de ses émotions, ouvrit une bouteille de saké et ramena 4 bols pour lui, Dangel, Léviander et Gunther.

"Ben et moi ?

Les blessés ne boivent pas d'alcool !

Mais je ne suis plus blessée ! Dangel m'a soignée !

Tu es convalescente ! Alors pas d'alcool ! Et raconte nous plutôt ce qui s'est passé !"

Minexia et Gunther firent le rapport des derniers évènements (enfin juste ce qui concerne les gnolls en omettant le reste bien entendu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangel Mélikdro

avatar

Nombre de messages : 790
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Art de la magie
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 19 Juil 2012 - 16:05

« Très bien. Il n’est pas normal de trouver des Gnolls ici. Surtout s’ils ont pris un guide. Léviander, tu vas aller voir de quoi il retourne. Etudie les traces, vérifie les corps, piste-les si tu peux, enfin, le topo habituel quoi.
- Très bien Dangel, je vais aller voir ça.
- Mais… Dites, ils voulaient quoi, ces Gnolls ?
- Justement, on n’en sait rien Gunther. Tu emmènes Léviander jusque là ? »

Le jeune homme posa un regard inquiet sur la barbare.

« Mais… Et Minexia ?
- Ca va très bien se passer, tu verras.
- Et si elle est sage, elle aura peut-être même droit à un peu du saké de Niku ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikushimi no Tsuno

avatar

Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Secouriste
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 19 Juil 2012 - 20:45

Une fois Gunther et Léviander partis, Nikushimi se leva.

"Mais c'est qu'il te croit en sucre ou quoi ? Je veux bien que l'amour rende aveugle mais quand même ... Ceci dit, tu n'est pas passée loin du drame ! A force de tirer la corde, elle va se rompre !

Si j'avais su qu'on pouvait rencontrer un tel danger en plein territoire, ils m'auraient combattue autrement qu'à mains nues et je n'aurais pas été blessée !

Elle n'a pas tort ! Il faut vite découvrir quel était leur objectif en pénétrant aussi loin dans nos terres !

N'empêche ... engager un guide gobelin ... ils auraient tout aussi bien pu atterrir dans l'antre du dragon ! Ils ont eu de la chance qu'il soit honnête !

Ou peut être qu'il n'avait pas le choix !

Mouais ... autant se préparer à de rudes combats alors !

Je le crains en effet ..."

Les 3 amis avaient la tête des mauvais jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 925
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 19 Juil 2012 - 22:10

Léviander et Gunther arrivèrent sur les lieux de l’affrontement. Le jeune homme, sachant que Minexia était au temple, avait gardé son épée, mais il semblait emprunté. En effet, c’était une habitude de se promener avec une lame entre les omoplates… Léviander examina les lieux avec soin pendant un long moment avant de venir examiner les corps.

« Ben ? C’est bizarre… Il était mort, çui-là.
- Lequel ?
- Lui là. Il était empalé sur le tronc.
- Hein ? »

Léviander se redressa pour mieux venir étudier le corps et l’arbre. Drôle de truc.

« Ben il semblerait qu’il était juste évanoui. Regarde, apparemment il a arraché la lance puis essayer de s’en aller mais la douleur l’a fait tomber. Et l’hémorragie l’a eu. T’as vu tout ce sang ? Il a dû s’arracher une artère.
- Ah ?
- Par contre, je ne m’explique pas ces traces-ci.
- Lesquelles ? demanda Gunther, aussi aveugle qu’une taupe en plein soleil.
- Ici. Juste quelques pas puis plus rien. Nulle part. Ca c’est bizarre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangel Mélikdro

avatar

Nombre de messages : 790
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Art de la magie
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Ven 20 Juil 2012 - 13:51

Dangel se leva brusquement.

« Bon, il n’y a pas 36 solutions. Dès que Gunther et Léviander seront revenus, on avisera. En attendant, Min’, je te conseille de prendre une bonne nuit de repos. Niku, encore désolé pour ta pelouse… Je rentre à la taverne. Si Varag est d’humeur, je lui en toucherai un mot. Mais de toute façon, je ne vois pas ce qu’on peut faire de plus maintenant. Il faut attendre les deux autres. »

Il s’engagea dans le couloir.

« Ah oui ! N’ameutez pas tout le monde maintenant. Tant qu’on ne sait rien de plus, il vaut mieux ne pas foutre la pagaille pour rien. On se retrouve ici à leur retour. Prévenez-moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Ven 20 Juil 2012 - 14:49

"Bon, d'accord, vous avez gagné ! Je dormirais ici ce soir !

J'attend de vos nouvelles, dès que vous avez des infos, prévenez moi !

Pour la contre-attaque, j'en suis !! Et là, je serais prête à me défendre ! Ils ne vont pas faire long feu !!
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 925
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La forge   Lun 13 Aoû 2012 - 13:24

« Il me semble qu’ici on a fait ce qu’on pouvait. Par contre, ce serait bien de savoir d’où ils venaient.
- D’accord, mais je n’en sais rien moi !
- Dommage. Mais je m’en doutais. On va voir s’il n’y a pas d’autres traces. Amène-moi à leur bivouac. »

Peu de temps après, ils arrivèrent à l’endroit où se trouvaient les Gnolls. Le feu désormais éteint fumait toujours. Léviander s’agenouilla et examina les lieux, avant de chercher en étendant son rayon d’action.

« Ici !
- Quoi ?
- C’est de là qu’ils venaient. Allez, en avant !
- Euh… Faudrait pas mieux prévenir les autres ?
- Pas encore, on n’a rien comme piste, juste un début. On doit en profiter tant que c’est frais. Je ne suis pas un expert, juste un type qui sait chasser. Dans quelques heures, je ne saurai plus rien voir et il nous faudra un vrai pisteur. T’en connais un toi ?
- Ben oui, il y a les patrouilleurs, certains chasseurs…
- Disponible tout de suite ?
- Ben non, il est sûrement en patrouille.
- Voilà. T’as compris maintenant ? On y va. »

Ils parcoururent une bonne distance avant que le crépuscule ne tombe. Les traces étaient de moins en moins fraîches et la luminosité de moins en moins bonne. Léviander dut finalement renoncer.

« Et merde !
- Attends ! T’as entendu ?
- Quoi ?
- Des cris ! Par là !
- Tu as raison ! Vite, viens ! »

Léviander s’élança dans la direction des cris, suivi de Gunther. Ils purent vite percevoir à travers les frondaisons quelques taches lumineuses et mouvantes. Sur un signe de Léviander, ils s’arrêtèrent.

« Doucement maintenant. Apparemment c’est une attaque. Faut voir sans être vus et alors on s’engagera, ou pas, en fonction de ce qu’on pourra faire. »

Gunther hocha la tête et suivit l’Elfe dans la pénombre.

« Fais gaffe sacrenom ! T’es trop bruyant ! »

Ils avancèrent encore un peu et purent apercevoir une maison dans une clairière. Apparemment l’habitation de bûcherons. Un combat acharné avait été engagé contre une troupe de Gnolls. Cependant, celui-ci avait tourné court et les hommes avaient perdu. Lorsque Léviander avisa la situation, le dernier venait de se faire perforer le ventre d’un coup de lance et tandis qu’il regardait avec surprise la hampe qui lui traversait le corps un second Gnoll le décapita d’un revers brutal. L’autre extirpa violemment sa lance du ventre du mort, arrachant tripes et boyaux, et rit en se passant la langue sur les lèvres en voyant les intestins accrochés à sa pointe barbelée. Une douzaine de Gnolls était visible, mais les cris féminins à l’intérieur apprirent aux deux hommes que d’autres étaient entrés dans la maison. Léviander retint tristement l’impulsion de Gunther à se porter vers l’avant. Il secoua tristement la tête.

« Non. Ils sont trop nombreux. Là j’en compte douze et il doit y en avoir au moins trois ou quatre à l’intérieur. On ne peut pas se les faire à deux. Mais ils ne perdent rien pour attendre, crois-moi. »

Un hurlement d’agonie déchira le silence. Gunther ferma les yeux. Des larmes commencèrent à couler.

« On rentre chercher les autres. On trouve un pisteur et on revient les massacrer. Viens ! On ne peut rien faire ici à part se faire repérer. »

Léviander tira Gunther et ils quittèrent les lieux le cœur lourd, entendant les cris s’estomper derrière eux. Puis le silence… Il leur fallut du temps pour rejoindre Harmadrya et lorsque tout le monde fut réuni et l’histoire narrée, le jour commençait à poindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Mar 14 Aoû 2012 - 22:18

Minexia regarda le soleil à l'horizon.

"C'est un beau jour pour découper des steaks de chien-chien ! J'ai juste besoin que vous me désignez ceux qu'il ne faut pas tuer sans qu'ils aient eu le temps de parler ! Les autres, je m'en occupe !"

Elle commença à faire jongler son épée entre ses mains, au dessus de sa tête, dans son dos, puis la rangea dans son fourreau.

"Prête ! Je vous suis !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikushimi no Tsuno

avatar

Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Secouriste
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Mer 15 Aoû 2012 - 12:09

"Cela fait beaucoup trop de Gnolls en plein territoire ... il faut prévenir la garde et les patrouilles !

Quant à nous ... on va prendre comme repère la ferme que vous avez repérés Léviander et Gunther ! Avec Dangel et moi, on va pouvoir vous les pister ! Les meneurs seront faciles à repérer, on n'a effectivement pas besoin de faire prisonnier les autres, et puis çà économisera des cordes dans la cour du palais !

Des cordes ?

Pour les pendaisons, si nous faisons des prisonniers, compte tenu des crimes qu'ils ont déjà commis, ils n'auront aucune chance d'y échapper à plus ou moins long terme !"

Nikushimi avait glissé de nombreux petits objets comme des rouleaux de parchemin dans toutes les poches sa tunique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 30 Aoû 2012 - 17:51

Aussitôt l’équipe réunie, les compagnons se mirent en route. Il leur fallut une bonne partie de la matinée pour atteindre la ferme. Tout était désert et pas un bruit ne troublait le silence. Un souffle de vent balaya la cour, un grincement se fit entendre : la porte de la remise mal huilée.

Ils avancèrent et découvrirent un spectacle horrifiant. La porte de la maison était ouverte et maintenue ainsi par le poids de l'homme qui y était empalé à l'aide d'une fourche à foin plantée dans l'abdomen. Outre le mobilier et la vaisselle fracassés, les habitants avaient été non pas tués mais massacrés. Encore assis dans sa chaise à bascule, un vieillard y avait été cloué d'une hachette enfoncée dans le dossier et son crâne, fendant son visage en biais et arrêtant sa course dans son orbite gauche d'où l’œil avait été délogé et pendait le long de la joue. On avait jeté au sol une armoire pour clouer au mur une fillette à l'aide de poignards dans les poignets et les chevilles afin de se servir d'elle comme cible pour jets de couteaux. Les nombreuses plaies que comptait son corps disaient à quel point le jeu avait pu être long... La cheminée était encombrée de débris et de cendres mais avait surtout servi à l'assassinat d'un garçonnet. Les Gnolls lui avaient mis la tête dans le feu et l'y avaient maintenue de force. Ses doigts brisés et ses ongles arrachés témoignaient de la vaine lutte de l'enfant. Allongée sur la table, les bras brisés aux coudes et fixés à l'aide de poignards dans les pieds, une femme dans la trentaine avait subis de nombreux outrages, une grosse flaque composée de fluides visqueux et de sang s'était étendue entre ses cuisses tandis que ses seins avaient été tranchés ou plus exactement, d'après les plaies, mordus, arrachés et mangés. Le sang répandu signifiait qu'elle était encore vivante quand c'était arrivé.

Un gémissement attira leur attention. Derrière la porte, couchée contre le mur, se trouvait une adolescente moribonde. Son ventre ouvert sur son contour dévoilait ses entrailles d'où sortait un long cordon. En le suivant de regard, on trouvait non loin la dépouille éclatée de l'enfant qu'elle portait qui avait été jetée contre le mur.

Gunther sortit en courant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikushimi no Tsuno

avatar

Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Secouriste
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 30 Aoû 2012 - 22:09

Deviner ce que Gunther était parti faire dehors n’était pas difficile, mais il fallait désamorcer une autre bombe, Nikushimi s’agenouilla à côté de la fille agonisante mais à peine essayait-il de calmer son pouls qu’elle s’éteignit dans ses bras. Il réfléchit à toute allure, laissant sa propre colère de côté.

"Bon, il faut bien et vite ! Aller, regroupez moi les corps dans la salle commune s’il vous plait, je vais m’occuper de les « préparer », de dire une prière et de leur offrir une sépulture digne !

Tu crois qu’on a le temps pour çà ?

Pas de soucis, je prévois une sépulture correcte, rapide et qui aura comme intérêt supplémentaire de signaler notre position. Après seulement, nous partirons en chasse !"

Il préférait ne pas croiser le regard de Minexia.

Ils regroupèrent les membres de la famille tous allongés sur le sol, l’un à coté de l’autre. Nikushimi s’agenouilla à coté de chacun d’eux, passant sa main au dessus de leur visage en psalmodiant doucement une prière. Puis ils sortirent de la maison, il les fit s’éloigner de quelques pas et planta sur la porte un parchemin qu’il déroula. Il lut à haute voix la prière contenue sur le parchemin et à peine le dernier mot prononcé, un cercle de feu apparut, se propageant du parchemin sur toute l’enceinte de la maison qui s’embrasa instantanément. Une colonne de fumée s’éleva rapidement dans le ciel.


"Que ces flammes vous accompagnent dans l’au-delà !"

Tous se recueillirent quelques instants tandis que le moine terminait sa cérémonie.


"Bien … maintenant, nous pouvons nous consacrer à la vengeance ! Je pars en avant pour les traquer ! Dangel, je te confie le reste de l’équipe, je baliserais mon avancée pour que toi seul puisse la repérer. Je vais essayer de vous les rabattre ! Si jamais je dois engager le combat sans vous avoir attendus, je signalerais ma position et je les retiendrais jusqu’à votre arrivée, çà vous va ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Sam 1 Sep 2012 - 18:49

"Pas de quartier ! Pas de prisonnier ! Ils vont tous souffrir ! C'est moi qui vous le dis !!

Et pour obtenir des informations ?

Je garderais soigneusement les têtes ! Çà suffira largement à André pour les faire parler non ? Pas besoin du corps ou qu'ils soient en vie ?

Ils veulent du massacre ? ils vont en avoir !!
"

Elle crispait ses doigts sur le manche de son épée à s'en faire blanchir les phalanges.

Ils partirent en formation pour chasser du gnoll.

Après 15mn au pas de courses dans la forêt, Nikushimi dépassa 2 trainards qui étaient assis à dévorer les gigots d'un sanglier mort à côté d'eux. Ils ne le virent même pas passer. Dangel repéra les messages laissés et prévint les autres mais l'effet de surprise tourna court lorsque Minexia jaillit d'un fourré pour charger droit sur eux. Ils ramassèrent leurs armes et se préparèrent à se défendre mais lorsque le premier plaça son sabre en parade, il ne résista pas à la charge furieuse de Minexia qui avait donné toute sa force. L'épée bâtarde de la barbare fendit en 2 l'acier de mauvaise qualité du sabre ainsi que l'avant-bras du gnoll comme s'il s'était s'agit de beurre. Il n'eut pas le temps d'hurler car elle freina sa course, imprimant toute sa vitesse à sa lame qu'elle fit tournoyer au dessus de sa tête et trancha net le cou de son adversaire au passage suivant. D'un geste rageur du pied, elle repoussa son corps encore debout qui s'affala dans l'herbe.

Son compagnon fit un pas de recul, cherchant qu'elle était la meilleure solution mais il était déjà encerclé par tous les autres. Gunther attaqua le premier mais le gnoll préféra esquiver le coup et alors qu'il tendait la tête vers la cime des arbres pour crier l'alerte, il ne vit pas le geste rapide de Dangel dans son dos qui lui logea sa lame enchantée dans la gorge, l’empêchant de crier quoi que ce soit. Les aventuriers furieux du spectacle de la ferme le taillèrent en pièce sans autre forme de procès.

Fidèle à son idée, Minexia récupéra les 2 têtes et les attacha par la crinière au manche de la pioche du 2ème gnoll. Elle posa la pioche sur son épaule et guidés par Dangel, ils reprirent leur route à la suite de Nikushimi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Ven 7 Sep 2012 - 11:44

Ils suivirent la piste de Nikushimi avec empressement mais néanmoins prudence et finirent par arriver près d'une clairière où se trouvaient les Gnolls. Nikushimi les attendait non loin, il avait neutralisé le guetteur.

"Ils ne sont plus que vingt et un. Il n'y a plus de guetteur."

Dangel fit un clin d’œil à Léviander.

"C'est comme au bon vieux temps !"

L'Elfe sourit et dégaina. Les compagnons se regardèrent avec détermination, sortirent leurs armes puis Dangel reprit :

"Gunther, t'es pas discret donc tu restes ici. Tu attends dix minutes qu'on se place puis tu te montres. On profitera de l'effet de surprise. Niku, Léviander et moi, on se disperse pour les avoir sur tous les fronts. Il n'y aura pas de quartier. Minexia, c'est comme tu veux. Soit tu accompagnes Gunther soit tu te disperses comme nous. Les deux choix sont bons. C'est bon pour tous ? Alors on y va !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Dim 9 Sep 2012 - 20:04

"Je me disperses aussi, comme çà, on s'assure qu'ils n'échapperont pas aux mailles du filet !

C'est parti !
"

Ils se déployèrent tout autour de la clairière et comme convenu, Gunther, après avoir attendu, se dirigea droit vers la clairière. Les gnolls avaient installé leur campement rudimentaire. Certains s'affairaient à faire chauffer quelque chose à même le feu, d'autres trainaient sur leur paillasse. Les plus proches repèrent l'arrivée de Gunther et lancèrent l'alerte. Mais alors qu'ils se dirigeaient vers leurs armes, les 4 autres assaillants sortirent de leurs cachettes, encerclant complètement le camp. Les premiers à tomber n'eurent pas le temps de saisir leurs armes. Chacun bataillait de son côté, profitant de la panique et de la désorganisation complète des gnolls. Minexia, en furie, profitait de sa rage pour redoubler de violence dans ses coups. Elle avait très nettement perdue en précision mais profitait de la rage pour s'acharner sur les armes adverses. Quant bien même ils réussissaient la plupart du temps à parer ses coups, au bout de quelques uns, les lames se brisaient, les manches se fendaient, et une fois désarmés, ils perdaient en général un membre puis la tête.

Alors qu'elle achevait le dernier gnoll dans sa zone, elle repéra un mouvement furtif dans un coin. Un gnoll plus fin que les autres avait réussi à passer entre les mailles et tentait de s'enfuir à toutes jambes à travers bois. Minexia se permit un coup d’œil circulaire et réalisa que tous ses camarades étaient occupés dans des combats, pas le temps de les prévenir. Elle se mit en chasse du fuyard.

Sprintant à toute allure, elle réduisait lentement l'écart. Le gnoll lui, semblait courir en zigzag, pas très sûr de là où aller. Tandis qu'elle l'avait presque rejoint, elle ressentit que les effets de la rage s'estompaient, retrouvant ses perceptions normales, son cœur battant moins vite malgré la course. Elle savait aussi que sa vitesse allait décroitre, il fallait agir maintenant. Elle se jeta alors dans les pattes du gnolls, et ils roulèrent au sol tous les deux dans un nuage de poussière et d'humus. Séparés à quelques mètres, chacun entreprit de se relever en ramassant sa propre arme.

"Alors mon mignon, on espérait s'enfuir ? Mais tu rêves mon pote ! Personne ne s'échappe !! Aller, bats-toi !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikushimi no Tsuno

avatar

Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Secouriste
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Mar 11 Sep 2012 - 23:23

Dans la clairière, Nikushimi bondissait comme un cabri. De quoi énerver copieusement le gnoll qui lui faisait face et qui moulinait de grands coups de haches dans le vide. Lorsque soudain, le moine stoppa net, juste devant son adversaire. D'abord surpris, le gnoll crut à sa chance et leva bien haut son arme mais Nikushimi traça dans l'air un idéogramme qui s'illumina, activant les 4 petits parchemins qu'il avait disposé au sol tout autour du gnoll pendant ses bonds. De chaque parchemin, comme autant de petites portes dimensionnelles, une lance acérée surgit. Les 4 lances transpercèrent son torse, le maintenant ainsi figé dans cette position debout tandis que sa hache chutait au sol.

Nikushimi sentit une présence dans son dos et sortit de sa manche un autre parchemin qu'il déroula devant lui, faisant apparaitre à sa place un petit bouclier de bambou. La lame du sabre du gnoll qui l'attaquait dans le dos fendit en 2 le bambou mais tandis qu'elle glissait sur sa longueur, Nikushimi ne parut pas inquiet. En arrivant à la garde du sabre, les échardes de bambou se fichèrent dans la main du gnoll, stoppant net sa progression tandis qu'il hurlait de douleur. Profitant que le geste était arrêté, le moine appliqua une double manchette des 2 côtés de la lame à des endroit différents, désoclant la lame du manche. Le gnoll essaya rageusement de frapper du poing le demi-orc qui appliqua une clef de bras afin d'orienter le dos de son adversaire là où il voulait. En effet, puisque tout ce qui monte est voué à redescendre un jour, la lame du sabre tournoyant en l'air retomba et se ficha droit dans le dos de son ancien propriétaire. D'un croche-patte, Nikushimi aida sa victime à s'effondrer au sol.

Déjà, un 3ème assaillant arrivait sur lui, lorsqu'il réalisa que hormis un carnage sur son flanc droit, il manquait quelqu'un.


"Quelqu'un a vu Minexia ? Je l'ai perdue de vue !"

Il se prépara à recevoir le nouveau gnoll en cherchant dans ses manches une petite surprise à lui offrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 925
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 27 Sep 2012 - 11:20

Gunther espérait ne pas le montrer, mais il était mort de trouille. Les autres étaient tous des combattants confirmés, ils savaient gérer ça. Peut-être n’avaient-ils même pas peur (bien que Maître Himgeldor lui ait assuré que cette peur ne partait jamais, c’était ce qui maintenait en vie) En attendant, il ne fallait pas les décevoir. Assailli de doutes, il s’avança dans la clairière. Aussitôt, trois Gnolls le repérèrent et lancèrent l’alerte. Alors qu’ils prenaient leurs armes, ses compagnons fondirent sur eux de toutes parts.

Deux Gnolls s’effondrèrent d’entrée, une dague fichée dans la gorge pour celui de Dangel, une fichée dans l’œil pour celui de Léviander. Les deux compagnons entrèrent dans la clairière arme au poing et sourire aux lèvres. Sept Gnolls leur fondirent immédiatement dessus. D’un concert de mouvements né de nombreux combats menés ensemble, les deux hommes levèrent leurs lames, pivotèrent, parèrent, avancèrent dans un tourbillon d’acier, laissant en quelques passes d’armes trois adversaires sur le sol. Les quatre autres se mirent en garde plus prudemment…

Tandis que Nikushimi abattait ses deux adversaires et se retournait pour faire face à un troisième, il remarqua que deux autres arrivaient juste dans son sillage. Il en avait trois sur le dos maintenant. Vivement, il se jeta au sol alors qu’une dague fusait là où il aurait dû se trouver. Son coup d’œil aux deux nouveaux arrivants avait permis au premier de tenter de l’épingler. Sans ses réflexes foudroyants, il aurait été bon pour le cimetière !

Pendant ce temps, les trois Gnolls restants avaient chargé Gunther qui faisait de son mieux pour ne pas se faire embrocher, tout doute désormais envolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Ven 28 Sep 2012 - 0:19

Oui, la rage était au bord de la fin.

Le gnoll porta le premier coup mais Minexia profita des dernières secondes de vitesse améliorée pour esquiver. Elle frappa de toutes ses forces sur le flanc. Le gnoll eut juste le temps de parer mais la violence du choc le surprit. Minexia lâcha le manche de son arme de sa main gauche et comme les 2 lames s'entrechoquaient, elle lui fila un bourre-pif en plein sur le museau. De rage, il donna un violent coup de pied griffu en plein sur la cuisse de la barbare pour la déséquilibrer et tenta à son tour de la frapper de sa main libre.

Au lieu de résister, elle accompagna le déséquilibre et tomba à genou par terre juste devant lui. Le coup de griffe rata mais il prépara un large coup de sabre pour l'achever. Dans cette position basse, elle lui donna un violent uppercut en plein entre les cuisses. Son cri s'étouffa dans sa gorge tandis que ses joues s’empourpraient. Profitant de l'instant de douleur, elle se releva et le saisit à la gorge et lui infligea un chokeslam qui l’aplatit à plat dos violemment au sol. Elle retourna son épée en saisissant le manche à 2 mains et l'empala au sol, enfonça son arme de moitié dans sa cage thoracique.

Elle recula d'un pas et posa un genou au sol. Le contrecoup de la fin de la rage arrivait. Elle se sentit soudain très fatiguée, essoufflée, tandis que le regain de force, de vitesse et d'endurance disparaissait. Le temps de faire une pause et elle rejoindrait les autres après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikushimi no Tsuno

avatar

Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Secouriste
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Dim 30 Sep 2012 - 14:53

De sous sa manche, Nikushimi sortit une étoffe roulée, il jeta l’étoffe au sol, dévoilant une poignée de petits kunais. Il ficha le premier au sol et esquiva le second coup de dague du gnoll, puis tournant autour de son adversaire pour évier ses coups, il glissa discrètement un autre kunai dans la ceinture du gnoll. Prenant appui sur ses cuisses il bondit ensuite vers les 2 autres qui arrivaient en lançant sur sa gauche et sa droite 2 kunais qui se fichèrent dans des arbres. Au dernier moment, il se jeta en boule dans leurs pattes pour esquiver leurs attaques. Alors qu’il se retournait, il para de justesse avec l’un des kunai qui lui restaient un coup d’estoc qui l’aurait sinon atteint à la gorge. D’un balayage rapide, il déséquilibra le second gnoll avant qu’il ne porte son attaque. Mais déjà, le premier revenait se joindre aux deux autres. Nikushimi lança suffisamment lentement un kunai vers celui qui était armé d’une pioche rudimentaire et le gnoll eut le temps de parer la lame avec le manche de son arme. Il ne lui restait plus que 2 kunais. Il planta l’avant-dernier au sol à ses pieds et lança le dernier dans un arbre derrière lui.

Puis, alors que ses 3 adversaires manœuvraient en arc de cercle pour l’encercler, Il bondit de toutes ses forces à la verticale et traça dans l’air un nouvel idéogramme qui activa la poudre explosive dont étaient enduits les kunais. Inoffensive pour ses adversaires, elle avait pour effet de libérer les kunais plantés dans les arbres et le sol. C’est alors que le véritable piège se déclencha. Les fils de pêches, invisibles jusqu’ici, qui passaient dans les anneaux des différents kunais se tendirent tandis que les gnolls s’écartaient. La chaleur de la poudre explosive avait aussi un autre intérêt. Les fils se rétractaient. Sans réaliser ce qui se passait, les gnolls se retrouvèrent vite jetés au sol et empêtrés les uns dans les autres et plus ils gesticulaient, plus ils resserraient l’étau autour d’eux. Plus ils paniquaient, plus les fils se nouaient sur eux.

Nikushimi retomba au sol en observant cette mêlée de membres sous les grognements de colère des 3 gnolls. Grognements qui devinrent de douleur tandis que les fils pénétraient dans les chairs. Mais le moine n’était pas là pour ficeler un rôti de gnoll. Il s’approcha en sortant sa dague de cristal et à chacun, leur donna un coup profond dans la nuque, les achevant pour le compte. Sans mouvement supplémentaire, les fils cessèrent de se resserrer. Nikushimi se releva en laissant sa compression de chairs en l’état.


"Pas très utile face à un seul adversaire mais idéal lorsqu’ils sont plusieurs ! … Bon, c’est pas le tout, mais où est encore passée Minexia ?… Ah zut, Gunther, il faut aller l’aider !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Mer 10 Oct 2012 - 23:26

Minexia :

Tandis que la torpeur la frappait de plein fouet, Minexia entendit un craquement sinistre dans les fourrés. Elle se redressa en s'aidant de l'arbre contre lequel elle s'était affalée, attrapa son épée qu'elle souleva avec difficulté et se retourna...

*****

Nikushimi :


Gunther avait bien besoin d'aide, en effet. C'était devenu un combattant acceptable, voire un peu mieux (très belle performance de Varag et Minexia en si peu de temps) mais face à trois adversaires, c'était un peu préjuger de ses compétences. Alors qu'il se portait au secours du jeune homme, celui-ci passa la garde de l'un de ses adversaires et lui broya le crâne d'un violent coup de morgenstern. Furieux, les deux autres redoublèrent d'efforts pour le percer de leurs lances, le forçant à reculer de plus en plus. Sa garde allait flancher d'un moment à l'autre. Un cri retentit qui attira l'attention du moine pour une brève seconde : le dernier adversaire de Dangel et Léviander venait de mordre la poussière. Il se retourna vers Gunther au moment où il trébuchait sur un cadavre et s'affalait sur le sol. C'était critique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikushimi no Tsuno

avatar

Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Secouriste
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Dim 14 Oct 2012 - 16:37

Pas le temps d'arriver là-bas !

Il dégaina 2 kunais de son harnais et tira. 1 se planta dans un tronc d'arbre déraciné non loin et l'autre dans le manche du morgenstern de Gunther. Nikushimi prononça un bref ordre rituel et les 2 kunais explosèrent dans un nuage de fumée.

Lorsque les 2 lances s'abattirent sur la position qu'occupait Gunther affalé au sol, les gnolls sentirent une résistance et les fers de lance se plantèrent dans quelque chose. Contents que le nuage de diversion n'ai pas marché, ils attendirent que la brise le dissipe mais lorsque la fumée disparut, ils découvrirent que leurs lances s'étaient plantée dans la grosse buche.

A l'emplacement initial de la buche, la fumée s'était elle aussi dissipée et Gunther les 4 fers en l'air se demandait encore comment il était arrivé là.

Ce subterfuge avait été suffisant à Nikushimi pour réduire la distance et il était déjà sur leurs positions. L'un des 2 gnolls n'arrivait pas à dégager son fer de lance. L'autre réussit à temps et s'interposa devant le moine qui n'avait dégainé pour seule arme que 6 longues aiguilles, coincées entre ses doigts des 2 mains. S'en suivit un échange de coups entre le gnoll et le demi-orc. Lorsque le lancier attaquait, le moine esquivait de justesse en frôlant l'arme. Lorsque le moine attaquait, le lancier parait les manchettes comme s'il maniait un bâton.

Après quelques secondes de cette danse, Nikushimi fit un salto arrière pour s'éloigner de son adversaire et en se redressant, il joignit ses mains brutalement comme on achève une prière bouddhiste. Le gnoll réalisa qu'il n'avait plus les aiguilles entre ses doigts. Et pour cause, l'une était plantée dans le bois de la lance, 2 autres sur les articulations des doigts de la main qui tenait l'arme, une autre sur l'arrière de son coude, une autre sur le côté de son genou et la dernière sur son gros orteil. De vives petites décharges de douleur le firent grimacer au moment où le moine tapa dans ses mains et soudain il sentit son bras droit et sa jambe droites paralysés, complètement immobiles. Le bois de la lance quant à lui, n'était plus vivant, se fissura et la lance se brisa d'elle même en 2.

Le gnoll à moitié paralysé ne vit arriver le coup qu'au tout dernier moment et ne put réagir. Nikushimi lui asséna une violente manchette sur le côté gauche du cou, brisant l'os. Le gnoll s’affaissa juste au moment où son comparse réussit à dégager sa lance et faisait à son tour face au moine.

Nikushimi plongea les mains dans ses manches à la recherche de la prochaine surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Sam 20 Oct 2012 - 12:11

Minexia

Les fourrés s'écartèrent pour laisser la place à plusieurs Gnolls. Leur allure, leur pelage et leur équipement permirent immédiatement à Minexia de les identifier comme des vétérans. Apparemment, ils n'étaient pas là pour se battre car certains portaient le produit de leur chasse sur leurs épaules. Avisant le corps au sol, ils jetèrent leurs prises et saisirent leurs armes. Un jappement d'un Gnoll plus ancien au museau gris les fit se séparer et ils déferlèrent autour d'elle pour se ruer vers le campement. Trois d'entre eux seulement restèrent. Minexia se redressa bravement malgré la fatigue et s'apprêta à faire face malgré le peu de chances qu'elle pouvait avoir. Dans ce non-instant qui précède souvent un déferlement de violence, elle resserra sa prise sur le pommeau de l'épée forgée par Him' et laissa descendre son regard sur le lame rutilante tachée de sang. Contrairement à son habitude, la lame semblait scintiller, comme quand Him' l'avait empoignée pour lui en faire la démonstration. Les Gnolls se lancèrent au combat. Déjà rien que leur approche était différente de celle des autres. Ils étaient bel et bien aguerris. Tandis que le premier tentait un coup d'estoc avec sa lance, elle pivota sur le côté, s'approchant d'un Goll armé d'une épée. Il lança un violent coup de taille qu'elle para sans difficulté et tandis que les lames s'entrechoquaient dans un fracas de métal, le scintillement suivait la lame de Minexia comme un sillage. L'épée du Gnoll se fracassa. Le temps qu'il se remette de sa surprise et le coup suivant était sur lui, le zébrant de la naissance du cou à sous l'épaule. Le corps s'effondra en deux parties. Un coup violent dans les jambes faillit lui faire perdre l'équilibre. Elle se retourna et vit arriver une masse d'armes sur sa tête. Pliant les jambes et levant les bras, elle tenta de réceptionner l'assaut. Les armes s'entrechoquèrent et le manche de la masse se trancha d'une pièce au contact du fil aiguisé de l'épée. Minexia plongea sa lame dans le cœur du Gnoll qui s'écroula sans un bruit. Une douleur dans la cuisse lui fit réaliser que son troisième adversaire venait de la lui perforer. Elle se retourna vivement, pivotant sur l'autre jambe en emmenant son bras armé dans un long arc de cercle qui aurait pu trancher la tête du Gnoll si celui-ci n'avait pas esquivé. Son élan emporta son coup vers un arbre dans le tronc duquel l'épée aurait dû s'arrêter mais à sa grande surprise, toujours dans un sillage étoilé, la lame trancha le tronc comme du beurre ! Déséquilibrée, elle chercha à rester debout et le Gnoll profita de sa faiblesse pour lui enfoncer sa lance dans le ventre (au-dessus de la hanche) d'un estoc puissant.

Un voile gris tomba sur les yeux de Minexia tandis que la violence du choc l'empêchait de tomber. Elle regarda son adversaire qui, souriant d'un air mauvais, donna un renfort de puissance à son arme. Elle sentit la peau de son dos céder tandis qu'elle se retrouvait complètement empalée. Elle parvint à lever son arme et l'abattre sans force sur le Gnoll. Il ne chercha même pas à éviter le coup, sachant qu'au pire il récolterait une ecchymose, mais c'était sans compter sur la lame... Elle tomba sur sa clavicule et trancha sans coup férir le monstre jusqu'à la hanche. Il s'écroula avec un regard d'incompréhension.

Minexia sentait le sang couler par devant et derrière le long de sa jambe valide. Elle tituba deux pas en arrière et s'écroula plus qu'elle ne s'appuya contre un tronc. Quel dommage qu'elle n'ait pas appris plus tôt à se servir de cette lame formidable. Him' le lui avait pourtant dit et montré... Him' ! Quel forgeron c'était ! Elle leva les yeux vers le ciel et se rendit compte qu'elle était tombée assise. Gunther allait devoir la laver... Gunther ? Elle espérait qu'il serait toujours vivant pour voir ça...

*****

Nikushimi

Le moine chercha vivement une autre botte secrète tandis que le Gnoll se jetait sur lui. Il esquiva habilement et n'eut pas plus d'effort à faire car Dangel et Léviander l'interceptèrent. L'un feinta, l'autre frappa. Le Gnoll s'effondra avec un gargouillis. Gunther se rapprocha et ils comptèrent les morts, vingt, les blessés, aucun. Il manquait un Gnoll et Minexia. Alors que Niku leur faisait part de ce qu'il avait vu la concernant, les fourrés se mirent à s'agiter et un groupe de vétérans Gnolls émergea de la forêt. Ils chargèrent sans autre forme de procès, une trentaine de hurlements s'échappant d'autant de gueules hurlantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Sam 20 Oct 2012 - 23:05

Minexia se sentait partir, ses paupières papillonnaient.

"Argh ... zut ... juste au pire moment ... pas de bol ... çà arrive ...

...
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 965
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: La forge   Dim 21 Oct 2012 - 16:03

Un geyser couleur arc-en-ciel apparut au beau milieu de la troupe de gnolls, ne laissant que 2 squelettes calcinés là où se trouvaient 2 des gnolls juste avant. Le sol trembla et le geyser continuait à cracher ses flammes iridescentes en creusant un petit cratère.

Soudain les flammes cessèrent de jaillir tandis que quelque chose essayer d'émerger du petit cratère, d'abord quelques tentacules violets puis tout le corps d'un énorme poulpe terrestre. Les gnolls d'abord surpris se mirent en position de combat. Les tentacules s'abattirent sur le plus proche et il fut écartelé et démembré vivant avant d'avoir pu tenter de se libérer. Un autre gnoll qui pensait pouvoir attaquer dans le dos de la bête n'avait pas repéré que l'un des tentacules était dans son propre dos. Le tentacule le pénétra par son fondement et le gnoll explosa dans une fontaine de tripes.

Une fois passé la surprise et l'horreur de l'apparition, les autres gnolls vétérans se ressaisirent. Certains prirent la fuite tandis que d'autres se regroupaient et commençaient à attaquer les tentacules, tranchant dans la chair visqueuse.

D'un fourré à l'opposé sortirent André escorté de 2 gardes royaux, dans leur livrée rouge, en armure de plaque complète et hallebarde baroque.

"On arrive à temps apparemment !

Mais qu'est-ce que ...

Les déprédations de ces envahisseurs ont été repérées à plusieurs endroits dans le royaume ! La reine nous a envoyés régler le problème le plus rapidement possible ... C'est pour çà que ce n'est pas la garde de la ville qui m'accompagne !

Vous pensiez pouvoir tout nettoyer tous seuls ? Personne n'est blessé ?

Rien de grave ici mais il manque Minexia, Nikushimi l'a vue partir par là !

Par là ? mais ce n'est pas la direction d'où venait cette troupe d'envahisseurs ?


Si !

(André se retourna) Sergent !

Oui Seigneur André ?

Sonnez la contre-attaque ! Nous avons trouvé le nid que nous cherchions ! Que toutes les équipes attaquent celui qui leur a été assigné ! Vous prenez le commandement de cette zone !

Bien !

Bon les gars ! Faut retrouver celle qui se met toujours dans le pétrin !
"

Dangel se mit à la hauteur d'André et Ansanylgoth et la lame de Tzeentch taillèrent une brèche dans les gnolls restant, permettant aux aventuriers de sortir de la clairière en ligne droite tandis que des petits groupes de gardes arrivaient de tout côté.

Ils ne mirent pas longtemps à trouver Minexia adossée à un arbre et empalée par une lance.

"Minexiaaa !!!

Attend !"

André s'agenouilla près d'elle et tâta son pouls.

"Elle respire encore mais son pouls est très faible ! Niku ! Arrête les hémorragies ! Dangel, vient la soigner, vite !

Elle s'est encore mise dans une belle galère, c'est pas possible !!
"

Tout le monde s'affaira autour d'elle.

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Dim 21 Oct 2012 - 18:25

Le gnoll noir, dans l'ombre des hautes branches d'un arbre, observait l'agitation de la ville en contrebas. Visiblement, les groupes de maraudeurs gnolls avaient été repérés. Ils avaient beau en avoir réparti plusieurs ... à voir les groupes de soldats, de miliciens et de gardes royaux qui partaient en tout sens, à pied, à cheval ou en char ... çà sentait le nettoyage en règle.

Mais il se permit d’esquisser un sourire carnassier. Plusieurs chefs de clan avaient mobilisés leurs hommes pour ce pillage en règle, et peu allaient revenir ... mais ce plan dont son maitre avait eu vent allait leur profiter. Sa mission à lui était toute autre et l'échec de celle des maraudeurs signifiait que la sienne était en bonne voie.

Il assura son harnais et lissa le pelage noir de son front. Confiant dans les sortilèges de son maitre, il sauta de son perchoir et sprinta en direction de la muraille, droit vers la poterne qui lui faisait face. Ses pattes ne faisaient aucun bruit lorsqu'il courait sur le sol et il se permit de reprendre son souffle lorsqu'il arriva au mur. Il dégaina ses lames courbes.

Il toqua à la porte. Un garde ouvrit le judas et d'un geste rapide la lame passa dans le judas, traversa la protection nasale du casque et se planta dans le crâne du garde. De son autre lame aiguisée, il fendit net le verrou extérieur qui n'opposa pas résistance et il ouvrit à la volée la porte de la poterne. Un autre garde encore surpris de la violence de la scène était en train de porter sa main à son cor d'alerte mais le gnoll frappa à nouveau. le premier coup trancha le cor en 2 et le deuxième ouvrit une large plaie en travers du plastron et de la poitrine du malheureux qui s'écroula au sol.

Le gnoll noir scruta son environnement. Il avait parfaitement mémorisé le plan de la ville et s'engouffra rapidement dans une ruelle. Il fallait reconnaitre cela aux maraudeurs gnolls, il ne trouva presque pas de patrouilles ou de gens d'arme à l'intérieur de la ville, et connaissant les ruelles par cœur, il n'avait aucun mal à les éviter sans qu'ils ne réalisent sa présence. Sa pelisse enchantée lui évitait aussi d'être repéré par les quidams moyens.

La rapidité d'action était la clé de son plan. Son maitre l'avait prévenu de la menace que représentaient certains héros de ce peuple mais grâce à la diversion offerte par les pillards, il espérait bien que la plupart seraient dehors à faire leur boulot. Il arriva ainsi jusqu'au palais de la reine. La plupart des gardes royaux d'habitude présents tout autour était ce jour là absents et pour cause.

Il longea l'escalier d'apparat et préféra sauter à une fenêtre du premier étage. Grâce à son maitre, il connaissait aussi la disposition du palais. Les gemmes d'obsidienne qui garnissaient son harnais le rendait indétectable et là encore, il esquiva les patrouilles à intérieur du palais. Il valait mieux car au lieux de 2 gardes de la milice comme en ville, il s'agissait de 4 gardes royaux lourdement équipés, et le combat lui aurai fait perdre trop de temps.

Il arriva enfin aux appartements royaux. Il dégaina à nouveau ses lames courbes et se permit un coup d’œil par la serrure de la grande double porte ... ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikushimi no Tsuno

avatar

Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Secouriste
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Dim 21 Oct 2012 - 21:25

Au chevet de Minexia ...

"Perforée de part en part ... heureusement la colonne vertébrale n'est pas touchée ... Et artère sectionnée à la cuisse ! 2 blessures fatales !"

Après ce rapide examen, Nikushimi ouvrit son brassard de cuir et sortit ses aiguilles d'acupuncture. Il commença des passes avec ses mains, passant au dessus du corps de la barbare, laissant çà et là des aiguilles, ou opérant des rotations du pouce dans la peau. Ce balai semblait incompréhensible mais en fait, Nikushimi pressait sur les points vitaux qu'il souhaitait anesthésier, ou au contraire activait ceux des défenses naturelles pour les booster et plantait ses aiguilles de façon à ralentir la pression sanguine et à stopper les hémorragies partout où il en détectait. Une fois son manège terminé, il s'autorisa un sourire en se décalant d'un pas sur le côté.

"C'est bon ! Je l'ai stabilisée ! A toi Dangel !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Mer 24 Oct 2012 - 23:08

Gnoll noir

Sa Majesté Dagda n'était pas seule : deux hommes s'entretenaient avec elle, un soldat en armure rutilante, cheveux châtains et longues moustaches, et une espèce de dandy en vêtements multicolores qui ne lâchait pas des yeux un drôle de petit sanglier nain qui paressait devant le feu. Soudain, l'animal leva la tête en humant l'air...

*****

Minexia

"Dangel ? Pourquoi Dangel ? Qu'est-ce que tu peux y faire toi ?" demanda Léviander, surpris.

Dangel s'agenouilla auprès de la jeune femme, posa une main sur son front, l'autre sur le sol, et se concentra. La verdure commença à brunir puis à se flétrir tandis qu'il puisait dans la terre les forces pour la guérir. Avec l'expérience, maintenant il parvenait à mieux contrôler les forces qu'il puisait, permettant aux plantes de survivre. C'est Lanthir qui serait content... Quelques minutes plus tard, Minexia ouvrait les yeux.

Non loin de là, les bruits de combat s'étaient arrêtés. Laissant les autres au bonheur de voir Minexia sauve, Léviander se tourna vers Nikushimi.

"Ce silence n'est pas normal. Si les gardes avaient vaincu, on les entendrait... ATTENTION !!"

Une javeline fendit les airs à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikushimi no Tsuno

avatar

Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Secouriste
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 25 Oct 2012 - 21:38

Nikushimi lança un kunai en interception de trajectoire qui explosa dans les airs au contact de la javeline, en faisant du petit bois.

Déjà plusieurs vétérans gnolls émergeaient de derrière les arbres.


"Ce n'est pas possible !!! Ils n'ont quand même pas pu vaincre tous nos gardes ? Si ?

Çà commence à bien faire ! Nous n'avons plus à faire avec quelques pillards alors, çà change la donne !

Je me charge de sécuriser ma patiente ! Vous pouvez vous concentrer sur vos cibles !"

Il planta 4 kunais dans le sol autour du corps affalé de la barbare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 965
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: La forge   Sam 27 Oct 2012 - 23:11

André grinça des dents et fusilla du regard les gnolls qui commençaient à arriver.

"Faire des sashimis avec le poulpe démoniaque, passe encore, mais vaincre les gardes ... là ils m'ont passablement énervé !!

Ok, on laisse tomber les démonologismes ... on va passer à l'artillerie lourde !
"

Il sortit des plis de son manteau la dague Huldras donnée par Dagda.

"Puisqu'ils se prennent pour une armée d'invasion, ils vont devoir assumer ! Ils vont découvrir ce qu'il en coûte d'envahir Harmadrya, car cette terre elle-même sait se défendre !!! Et notre Déesse-Reine est bien moins indulgente que moi !"

Il se passa le fil de la dague sur la paume de sa main, un filet de sang commença à apparaitre et il fit un large geste, comme l'on sème les blés, les gouttelettes de sang parsemèrent le sol devant les Huldras. Le sol trembla instantanément et des golems de terre et d'herbe "poussèrent" juste devant les gnolls. Des élémentaires d'humus, prêts à combattre les envahisseurs. Plusieurs gouttes de sang étaient tombées sur l'écorce d'un grand chêne. Celui-ci commença à s'ébrouer et à se transformer en un prestigieux Homme-Arbre.

Dangel le regarda, l’œil circonspect.

"Rassure-toi, si j'avais invoqué moi-même une armée, çà n'aurait rien eu de naturel, que des bestioles démoniaques comme le poulpe. Au moins, en passant par la magie huldras, toutes ces créatures sont faites de la nature elle-même, Lanthir sera content ! Et les gnolls vont avoir autrement plus de mal à les tuer ! Car tant que ce pays sera vivant, il leur insufflera son énergie !"

Les gnolls engageaient le combat mais effectivement, les coups avaient beau porter, ni les golems, ni le Ent ne semblaient en souffrir, au contraire de leurs ripostes. Les golems rabattaient progressivement les homme-hyènes vers l'Homme-arbre qui broyait tout ce qui passait à sa portée. L'un des gnolls essaya bien d'allumer une torche mais André tendit la main, la flamme vira du rouge au violet puis au vert en passant par le bleu avant de disparaitre. Le gnoll n'eut que le temps de voir le petit signe "non" d'André avant qu'un énorme pied gros comme un gros arbre ne l'écrase dans l'herbe.

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 1 Nov 2012 - 11:07

Tout le monde sauf le Gnoll noir :

Les Gnolls voulurent d'abord affronter la fureur déclenchée par André tandis que les héros se regroupaient autour de Nikushimi et Minexia, mais leur vaillance était vaine et bientôt les derniers s'enfuirent. Le calme revenu, les guerriers se regardèrent, perplexes, tandis que Minexia reprenait connaissance sous le regard énamouré de Gunther. Mais que venait-il de se passer ? Des Gnolls ici ? Vainqueurs des forces armées d'Harmadrya ? C'était surréaliste !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 965
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 1 Nov 2012 - 22:23

"On nage en plein délire là !! C'était quoi çà ? Comment ce qui semblait de petits groupes de pillards qui opéraient sur les fermes isolées s'est transformé en un rien de temps en petites unités d'invasion parfaitement entrainées et très motivées ?

On a bien failli friser la catastrophe !!

Il faut que je fasse le tour de chaque groupe, pour voir comment ils s'en tirent !

Tu as besoin de nous ?

Non, restez avec Minexia et retournez en ville !!

Et pour tes bestioles des bois là ? on fait quoi ?

Dangel a une bien meilleure connexion avec les esprits de la nature que moi ... je suis sûr que même sans la dague Huldras, en se concentrant bien, il pourra les contrôler tout seul ...

De toute façon, une fois toute menace écartée, ils retourneront à leur état naturel ... ainsi la terre huldras se défend des menaces ...

Dangel, va falloir que tu m'expliques pourquoi je suis le dernier au courant de tes nouveaux dons !

Oui, ne t'inquiète pas ... je t'expliquerais !

Allez, dépêchez vous de rentrer ... j'ai comme un mauvais pressentiment ... moi je vais faire le tour de toutes les équipes !
"

Ils se séparèrent, André se téléporta sur un autre théâtre d'opération.

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Sam 3 Nov 2012 - 22:17

Dans les appartements de la reine ...

Il fallait s'y attendre ... Je ne pouvais pas espérer qu'elle serait totalement seule ... Bon ... que 2, çà doit pouvoir se faire ... Au vu des discussions ... un capitaine mercenaire et un aventurier ... mais ils en ont combien en ville de ces machins là ? Ils ne sont pas tous partis dehors sauver le monde ?


Le gnoll noir repéra aussitôt que le cochonnet avait repéré son odeur, il n'allait pas falloir attendre longtemps avant qu'il ne signale sa présence.

Il dégaina ses kukris et donna un grand coup de patte pile sur la serrure, faisant sauter le mécanisme, la double porte s'ouvrant à la volée. Il bondit droit sur les hommes en donnant un coup d'épaule dans le dos de l'aventurier pour l'envoyer boulet au sol. Il était déjà prêt à parer des 2 lames le coup furieux du capitaine. Gardant sa double parade, il shoota dans l'estomac de l'armuré pour le faire chuter à son tour. Il ne se laissa même pas une seconde de répit, il fallait profiter qu'il les avait tous les 2 jetés au sol et se retourna face à Dagda, prêt à la frapper ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minexia

avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Connaissance Barbare
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Dim 4 Nov 2012 - 15:40

Dans la forêt ...

"Argh ... y'en a marre .... j'ai bien failli y passer encore ... c'est pas passé loin !

Bon au moins, j'ai compris comment danse ma nouvelle lame ... je serais plus dangereuse à l'avenir ...
"

Elle s'appuya sur Gunther pour essayer de se relever.

"Doucement !! Dangel vient juste de te redonner de l'énergie, reste au repos !

Eh c'est bon, j'suis pas en sucre ! Cà va aller ! Et puis il ne faut pas rester là ! On a des ordres ! On doit rentrer en ville ! Alors aide moi plutôt !

Bon, bon, çà va !
"

Une fois debout, appuyée sur Gunther.

"Merci les gars ! je vous dois la vie ... encore ... Aller, on y va !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikushimi no Tsuno

avatar

Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Secouriste
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Dim 4 Nov 2012 - 19:31

"A force de jouer avec le feu, tu finis par te brûler ! Un de ces jours, on sera trop loin pour intervenir à temps !

Bon, Gunther, tiens la bien et rentrez directement !

Moi et les duettistes on reste en arrière de vous 2 pour être sûrs que la zone ici est bien nettoyée ! Ce n'est pas le moment qu'on se fasse suivre ..."

Nikushimi ramassa son matériel et les kunais intacts plantés çà et là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 8 Nov 2012 - 13:27

Minexia :

Gunther l'accompagna en silence mais son regard soucieux pesait sur elle comme une accusation. Ils atteignirent les lieux du combat entre les soldats et les Gnolls. C'était une boucherie. Les soldats avaient été taillés en pièces. Pas un corps de Gnoll ne se trouvait ici. Ces Gnolls-là étaient de fameux guerriers...

*****

Nikushimi :

Dangel se concentra, accroupi, les mains posées sur le sol, afin de mieux se rapprocher de la terre et sentir ses enfants. Au bout d'un long moment que Niku mit à profit pour expliquer à Léviander comment Dangel avait obtenu ses pouvoirs, il se redressa.

" Ils sont morts. On est tranquilles de ce côté. Mais qu'est-ce que c'était que ce groupe de vétérans ? Ils se battaient comme de vrais maîtres !
- Je ne sais pas, je n'ai jamais vu ça...
- Ca ne sent pas bon...
"

*****

Le Gnoll noir :

La Reine eut un calme balaiement de la main avant que les kukris ne s'abattent... sur un mur invisible ! Surpris, le Gnoll réitéra l'attaque et ne rencontra que le vide. Dagda avait anticipé et esquivé. Le glissement d'une lame sur le dallage lui apprit que le mercenaire s'était relevé. Il se tourna quelque peu pour ne pas l'avoir dans le dos mais se jeta férocement sur la Reine. Jadd hurla et abattit son lourd espadon. L'assassin évita lestement, tout comme Dagda évita son assaut. Pourtant il était d'une rapidité étonnante !

"Pacôme ! Non ! Pacôme !!"

Le Gnoll se retourna juste assez vite pour éviter la charge du sanglier nain. Mais en fait, c'est un sanglier faisant un mètre vingt au garrot qu'il évita ! C'était quoi, ça ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 965
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 8 Nov 2012 - 13:56

André faisait le tour de tous les groupes de défense. Heureusement, cela c'était mieux passé pour eux. Ils avaient eu des pertes mais avaient réussis à contrôler les forces gnolles. En examinant les corps, André trouva des éclaireurs, des guerriers, éventuellement 1 vétéran de temps en temps mais ne retrouva pas de groupe organisé de vétérans comme sur le premier lieu de bataille.

Il se permit de louer la chance que chaque cellule d'invasion gnolle ne comprenait pas d'autant de vétérans car sinon tous les soldats auraient été décimés. Cependant, les pertes affaiblissaient sérieusement les forces de la ville. Heureusement que la garde royale et les hommes de Jadd était là. Affronter une armée régulière, une bonne guerre officielle, c'était nettement plus facile à gérer mais ces méthodes de guérilla discrète faisaient plus de mal.

Les gardes royaux présents dans chaque groupe étaient à même de gérer le retour des troupes et le rapatriement des blessés et des morts. André avait un rapport à faire, il allait falloir expliquer tout çà à la Reine.

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellorelloran

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 06/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 8 Nov 2012 - 14:36

En se baladant le long du chemin de ronde, Ellorelloran aperçut au sol 2 gardes auprès d'une poterne. Pas le temps de faire le grand tour pour descendre à l'escalier le plus proche. Elle avisa un toit d'habitation pas très loin, recula de quelques pas sur le chemin de ronde pour prendre de l'élan et sauta dans le vide. Après un roulé-boulé sur le toit de l'habitation en contrebas, elle glissa sur la pente, et atterrit à 4 pattes au sol. Elle rejoignit la poterne pour constater que les 2 gardes étaient morts.

Une intrusion alors que la plupart des hommes sont dehors ? Mais que se passe-t-il à la fin ?


Prise d'un doute, elle courut en direction du palais, juste pour se rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 8 Nov 2012 - 15:01

Rhhhhhaaa c'est pas possible, il s'agit bien d'un chef merco, çà va pas être évident ! Et puis c'est quoi s'te bestiole, y'avait un cochonnet et là j'ai droit à un vrai montre ... et c'te fichue reine qui se permet de se défendre ...

Je vais avoir du ma...


De violent soubresauts parcoururent son échine.

"Hahaha .... (il se força à articuler pour se faire comprendre des humains) ... J'ai pour vous une bonne et une mauvais nouvelle !

La bonne, même si çà me dégoute de le dire ... est que vos troupes ont réussi à repousser les miens !

La mauvaise .... c'est que leur sacrifice n'a pas été vain ! Car toutes leurs forces sont miennes maintenant !
"

Il eut juste le temps de finir que l'énorme sanglier refaisait une charge, il tendit la main et au moment où sa paume toucha le front de l'animal, il ressentit une violente pression dans le poignet. Il s'était lui aussi transformé, si ses jambes avaient peu changé, juste les muscles un peu tendus, c'est surtout son torse qui était devenu surdimensionné, et ses bras plus gros que ceux d'un troll. Ses pattes frottèrent le parquet sur quelques centimètres puis il s'arrêta.

"Si j'avais été un éléphant, tu m'aurais renversé le porcus ! Mais je suis autre chose !!"

Il le saisit par une défense et malgré le poids conséquent de la bête, le jeta vers son binôme qui l'esquiva en plongeant au sol. Le sanglier traversa un mur.

Le gnoll noir se plaça de façon à avoir Jadd et la Reine dans son champ de vision.

"A qui le tour ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 965
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: La forge   Jeu 8 Nov 2012 - 15:11

André se téléporta, comme il en avait l'habitude, dans les appartements de Dagda et se surprit à se retrouver dehors, devant le grand escalier du palais.

Hein ? Qu'est ce qui se passe ? La Barrière de défense magique ?!? Aucun déplacement ni attaque magique ne peut la traverser ! Il y a donc une intrusion ! Ici ?!? Mais la plupart des gardes royaux ne sont pas au Palais !! Oh non de non !!!


Il commença à gravir les marches 4 à 4 avec inquiétude.

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La forge   

Revenir en haut Aller en bas
 
La forge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vends demon majeur de Khorne forge world
» La Forge de Durgeddin - section personnages -
» Forge, Urgent!
» commande forge world
» forge world AERONAUTICA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de rôle sur papier gratuit :: Les Archives :: Dix ans plus tôt...-
Sauter vers: