Une aventure rôlistico-médiévalo-fantastique fantasque
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cité d'Halarahh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Magnolia

avatar

Nombre de messages : 903
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Marque de naissance
Réputé(e) aussi à...: Art de la magie

MessageSujet: Cité d'Halarahh   Ven 20 Mai 2016 - 18:08


Halarahh. La cité resplendissait sous les feux du soleil couchant tandis que les badauds déambulaient dans ses rues encombrées où les étals des marchands ne semblaient jamais devoir être remballés. Où que se tourne leur regard, ils trouvaient un vendeur prêt à satisfaire l’éventuel client qui passait devant leur échoppe. Ici, la devise semblait être « Tout passant est un client potentiel et s’il ne l’est pas, fais en sorte qu’il le devienne ». Ce à quoi tous s’attelaient ardemment, n’hésitant pas à haranguer le chaland, voire l’aborder et même parfois à le harponner.

La cité était un point névralgique du commerce continental, née trois siècles et demi plus tôt du rêve d’un gnome ambitieux qui avait bâti au carrefour de deux routes fréquentées une auberge relais qu’il avait nommée Relais du gai Luron. Ces routes, venant de l’est et du sud, étaient respectivement dites route du soleil et route de la soie. Très vite, ce relais était devenu trop petit et le gnome avait fait venir ses frères et sœurs pour ouvrir d’autres établissements. L’opportunité n’était pas passée inaperçue et d’autres nez fins avaient eux aussi décidé de joindre leur destinée à celle du Relais. Celui-ci devint bien vite une grosse ferme fortifiée, puis un hameau, puis crut encore pour atteindre aujourd’hui la taille d’une petite cité de près de dix mille âmes (quatre mille si l’on ne comptait que les résidants fixes). La cité abritait désormais de nombreux artisans reconnus et nombreuses étaient les caravanes qui transitaient par Halrahh pour acheter à prix d’or les marchandises qu’elles achemineraient ensuite vers leurs contrées d’origine où elles pourraient réaliser de substantiels profits.

Deux des points les plus importants de la cité étaient visibles plusieurs jours avant d’atteindre Halrahh car celle-ci avait été bâtie dans une plaine légèrement vallonnée au nord de laquelle s’élevait le petit amas montagneux des Crocs Noirs. A l’est se trouvait le paresseux Lac Vert, qui devait son nom aux algues qui pullulaient en son sein, alimenté par la rivière Dankhar, descendue des Crocs Noirs et qui continuait sa route vers le sud. A l’ouest se dressait une petite forêt que les anciens avaient nommée Forêt du Vieux Borixien, en hommage à l’arbre millénaire qui se dressait en son centre.

Ces deux points étaient le Relais, bien entendu, toujours présent et figure emblématique de la ville, à défaut d’en être la figure essentielle, étant donné qu’en tant que premier bâtiment il avait été construit sur une petite colline artificielle. Non loin se dressait le majestueux temple du dieu des marchands, des voyages et des aventuriers, Zidhal. Les hautes flèches de ses tours ainsi que la coupole de verre, rehaussée de fines lamelles d’acier, scintillaient dans le lointain avec autant d’éclat que le soleil. Lorsqu’on s’en approchait, on pouvait alors se rendre compte qu’il avait été bâti au milieu d’un immense jardin parsemé d’arbres, de fleurs et de magnifiques statues. Ses murs de marbre blanc étaient polis et entretenus de façon à reluire sous la lumière et accentuer encore sa splendeur et son éclat.

Il était loin, le temps où la cité avait dû fourbir ses armes et envoyer ses braves pour soutenir la Forteresse de Malda, située à trois jours au nord, dans un escarpement rocheux au creux des Crocs Noirs. En effet, trente ans auparavant, un escadron d’Elfes Noirs avait surgi des profondeurs pour assaillir la Forteresse de l’intérieur avec pour but de s’élancer dans les plaines. La vigilance des soldats leur avait permis de tenir le temps que Halrahh envoie des renforts. Cependant, c’est à ce moment que les traîtres du Royaume voisin de Tlurba avaient décidé de lancer une offensive sur Halarahh, après avoir fait assassiner le Comte Khériel, resté à la tête de la milice, par un archer noir qui n’avait jamais été retrouvé. Apprenant cette funeste nouvelle, le Commandant Vhaerlin Xhavox scinda son armée et renvoya la moitié soutenir la milice tandis qu’il continuait sur Malda. Grâce à l’opportune intervention d’aventuriers suicidaires, l’état-major tlurbien fut décimé et l’armée des envahisseurs se débanda. Seuls deux revinrent en vie et s’établirent ensuite de façon permanente dans la cité. Ils se nommaient Mégrandith Corsidiel et Hector Mantriss. Le Commandant arriva tout juste à temps pour aider les quelques survivants de la Forteresse, retranchés en une ultime défense dans le donjon, à repousser les Drows. De cet héroïque moment de l’histoire de la région restaient quelques souvenirs et histoires mais surtout l’inoubliable Geste de Malda, œuvre du fameux barde Mordril Coeurvif.*

Bien que commerçante et par nature ouverte à tous, Halarahh garda de ces profondes blessures une méfiance et une aversion pour les Drows et les tlurbiens. Cela n’empêcha que peu la reprise des relations commerciales, mais les habitants ne pouvaient désormais se départir d’une légère paranoïa envers ces deux peuples.


Le Royaume d’Halruaa
Les terres sans Roi
« Les terres millénaires d’Halruaa ont connu bien des dirigeants depuis leur naissance. Au cours des âges, elles furent peuplées de différentes ethnies, Des civilisations y virent le jour, y prospérèrent et y disparurent. Jusqu’à l’avènement de Sigurd Dambril.

A l’époque de Sigurd, les terres d’Halruaa étaient peuplées de clans, certains nomades, d’autres sédentaires, qui parvenaient tant bien que mal à vivre ensemble. Le rêve de Sigurd était celui de beaucoup avant lui : unifier les terres. Cependant, contrairement aux autres, il se donna les moyens d’y parvenir. Il devint un puissant magicien, un héros respecté, parvint à unir un à un tous les clans (ou au moins à les amener à un compromis) et fonda sur cette alliance une dynastie qui perdura pendant de longs siècles.

Louée pour sa clairvoyance et sa sagesse, sa lignée parvint au fil du temps à aplanir presque totalement les différends entre les clans. Lorsqu’éclata la guerre avec l’Empire d’Arianhrod, tous les peuples se réunirent sous la tutelle de la Reine Glarianna pour décider de la conduite à suivre. Décision fut prise de résister, mener la guerre, épuiser l’Empire en scellant les montagnes et l’empêchant de franchir les cols, fortifiant et faisant de la cité de Rhiannon (située à l’entrée du Col Talath) le fer de lance et le bastion inébranlable de la défense d’Halruaa.

La guerre faisait rage depuis une dizaine d’années lorsque l’ennemi profita de la fête anniversaire de Sa Majesté pour frapper aussi fourbement qu’efficacement : une horde de Démons invoquée tout droit des Enfers assaillit le château. Nul ne sut jamais comment ils parvinrent à franchir les défenses du château ni comment ils firent pour localiser si précisément la descendance de la famille Dambril, mais le fait est que la famille royale au grand complet fut assassinée cette nuit-là.

L’Empire nia publiquement et avec la dernière énergie avoir une quelconque responsabilité dans ce malheur, mais personne n’y crut. La guerre connut même une trêve qui dura deux ans. Mais la soif de conquête reprit l’Empereur et ses armées repartirent à l’assaut de Rhiannon.

Un malheur n’arrivant jamais seul, le Temple de Yadus, placé sous la garde de la Reine, fut lui aussi envahi, les Prêtres massacrés et l’antique Livre de Yadus dérobé.

La même nuit, sans que l’on sache pourquoi, la cité d’Halagard fut balayée par un raz-de-marée. Pas un habitant ne survécut. Le seul membre de la famille dirigeante présent à l’anniversaire, le Prince Khorsos Mallintrin, disparut lui aussi. Jamais on ne le revit ni n’entendit parler de lui. Certains mystiques virent là une vengeance divine, arguant de la complicité de la famille Mallintrin dans l’assassinat de la Reine, allant jusqu’à accuser le Prince d’avoir lui-même permis aux Démons d’entrer dans le palais. Ces terres sont désormais maudites et sont devenues un repaire de morts-vivants et d’âmes en peine. Halagard est entrée dans les légendes populaires. Elle est devenue une nécropole… Le coup était terrible, mais les clans firent bloc malgré tout, fidèles à la mémoire de la Reine et suivant la tactique décidée. Ils ne fléchirent pas, continuèrent la lutte et maintinrent malgré leur moral défaillant l’Empire au-delà de leurs frontières.

Depuis, les inimitiés ont refait surface et les clans sont plus divisés que jamais. L’épisode de la Geste de Malda n’en est qu’une illustration parmi d’autres. Une seule directive persiste depuis les trois cents ans qui se sont aujourd’hui écoulés : résister à l’Empire. C’est pourquoi, malgré leurs différends, les cités continuent à défendre Rhiannon avec tant d’opiniâtreté.

Quant au palais et aux terres avoisinantes, tous ceux qui s’y sont aventurés n’en sont pas revenus. On dit que le fantôme de la Reine hante ces lieux, hurlant son désespoir dès la nuit tombée et que quiconque l’entend y succombe instantanément, le cœur brisé. Ces terres sont redevenues sauvages, mais portent également le sceau du grand maléfice qui s’y déroula : elles sont devenues les Marais d’Akhlaur… »

Mordril Coeurvif,
Barde du Septième Cercle,
An 302 après la Chute d’Akhlaur

André T. a écrit:
Les terres d’Halruaa

Comme expliqué dans la Genèse, Halruaa est habitée par différentes peuplades dirigées par leur propre Seigneur. Depuis la mort de la Reine, l’unité d’Halruaa tient en un seul mot : Arianhrod. Sans l’Empire, les peuples se seraient déjà séparés depuis longtemps et auraient ouvertement repris leurs luttes, voire se seraient déclaré la guerre.

Les cités cartographiées ne sont que les capitales des différents états, bien que de nombreuses autres aient été bâties en ces lieux. Rhiannon par exemple, qui se trouve à l’entrée du Col Talath, n’est pas reprise.

Autres sites notables :


Le sud du Col du Nath

Il est habité par une tribu de Gobelours. Ces humanoïdes particulièrement violents ont décidé que les plaines situées à l’intérieur du delta leur appartenaient. Ils ont ainsi plusieurs fois empêché les habitants de Tlurba de s’y établir et les Clans des plaines de Nath de franchir leur frontière. Tant qu’on n’entre pas sur leur domaine, délimité par les fleuves, ils restent relativement pacifiques (si tant est qu’un Gobelours puisse être pacifique).

Les plaines de Nath

Ici se trouvent différents Clans nomades. Ceux-ci vivent essentiellement de chasse, pêche et cueillette. Bien que barbares, ils sont cependant suffisamment civilisés pour ne pas inquiéter les voyageurs éventuels. Les plus connus sont ceux du Cheval, du Loup et de l’Hermine, ce dernier étant un clan de Petites-gens. Le Clan de l’Isard est également réputé car, bien que sédentaire, personne ne peut s’aventurer dans le Col de Nath sans avoir obtenu préalablement son accord.

Les Jungles de Mhair

Ces jungles abritent toutes les féeries et les druides de l’Empire d’Arianhrod. En effet, il y a plusieurs siècles, l’Empereur Horvath a décidé de purifier son peuple de la foi, de la magie et des croyances divergentes. Il a commencé par parvenir à isoler et rassembler les différents clergés en un seul lieu, une Ville Sainte, où il les a cantonnés, ne leur permettant de sortir qu’un certain nombre à la fois et des membres non combattants. Il confia la direction de cette cité à un de ses fidèles Généraux, à la tête d’une légion (10.000 soldats). Après ce tour de force, il isola les mages sur une île artificielle créée pour eux. La Cité des Mages.

Restait l’indomptable magie de la Nature et des Fées. Il ne parvint pas à l’endiguer. Tout au plus parvint-il, et son fils après lui, à la faire reculer encore et encore, jusqu’à ce point de repli infranchissable que sont les Jungles de Mhair. Là se sont donc rassemblés tous les Druides et toutes les féeries survivant d’Arianhrod. De là, ils veillent sur les Jungles et les cols, empêchant l’Empire ne fût-ce que d’y poser le pied.


Dernière édition par Magnolia le Lun 15 Aoû 2016 - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur novice

avatar

Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/07/2016

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Lun 25 Juil 2016 - 18:47

Dans la cité d'Halarahh se trouvait un atelier tenu par des nains. Ils construisirent des armes semi-lourdes, des véhicules militaires, etc...C'était des ingénieurs talentueux.
Ils étaient entrain de construire une nouvelle machine, un canon orgue.
Ils fixèrent des prix exorbitants pour leurs machines de guerre, seulement des notables pouvaient se payer de telles armes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur novice

avatar

Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/07/2016

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Jeu 28 Juil 2016 - 22:22

Et certains la jouaient solo. Ils inventèrent des armes de plus en plus complexe et de plus en plus meurtrière.

"Regardez les copains, une arbalète double avec un chargeur de flèches intégrés. Vous en pensez quoi les copains?"

"C'est pour les femelles ton truc, regarde la mienne : Un lance truc. Arghhh je n'ai jamais été doué pour donner un nom à mes inventions."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex Per

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/04/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Un as dans la manche
Réputé(e) aussi à...: Multi-talents

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Mer 10 Aoû 2016 - 14:41

LexPer s’ennuyait. Depuis plusieurs années maintenant il avait réussi à se hisser au nombre des notables de la cité d’Al-Hinna. Un véritable coup de chance. Peu après la chute d’Harmadrya, il avait pris la route du sud, espérant trouver un nouveau foyer, ou à tout le moins un nouvel employeur, dans les terres sauvages avant le désert.

Après plusieurs semaines de voyage, alors qu’il cherchait à s’abriter pour la nuit en bordure des bois du Trémoran, il avait, ou plutôt Pacôme, trouvé un lieu de combat sous les frondaisons. Un grand Elfe aux longs cheveux bleus agonisait contre un tronc. Un mauvais coup de lance avait percé sa cuisse et brisé le fémur. Les cinq corps autour de lui révélèrent à LexPer qu’aucun des pillards qui l’avaient assailli ne pourrait raconter sa victoire. Alors qu’il s’approchait, l’Elfe avait ouvert des yeux laiteux et lui avait demandé de l’aide. LexPer n’était pas guérisseur, mais il disposait d’un cataplasme de guérison, paiement d’un marchand itinérant pour sa protection lors de quelques soirées autour d’un feu de camp. Poussé par son instinct, il avait décidé d’en faire bénéficier l’Elfe. Il avait plus ou moins remis l’os en place, tartiné la jambe du cataplasme et placé une attelle à la dure. Le lendemain matin, il avait hissé le blessé en travers de sa selle et repris la route au plus vite. Il avait réussi à garder le voyageur en vie suffisamment longtemps pour rejoindre Al-Hinna où il l’avait confié aux bons soins des Prêtres de Quassia. Si eux ne le sauvaient pas, personne ne le pourrait.

Il avait attendu trois jours que la fièvre du guerrier s’apaise avant de pouvoir le voir. Très reconnaissant, celui-ci avait annoncé se nommer Elléan Léviander Ter Sollohan. Un nom pas inconnu de LexPer. Cet Elfe était un puissant guerrier-mage. Comment avait-il bien pu se retrouver dans cette position dans la forêt ? Peu importait finalement. Il était vivant, prêt à se remettre d’aplomb. Le guerrier-mage avait alors offert un présent inestimable à LexPer en remerciement de la vie qu’il lui devait : un sortilège inédit. Ce n’était pas un sortilège de combat, mais c’était encore mieux que ça aux yeux du Demi-Elfe : un sortilège de préservation et de reconstitution ! Et il fonctionnait sur les objets inanimés tels que vêtements, livres et parchemins !

Après avoir grandement remercié le convalescent, il avait étudié plusieurs semaines durant le sortilège inédit. Puis il avait offert ses services à la bibliothèque du Seigneur pour restaurer ses livres. Le marché qu’il avait conclu avec le grand bibliothécaire lorsque celui-ci avait vu de quoi il était capable s’était avéré fort lucratif. Et lui avait permis d’atteindre une position sociale des plus enviables.

Son ascension avait fait de nombreux jaloux et de nombreux mécontents, à commencer par le grand bibliothécaire lui-même car il avait en effet refusé de lui fournir le précieux sortilège, asseyant par-là son monopole et son importance auprès du Seigneur.

Il avait cependant sagement décidé de se maintenir à l’écart de toute politique et avait acheté une propriété en bordure de la cité intérieure. Il avait engagé des mercenaires pour veiller sur sa sécurité et quelques roublards des bas-quartiers pour veiller sur son sommeil et sur ses biens. Il s’était assez bien acclimaté à la région et son achat suivant avait été une vingtaine d’esclaves comme serviteurs et concubines. Il fit savoir haut et clair que celles-ci lui étaient réservées et à lui seul, afin d’éviter de mauvaises idées à ses mercenaires. Et dans le secret de leurs quartiers, il affranchit tous ses esclaves et leur donna des gages pour leur travail, tout en leur demandant de garder le secret et de continuer à se comporter en esclaves en société. Il ne fallait pas que cela se sache, sinon, non seulement il risquait d’avoir des problèmes avec une prise de position aussi tranchée (les esclaves n’étaient que très rarement affranchis), mais eux aussi. Tant qu’ils resteraient dans le domaine, ils seraient à l’abri.

La vie en communauté s’installa et au fur et à mesure, certaines des « concubines » devinrent effectivement des partenaires de jeu de chambrée. Là où il ne voulait pas profiter d’une esclave, il s’abandonna sans retenue aux bras de « ses » affranchies. Les mœurs là-bas étaient différents d’Harmadrya et avoir plusieurs femmes ne posait aucun problème. Les filles elles-mêmes n’avaient que peu de jalousie l’une envers l’autre et leur provenance à toutes avait créé une sorte de complicité inconnue ailleurs.

Quelques années passèrent, durant lesquelles LexPer devint cinq fois père, de quatre mères différentes. Himgeldor et Gunther vinrent exercer leur art en ville. Il les reçut quelques fois chez lui et leur proposa de s’installer définitivement, à ses frais, en souvenir du bon vieux temps et d’une participation aux bénéfices, mais l’irascible bougon qui tenait lieu de Maître à Gunther refusa. Il fit néanmoins étendre la protection exercée par ses hommes sur les deux compères.

Les jalousies et rivalités dont il faisait l’objet s’accrurent malgré son manque d’implication car sa fortune ne faisait qu’augmenter. Il décida donc de quitter Al-Hinna. Il mena de fructueuses négociations avec le grand bibliothécaire et lui vendit le sortilège en échange, non seulement d’une colossale somme d’argent, mais aussi de sa tranquillité et de l’assurance que ce sortilège ne quitterait jamais l’enceinte de la bibliothèque.

Il acheta alors un domaine plus vaste dans le Royaume d’Halruaa, à Halarahh plus précisément, et y fit transférer tous ses biens et ses esclaves. Certains affranchis décidèrent alors de partir tenter leur chance par leurs propres moyens, mais la plupart restèrent. Il tenait à régulariser la situation de ses quatre concubines et ses enfants, aussi les épousa-t-il lors d’une fête fastueuse dans une autre cité où aucun d’entre eux n’était connu, afin de ne pas prêter le flanc aux objections.

Trois années de plus s’écoulèrent. Il était désormais en train de profiter de la vue sur le Lac vert en sirotant un très bon cognac sous le soleil déclinant. Et il s’ennuyait ferme. Le court temps passé auprès des Huldras lui manquait. Là, la vie avait eu un sens. Là, elle avait palpité pour une ou des raisons qui en valaient la peine. Mais maintenant il était parti, comme tous les autres, et il se demandait ce qu’il pourrait bien faire pour occuper ses journées.

Ses pensées vagabondaient et il repensa aux esclaves. Quelle triste vie. Quelle triste condition. Il aurait voulu faire plus pour eux. Mais il ne pouvait pas changer les mœurs d’une cité. Pas à lui tout seul. Et acheter pour affranchir ne servirait à rien. Affranchir sans donner une chance de nouveau départ, c’était jeter les gens dans le caniveau. Retour à la case esclave ou pire.

Il se redressa dans son hamac. Et s’il levait des troupes pour reprendre des terres près de Harmadrya et faisait savoir que son domaine était contre l’esclavage ? Pfff. Il retomba aussi sec. Compliqué… De douces mains s’immiscèrent sur ses épaules par derrière lui et descendirent le long de sa poitrine. Il soupira en voyant deux de ses épouses contourner le hamac, chacune d’un côté, laissant courir leurs mains sur lui en le regardant avec désir.

Les projets attendraient encore un peu…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 26 Aoû 2016 - 15:33

André apparut non loin de la propriété de Lex Per. Histoire de se la jouer poli, il préférait arriver normalement, à pied, par l'entrée ...

D'un bon train, il se dirigea donc vers l'avant de la propriété ...

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex Per

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/04/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Un as dans la manche
Réputé(e) aussi à...: Multi-talents

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 26 Aoû 2016 - 16:36

Ereinté, LexPer se laissa enfin tomber dans son immense transat. Elles lui avaient fait l’amour tellement longtemps et avec tellement d’ardeur qu’il en avait mal aux parties intimes d’avoir trop joui. Elles l’avaient complètement vidé. Trait comme du bétail.

Quelques instants plus tard, les deux femmes toujours nues revinrent avec des rafraîchissements et se couchèrent chacune contre lui en gloussant, les mains et la langue toujours baladeuses. La main tremblante, il prit un verre de jus de fruit.


« Mes chéries, il va falloir attendre un peu, j’en peux plus. »

Elles gloussèrent derechef, l’une empoignant son paquet, l’autre son tuyau. Leurs langues se rejoignirent sur la sienne tandis qu’il fermait les yeux.

« Oooh. Qu’ai-je fait pour mériter ça ? Vous allez me mettre en terre…
- Ah ben on le voit. C’est tout mou.
- Et tout petit.
- Hé ! Attendez quand je me serai reposé, vous allez voir ! »

Elles rirent à nouveau. Ses deux autres femmes les rejoignirent sur le balcon. Elles étaient vêtues de soies diaphanes ne cachant rien de leurs courbes sensuelles. Les bijoux à leurs chevilles et leurs poignets tintaient à chaque pas. Elles étaient parées comme des reines, huilées et parfumées. Elles s’agenouillèrent à ses pieds tandis que leurs sœurs dans le mariage les regardaient en souriant.

« Seigneur notre époux, nous avons une annonce à te faire.
- Je vous ai déjà demandé de ne pas m’appeler comme ça, geignit-il. Qu’est-ce qui se passe ici ? Qu’est-ce qui vous prend à toutes ? »

Les femmes recommencèrent à glousser toutes ensemble.

« Alleeez ! Dites-moi.
- Nous sommes enceintes.
- Que… Non ? C’est une blague ? »

Elles dénièrent toutes ensemble en secouant la tête.

« Mais alors… Je vais être papa ? Encore ? Deux fois ? »

Il souriait comme un enfant devant un bonbon.

« Oui, époux Lex. »

Il essaya de se relever mais fut retenu pas les deux femmes contre lui. Toutes souriaient avec des larmes aux yeux.

« Hé !
- Et nous, nous avons décidé de faire le nécessaire pour rejoindre nos sœurs de vœux.
- De quoi ?
- Nous aussi voulons un autre enfant de toi.
- Ah ben là, vous avez mis le paquet, si votre corps est prêt, avec ce que vous venez de me faire, vous avez sûrement réussi. »

Elles secouèrent ses parties intimes qu’elles n’avaient pas lâchées.

« On aimerait encore en rajouter pour être sûres… »

Il se tapa le front.

« Misèèèère aidez-moi, je vais mmouriiiir. »

Les femmes enceintes laissèrent glisser leurs mains sur ses jambes.

« Oh non époux, aujourd’hui, c’est la fête de Sélaria, Déesse des semailles et de la fécondité. Aujourd’hui on célèbre la vie, tu ne vas pas mourir… »

Elles montèrent aussi sur le grand transat. Soudain, celui-ci s’écroula sous leur poids. De grands éclats de rire éclatèrent.

Dans les ombres des vergers avoisinants, une forme humaine apparut. Se déplaçant sur le chemin ensoleillé, elle pouvait entendre les rires résonner de l’étage de la bâtisse. Les gardes à l’entrée se redressèrent en voyant approcher le visiteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 26 Aoû 2016 - 19:49

"Hep là mon bonhomme !! Z'avez une invitation pour vous pointer ici ? C'est une propriété privée qu'vous vous approchez nonobstant !!

Cette voix ? on dirait la couz' ... Grizelda ?


Comment qu'tu connais mon blaz... Hein ? Hééééé l'Andrééééé !!! Sans déconner vieux, qu'est-ce tu fous là ?
(voyant l'air ahuri des autres gardes) ... Laissez les mecs, j'maitrise ! c'est l'ancien boss de mon cousin ! Alors raconte !

Mais qu'est ce que tu fais là ? tu fais partie des gardes de Lex Per ? Toi une cheftaine merco ?

Ancienne ! Ancienne cheftaine, c'est bien gentil les champs d'bataille, mais la guerre, c'est dangereux ! (André se demanda si elle plaisantait ou si elle était sincère) ... et pi çà paie que juste c'qui faut pour être bien ! A condition d'bien tuer et d'survivre !

Il me semble que tu sais te débrouiller sur ces deux plans, non ?

Ouais d'accord mais là ... j'suis payée dix fois plus ! Et c'est le panard comme boulot ! Un p'tit dérouillage de muscles de temps en temps, mais pas trop, et les horaires sont pas dégueux, çà donne plein d'temps libre pour s'saouler dans les bars et s'envoyer en l'air !

Grizelda ... toujours la même ... Mais t'es simple garde ?

Sous-chef !! J'donne toujours des ordres, mais on m'en donne aussi, et puis j'ai pas les responsabilités, ni l'prestige ! Mais comme j'te dis, c'est vacances comme boulot ici, alors çà m'va !

Mais pourquoi ?

Tu crois quand même pas qu'y z'allait donner un commandement à une orque ? pas ici mon grand ! Faut pas déconner ! Il a beau être cool le patron, il est pas suicidaire ! Cà serait très mal vu, rapport au voisinage, si une orque commandait ! Bon mais c'est pas tout çà, on kause, on kause, mais tu viens faire quoi ici ?

Je viens voir Lex ... enfin ton patron quoi ... J'ai justement besoin d'un conseiller technique en "humaineries" et en coutumes et croyances humaines !

Ah ben pour çà, il en connait un rayon, vient, j'vais t'présenter à lui !
(elle tendit l'oreille ...) ... enfin si il peux ... il a l'air occupé là ! (les autres gardes gloussèrent au doux euphémisme de "il a l'air occupé" ... Contente de sa blague, Grizelda afficha un large sourire à 42 dents) ... Au fait, il devient quoi l'couz' ? toujours d'attaque ?

Je ne sais pas à vrai dire ... les Huldras se sont tous perdus de vue ... certains sont revenus dernièrement mais je n'ai pas de nouvelles de Varag !

(Elle s'approcha plus près de lui et lui souffla à l'oreille .... ) ... Et l'beau brun qui faisait équipe avec un nabot ? T'as des nouvelles de lui ?

Un beau brun ? Un nabot ? Elle parle de Baghtru et Barbe ? Baghtru un beau brun ?!? (André réprima un rire soudain) ... euh pas de nouvelles non plus !

Ah dommage ..."

Elle le laissa passer le porche du domaine, laissant les autres gardes en faction. Et l'accompagna jusqu'à la villa. En entrant dans le vestibule, elle prit soin de gueuler bien fort pour que Lex Per l'entende d'en haut et ne soit pas surpris qu'elle débarque à un moment inopportun ...

"Hééééé Patron !!! T'a un invité spécial ! J'te l'amène ? Ou tu viens ? Tu préfères quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex Per

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/04/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Un as dans la manche
Réputé(e) aussi à...: Multi-talents

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Lun 29 Aoû 2016 - 11:04

Un moment passa durant lequel le silence régna dans le couloir. Puis la voix de LexPer, ténue, se fit entendre. Le son était difficilement distinguable, mais l’ouïe d’André, habituée aux moindres sons dans les profondeurs, y parvint.

« Non, non, ce n’est plus possible maintenant. Tantôt, je vous le promets… »

Puis, plus fort :

« Dans mon bureau Griz’.
- D’ac’ Chef ! »

L’Orkesse emmena André dans une pièce à l’arrière du bâtiment, richement meublée et ornementée, avec une baie ouverte sur une grande terrasse et une piscine.

LexPer parut quelques instants plus tard, vêtu d’une longue robe en soie ressemblant à un peignoir. Son visage s’illumina en voyant André.


« André ! Mon ami ! Mais qu’est-ce que tu viens te perdre ici ? »

Il le prit dans ses bras en une franche accolade puis lui tapa sur l’épaule.

« Ça fait plaisir de te voir vieille branche ! »

Il ouvrit une armoire qui était en fait un énorme bar et leur servit deux verres d’un alcool ambré.

« Un magnifique cognac, et il peut bien, il m’a coûté un demi bras, tu vas m’en dire des nouvelles ! »

Il se tourna vers Grizelda.

« Merci Griz’, tu peux nous laisser. »

L’Orkesse s’en fut sans rien dire tandis que Lex s’affalait dans un fauteuil hors de prix.

« Assieds-toi mon ami, assieds-toi. Que me vaut cette visite ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Mar 30 Aoû 2016 - 1:07

"Et bien dis-donc, tu as réussi à ce que je vois ... J'avais besoin de l'avis d'un expert ... enfin je pense que tu en es un !

Dis toujours !

Il me faut les conseils d'un humain et de quelqu'un qui a l'habitude de cotoyer les sociétés humaines, leurs coutumes, leurs croyances ... tu vois ?

C'est un peu vague mais il me semble que je correspond, c'est sûrement pour çà que tu viens me voir moi d'ailleurs, non ?

Oui c'est exact ... en fait, je recherche des prêtres, chose principale, acceptant de soigner un humain très gravement blessé, mais en deuxième point, acceptant de vivre à demeure dans une ville hétéroclite peuplée de toutes les races ... quitte à ce qu'ils y construise un temple si ils veulent, pas de soucis ... quelle divinité humaine, quels types de prêtres seraient susceptibles de pouvoir répondre à ces demandes ?

A ton avis ?
"

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex Per

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/04/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Un as dans la manche
Réputé(e) aussi à...: Multi-talents

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Mer 31 Aoû 2016 - 12:47

LexPer emmena André sur la terrasse et s’affala dans une confortable chaise à bascule. Il fit signe à son invité de faire de même. Une fois installé, il prit une gorgée de cognac et mit un peu de temps à l’avaler, la savourant avec bonheur.

« Il est bon hein ? Un cru importé de l’Empire d’Arianhrod malgré les blocus imposés par les fées. On arrive à tout avec l’argent, j’en reviens pas… »

Il sourit de toutes ses dents.

« Bon si je te décode bien, on a un pote dans un sale état et tu cherches quelqu’un pour le soigner. Apparemment t’as pas demandé à Dangel, donc, soit il n’est pas là, soit c’est lui le blessé. Ah ! D’accord. C’est lui le blessé. Mais qu’est-ce qui lui est arrivé bon sang ?
- Je ne sais pas, je viens de chez l’Oracle. C’est elle qui m’a informé.
- L’Oracle ? Elle vit toujours ? Comment va-t-elle cette vieille branche ?
- Elle n’a pas pris une ride…
- Ben voyons ! Bon, Dangel est hors-jeu. Et il te faut quelqu’un pour le soigner. Dans une ville à la population hétéroclite, ça c’est le cas à peu près partout sauf dans les Collines des Défunts Rois.
- C’est chez nous, à Harmadrya.
- Ah oui ? Chouette ça. Les Huldras sont de retour ?
- Ils commencent. Et comme d’habitude, il y a des trucs qui tombent sur le coin de la tronche d’untel ici, unetelle là, la routine quoi.
- Ouais, je vois. Bon alors bien évidemment le meilleur clergé de guérisseurs c’est celui de Quassia. Possible qu’ils viennent établir un temple chez nous. Il y aurait un paquet de sujets d’étude. Et permanent en plus… Vu tous les combats qu’on mène dans tous les coins, un clergé guerrier pourrait aussi rappliquer. Et ils peuvent soigner, bien sûr. On a le choix entre Cerval, Malkorn, Aestor et, bien sûr, Fexhal. Fexhal, c’est le Dieu tutélaire, Dieu de la guerre et des combats. C’est possible. Malkorn, c’est le dieu des batailles, sanglant, imprévisible et chaotique. Moins notre truc. Cerval, c’est la chevalerie, l’honneur et tout le toutim. Pas pour nous non plus. Et Aestor, Dieu des forgerons. Lui ça peut coller aussi. Bien sûr, intrinsèquement lié à notre nature, il y a Zidhal, Dieu des voyages et des aventuriers. Y a son fils Essaïm, Dieu des aventuriers. Sinon, on a Haguen, Dieu Combattant des morts-vivants, Phaëlle, Déesse de la Lumière et n’oublions pas le pote de Dangel, Estranhan, Dieu du Serment et de la Loi. Il y en a d’autres, mais c’est les premiers qui me sautent aux yeux, là comme ça. Bien sûr, on n’est pas non plus obligé de ne faire appel qu’à un seul clergé. »

Il se tut et reprit une gorgée de cognac, attendant qu’André finisse sa réflexion et réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Jeu 1 Sep 2016 - 10:19

André rumina un instant les idées de Lex.

"Çà en fait des possibilités ... Ce n'est pas que je ne suis pas à l'aise dans des villes comme celle-ci mais en fait ... si ...

Pourrais-je t'engager pour aller prospecter auprès de ces différents clergés pour voir lesquels seraient intéressés pour venir implanter un temple à Harmadrya ? Et surtout au moins un résident permanent ? Je t'avoue que c'est surtout le prêtre qui m'intéresse, mais je me doute bien qu'ils n'accepteront pas sans contrepartie et un temple est tout à fait acceptable à Harmadrya. Tu connais les lieux aussi bien que moi et tu pourras certainement mieux les décrire que moi !
"

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex Per

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/04/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Un as dans la manche
Réputé(e) aussi à...: Multi-talents

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Jeu 1 Sep 2016 - 11:53

Lex leva paresseusement une main.

« Tu veux me faire sortir par une si belle journée ? En plus un jour de fête pour le clergé de Sélaria ? Ah oui, un autre clergé qui pourrait être intéressé par Harmadrya. Tout comme les clergés des saisons d’ailleurs, j’y pense maintenant. Mais ce sont des cultes pacifistes. Non, aujourd’hui est un jour de fête, de libations. Demain sera propice à ta demande. Tu peux bien attendre une journée non ? D’autant plus que même demain, on n’aura sans doute pas de réponse définitive directement, j’imagine que tu t’en doutes… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Jeu 1 Sep 2016 - 12:45

"Oui, je ne m'attends pas à des réponses rapides évidemment, ce genre de demande, çà s'étudie un certain temps ! Et c'est clair que ce n'est pas le jour pour çà !

Bon pour la question du long terme, on est fixés, mais il me reste le point à court terme ! Si je ne peux pas amener un prêtre à Dangel assez rapidement, je peux faire l'inverse ! Si je fais l'aller-retour pour récupérer Dangel, tu peux m'indiquer le temple le plus proche pour le faire soigner en urgence ?
"

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex Per

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/04/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Un as dans la manche
Réputé(e) aussi à...: Multi-talents

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Jeu 1 Sep 2016 - 12:50

"Ouais, tu vas bien entendu te faire sonner les cloches, mais vu l'urgence, je crois que les prêtres seront comme un noeud de pendu..."

Content de sa blague, LexPer se leva et se mit devant une baie vitrée. Il désigna un dôme de tuiles bleutées.

"Tu vois là-bas ? C'est le temple de Quassia. Comme guérisseurs, on ne fait pas mieux. C'est là le meilleur endroit où aller selon moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Jeu 1 Sep 2016 - 13:00

"D'accord ! Merci ! Je reviens aussitôt que j'ai déposé Dangel là-bas !"

André s'approcha de la balustrade et un tourbillon de lumières multicolores l'enveloppa puis se dissipa presque aussitôt. André avait disparu.

Ailleurs dans la clairière, André réapparut et réalisa avec surprise que non seulement le corps empalé de Dangel n'était plus là, mais que l'aspect général de la clairière avait changé. Comme si une nouvelle végétation avait vu le jour après un incendie ou un cataclysme, plus sauvage, plus jeune.

André étendit ses sens. Il sentit sa Lila, elle ne semblait pas en danger et était proche de sa sœur. Il se sentit rassuré.

Dangel !! Je le sens il est à la taverne ! A la taverne ?!? ... Ils sont tous là ... bon ... comme d'habitude, j'arrive après la bataille ... on n'a plus besoin de moi ici ... ce n'est peut être pas utile que je signale ma présence ... j'ai encore des tâches à accomplir et je risque d'en distraire certains des leurs ... (ses épaules s'affaissèrent de lassitude)

Le temps des retrouvailles n'est pas encore venu ... (Il se redressa et se concentra)

Un nouveau tourbillon arc-en-ciel plus tard, il réapparut sur le balcon de Lex Per.

"Me revoilà ! ... Bon, ben il n'y a plus d'urgence, Dangel est déjà soigné ... comment, je ne sais pas ... mais il n'a plus besoin d'un prêtre d'urgence en tout cas ..."

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex Per

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/04/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Un as dans la manche
Réputé(e) aussi à...: Multi-talents

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Jeu 1 Sep 2016 - 14:46

« Ah bon ? Ben c’est comme d’habitude alors. Un truc est à peine arrivé qu’une solution est aussi arrivée. Ce soir, comme je te l’ai dit, c’est la fête de Sélaria, Déesse des semailles, de l’agriculture, de la fécondité. Les hommes et les femmes sortent faire la fête avec un masque sur le visage et chacun peut coucher avec qui il a envie. C’est comme ça ici. Bien sûr, on n’est pas à l’abri de quelques tracas, mais c’est vraiment amusant. Tu devrais en profiter. Moi, mes femmes m’ont demandé de faire la fête avec elles, alors je ne pourrai pas t’accompagner, mais… Griz’ ! Grizelda ! »

L’Orkesse passa la tête dans la pièce.

« Oui ?
- Ce soir c’est la fête de Sélaria. Je ne te demande pas si tu y vas. Tu peux emmener André avec toi ?
- Bien sûr ! »

Elle lança une œillade aguicheuse au Drow.

« On va s’encanailler mon loup ?
- Mais tu es terrible ! Je lui ai proposé de m’épouser elle aussi, mais elle n’a pas voulu me donner l’exclusivité…
- Tu me la donnerais, toi, avec toutes tes femmes ?
- Ah ! Mais ! Ce n’est pas pareil ! Et puis, tu aurais comme elles et moi le droit de batifoler avec les autres… Elles ne m’attendent pas toujours pour jouer entre elles… Ca ne te plairait pas ? »

LexPer avait posé faussement une main sur son cœur en une simulation de geste outragé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 2 Sep 2016 - 10:26

Fête de fécondité ... ben voyons ... je tombe décidément toujours au mauvais moment moi !

"Oui de toute façon, je ne pourrais pas faire accélérer le temps ...

Ok pour que tu me serves de guide Griz' ... mais je ne suis pas là pour m'encanailler ! Perso je suis adepte de la monogamie et je peux vous assurer tous les deux que c'est un boulot à plein temps !
(NDR : dixit le mec qui n'a pas vu sa femme durant 10 ans et qui se barre dès le premier soir de leurs retrouvailles ... il ne manque pas de toupet n'est ce pas ? Very Happy ) ... Boire m'ira très bien ! J'ai quelqu'un à qui dédier ma première pinte !

Et quel genre de masque faut-il porter ? Il y a un thème particulier ?
"

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 2 Sep 2016 - 10:38

"Oh t'es pas joueur toi ! Toujours avec ta blonde ?

J'sais pas comment k'tu fais pour t'limiter komme çà ! J'pourrais pas moi !


(Tournant la tête vers Lex) ... Ouais ben j'suis pas trop fan ! J'dis pas k'sa m'plait pas, j'l'ai d'jà fait, j'aime bien de temps en temps ... Mais c'ke j'préfère de loin, c'est la virilité masculine ! Un grand tas de muscles bien endurant ! Un barbare des montagnes ou un orc, y'a k'sa d'vrai !"

Grizelda arbora un grand sourire, les canines brillaient au soleil. Elle était contente de sa formule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex Per

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/04/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Un as dans la manche
Réputé(e) aussi à...: Multi-talents

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Lun 5 Sep 2016 - 12:10

« Ouais, là, je ne peux pas lutter. Quoique… Va falloir que je fasse une petite recherche magique, on ne sait jamais ce qu’on peut trouver dans les vieux grimoires… »

La soirée se passa agréablement durant laquelle LexPer présenta ses épouses et ses enfants à André. Un repas copieux et varié leur fut servi puis les convives se retirèrent, Lex assurant André qu’une chambre l’attendrait s’il décidait de ne pas finir la nuit dehors. Lex mena André à l’entrée de la villa où ils retrouvèrent Grizelda dans une tenue particulièrement… adaptée à la soirée prévue.

« Bon ben j’vous laisse les amis. Amusez-vous bien. »

Il fit un clin d’œil à Grizelda et laissa André seul avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Lun 5 Sep 2016 - 16:04

"Didonc !! Tu vas quand même pas y aller comme çà ? C'est pas ta tenue de tous les jours que tu voyages ou que tu ventes ?

... Ouais çà doit être à peu près çà la formule ... Non, bien sûr ... je vais me mettre dans le thème autant que je peux ...
"

Une tornade de couleurs bigarrées entoura André quelques instants puis se dissipa presque aussitôt, il était désormais vêtu d'un costume de carnaval avec masque de fête ... méconnaissable.



"Et là, c'est mieux ?

Farpait !!"

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Mar 6 Sep 2016 - 11:20

André lui présenta son bras et Grizelda posa sa main dessus. Elle l’emmena avec classe (et oui, elle connait le sens du mot) en ville ; d’abord sous les hourras des autres gardes de la propriété ; puis sous les regards admiratifs des premiers passants qu’ils croisèrent. Elle lui indiqua comment trouver les meilleures tavernes (selon ses critères).

Elle avait bien compris qu’il ne souhaitait pas s’encanailler. Mais comme maintenant la seule chose qu’elle voyait de lui était ses yeux sous le masque, elle n’eut aucun mal à deviner ses intentions, et pour ça, il n’avait besoin d’aucune compagnie. Arrivés au premier bar de sa tournée, elle ne tarda pas à lier conversation avec un groupe de solides gaillards. Comme elle avait l’air marrante et prête à faire la fête, ils l’embarquèrent dans leur propre virée, elle salua André de la main en partant …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Mar 6 Sep 2016 - 11:31

André passa sa commande au comptoir et alla s’asseoir à une petite table à part, proche de la fenêtre. Il avait une vue sur la lune naissante. Une serveuse lui servit sa pinte et le complimenta pour son costume. Il l’en remercia et paya aussitôt.

"Vous ne restez pas ?

Si, mais je préfère payer au fur et à mesure !

Comme il vous siéra mon bon seigneur !
" (il avait arrondi à l’entier supérieur) Si tu laisses un pourboire à chacun de tes verres, pour sûr que je veux bien que tu les paies un par un …

Il inclina sa tête en faisant 2 circonvolutions de sa main pour jouer le jeu. Une fois seul devant son verre, il regarda l’alcool fort qu’il avait demandé. Puis il leva sa choppe en regardant la lune.

Tête brulée, tête de mule et âme d’enfant ! Puisses-tu chasser éternellement au Valhalla ! Je verserais le sang des coupables sur ta tombe !

Il but la pinte cul-sec, se permettant de ne pas retenir la grimace, caché qu’était son visage sous le masque. Lorsque la serveuse repassa près de sa table, il lui commanda une pinte de bière douce, cette fois-ci, pour lui-même et déguster …

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila


Dernière édition par André Tzeentch le Dim 11 Sep 2016 - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Mer 7 Sep 2016 - 8:07

La soirée d’André se passa dans une ambiance très agréable. Cette fête ne semblait en effet pas donner lieu à de nombreux débordements. Il faut dire que généralement fête et boisson débouchent sur plusieurs humeurs, le plus souvent joyeuse, bavarde, somnolente ou chargée de désir. Ce soir, toutes ces humeurs étaient permises et l’humeur sexuelle était plus qu’encouragée, d’autant plus qu’elle pouvait s’assouvir incognito. L’humeur belliqueuse quant à elle était très sévèrement réprimée par les gardes qui sillonnaient les rues ou même parfois les fêtards eux-mêmes.

De nombreux bardes se relayèrent dans les rues et sur les nombreuses scènes prévues à leur intention. Sur les petites places aménagées, des tables avaient été dressées et les habitants dansaient et chantaient à tue-tête. Alentours, dans les coins un peu plus sombres, de nombreux couples d’un soir s’abandonnaient à leurs pulsions.


Ailleurs dans la cité…

Les compères de sortie de Grizelda avaient de l’avance sur elle lorsqu’elle les avait rencontrés. Déjà bien chauffés par l’ambiance et la boisson, ils tentèrent de faire rattraper son retard à l’Orkesse, mais malgré son évidente bonne volonté, elle encaissait bien mieux qu’eux. Lorsqu’elle se sentit prête à passer à l’étape horizontale, elle se rendit compte qu’ils ne l’avaient pas attendue. Haussant les épaules, elle vida sa cruche de bière et partit en titubant dans les ruelles, à la recherche d’au moins un compagnon de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Mer 7 Sep 2016 - 15:34

Au détour d'une ruelle, Grizelda trouva une nouvelle taverne, elle y entra en s'appuyant contre le mur et trouva le moyen d'atteindre le bar. Au fond de la salle, quelques imbibés étaient occupés à un concours de bras de fer.

"Hééé patron ! Une pinte de blonde ! Une !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Jeu 8 Sep 2016 - 13:41

Les hommes qui concouraient remarquèrent rapidement l’Orkesse. Sa tenue ne fit qu’augmenter les effluves de testostérone qui émanaient déjà terriblement du fond de la salle.

« Hééé la belle ! Ca te dit de voir un concours d’hommes ? Un vrai ?
- Viens nous encourager, tu remporteras peut-être le vainqueur !
- A moins que tu ne veuilles participer ?
- Bonne idée ! A chaque manche perdue, le perdant retire un vêtement, ça te tente ? »

Bam ! L’attention de Grizelda fut détournée des hommes par le bruit de sa chope sur le comptoir.

« Voilà belle guerrière. Une chope de bière. Et si ces gars t’ennuient, tu n’as qu’à me le dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 9:27

"Naaan, Pas d'soucis ! Z'ont l'air marrants ! J'va aller voir c'ki s'trame là-bas tiens !

Comme tu veux !"

Elle prit sa choppe, en but une lampée et s'approcha des fiers-à-bras du fond.

"A ouais ? un défi ? Pourquoi pas ! J'adore les défis ! Cà m'va comme règle ! Ok ! J'vous r'garde commencer entre vous, je commens'rais à la prochaine manche !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 10:43

Après un tour, deux des cinq hommes se retrouvèrent torse nu, le cinquième n’ayant pas encore pu se mesurer à ses compagnons.

« Il semblerait que ce soit toi et moi la belle. Ou alors, tu regardes encore ?
- Ou on passe à l’étape sans vêtements ?
- Moi j’aimerais mieux voir comment on se débrouille devant les biscotos de la fille. Faites les malins, mais j’suis pas sûr qu’on va la battre, moi.
- Ah ouais ?
- Ouais. T’as vu ses bras ? Et ses cuisses ?
- Ah ça oui, j’les ai vus. Et j’aimerais bien les voir de plus près, hein la belle ?
- Elle pourrait te péter les côtés rien qu’en fermant les cuisses que j’dis.
- Mais non, c’est pas possible ça !
- Alors ? Tu viens ou pas ? On joue des bras, ou on joue d’autre chose ? Seuls ou à plusieurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 10:56

"T'inquiètes, j'me défile pas, j'ai dis qu'j'en étais, j'en suis !"

Elle s'assit et posa son coude sur la table.

"Prête !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 11:02

L'homme s'assit face à elle et posa lui aussi le bras sur la table. Leurs mains se joignirent et la pression entre elles s'accentua lorsqu'ils les serrèrent.

Leurs regards se croisèrent, s'accrochèrent. Dans celui de l'homme, l'Orkesse put déceler sa confiance en lui.

L'arbitre donna le top de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 11:14

Tu vas voir ce que je vais en faire de ta confiance toi !

Prudemment, elle jaugea la résistance de son adversaire, les premières secondes furent de l'observation.

Oh mais c'est qu'ils essaient de me la faire à l'envers à jouer les chétifs, il a de la résistance celui-là ! Et les autres ont l'air d'avoir suffisamment de biscotos aussi ! Te laisse pas endormir par leur baratin ! J'vais plutôt jouer sur l'alcool qui a dû les émousser ... parce que question force, ils en ont !

Elle donna une impulsion violente pour le surprendre et les poings touchèrent la table. Première joute gagnée.

"Héhé ... pas mal ... mais j'ai gagné !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 11:21

Surpris, l'homme leva les yeux sur Grizelda avec un respect nouveau. Il se redressa et enleva son bras-de-chemise, dévoilant un torse puissant et velu.

"Bien joué la belle, bien joué."

Ses amis le houspillèrent un peu mais ils avaient néanmoins compris qu'il avait été battu à la régulière. S'ils voulaient voir Grizelda se dénuder, ils allaient devoir se concentrer plus que ça.

Les chopes vides, une nouvelle tournée arriva tandis que le deuxième tour commençait.

Les forces étaient relativement équilibrées et les hommes ne se détachaient pas vraiment les uns des autres. Un seul gardait ses vêtements tandis que trois se trouvaient torse nu et le dernier sans chaussures. Mais le cinquième, un des trois torses nus, n'avait pas encore jouté. Il s'assit face à Grizelda. Il était plus petit que son compère, mais plus sec et plus noueux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 11:37

Elle entama sa joute comme l'autre pour jauger la force du p'tit gars. Il semblait de même valeur.

Elle tenta la même feinte en attaque surprise mais il arrêta le mouvement à mi-chemin et à son tour donna une impulsion avant qu'elle ai pu se reprendre, les poings tapèrent la table.

"Hé !!!

C'était moins une dis-donc ! Alors ?

Ouais ... ouais, t'as gagné je l'reconnais !
"

Stratège, elle enleva ses sandales spartiates ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 11:43

Le troisième tour arriva et la nouvelle tournée aussi
Les résultats tombèrent : deux torses nus, un bras de chemise et un torse nu sans chaussures

Face à Grizelda, l’homme qui avait perdu ses deux premiers duels, un grand gaillard aux cheveux longs et au regard éteint… Bien qu’en regardant attentivement une étincelle roublarde restât allumée…

Mais Grizelda était-elle encore suffisamment lucide pour la remarquer, elle qui heurtait les murs en entrant dans la taverne ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 12:03

Il m'a l'air bien éteint c'ui là ! J'l'attaque d'entrée ! Pas d'observation !

A peine le feu vert donné par l'arbitre, elle balança son bras. Il faillit être surpris mais son pied frappa le sol et il campa sur sa défense, le poing à quelques centimètres de la table.

Surprise par cette résistance soudaine, elle chercha un second souffle, et se demanda où elle avait raté son coup. Déconcentrée, elle n'anticipa pas son attaque à lui et se retrouva vite dans la situation inverse, son poing à elle juste au dessus de la table. Elle tenta de résister tandis qu'il forcait autant qu'il pouvait. Son coude s'échauffait, et finalement, elle céda et toucha.

"Vacherie !!!

Ouais ! j'en ai enfin gagné une de partie !!

Alors ma grande ? Tu va tenir ta parole ?

Ou tu te rends ?

Grrr ... nan je n'ai qu'une parole ! Je ne triche jamais !
"

Elle dégrafa son haut et le posa sur la table d'à coté, sur les chemises en tas. Sans fausse pudeur, elle ne chercha pas à cacher sa poitrine.

"J'me r'ferais à la prochaine !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 12:14

Nouvelle tournée, la bière coule dans les gosiers avec une facilité de plus en plus évidente. Elle coule aussi sur les mentons et les poitrines…

Celle de Grizelda ne faisant pas exception, les regards des hommes deviennent de plus en plus intéressés et le désir qui s’allume dans leurs pupilles fait espérer à Grizelda une victoire lors du prochain tour…

Maintenant face à elle se trouve le dernier torse nu.
Les « scores » à ce moment sont : un bras-de-chemise (toujours), deux torses nus sans chaussures et un en slip...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 12:31

Elle se massait le coude. Heureusement, l'alcool anesthésiait pas mal la douleur. Mais était-ce finalement une bonne chose ? Cette petite bière tabassait pas mal finalement.

Elle étudia son adversaire et préféra la prudence. Elle le laissa commencer le premier assaut et commença seulement à résister à mi-chemin. Il retenta une nouvelle attaque et elle résista à nouveau. La douleur revenait doucement. Son coude la faisait grimacer un peu. Cette sensation la déconcentrait et elle faillit ne pas être assez réactive au troisième assaut. Elle résista et en profita pour jeter toutes ses forces. Il en avait trop mis sur ses 3 attaques et il ne put résister.

Partie gagnée mais son coude était devenu désagréablement chaud. Espérons que çà n'allait pas l'handicaper pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 12:42

La farandole continuait et les fêtards enivrés par la fête et l’alcool laissaient leurs inhibitions de côté. La fraternisation se faisait naturellement et les castes sociales s’étaient effacées pour quelques heures. Une jeune fille en nage sortit de la farandole et s’arrêta devant André. Naturellement, elle lui prit sa chope des mains et s’y désaltéra avant de lui sourire ingénument.

« Ne restez pas là messire, venez vous amuser ! »

Elle lui prit la main pour l’entraîner vers la farandole…

Dans la taverne...

Les hommes riaient de plus en plus fort. L’alcool aidant, ils rivalisaient de testostérone et en étaient à regarder celui qui avait le plus gros tour de biceps. Une nouvelle tournée, celle de Grizelda cette fois, arriva sur la table. Avec un cri de joie virile, les hommes entamèrent la nouvelle série de pintes. La bière coula à nouveau dans et en dehors des gosiers, sur les poitrines et la peau. La sueur se mêla à la bière sur les peaux hâlées.

Le premier perdant se révéla à l’issue de ce tour et les deux autres concurrents égalisèrent à torse nu sans chaussure. Ils étaient donc maintenant trois dans ce cas. Le seul invaincu de la soirée se plaça face à Grizelda.


« Je suis vraiment très intéressé de voir ce que tu caches sous ce pagne ma belle. J’espère que c’est pour maintenant. Mais ne t’en fais pas, je ne te sous-estimerai pas. »

Il lui fit un clin d’œil en jetant un regard sur le coude meurtri de l’Orkesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 13:49

"Ben t'es pas prêt d'le voir ! Moi j'te l'dis ! (Elle faillit rater la chaise en s'asseyant) ... Olà ... la terre bouge ... Bon ... aller ..."

Elle essaya de se reconcentrer. L'avantage de cette nouvelle dose d'alcool, c'est que son coude lui faisait moins mal. Il fallait être prudente, il semblait très doué celui-là. Si elle n'était pas venue participer au concours, il ne fais aucun doute qu'il aurait plumé ses potes depuis un moment.

Ils se mirent en position et l'arbitre donna le signal. Prudent, il préféra le travail de sappe aux attaques trop brutales mais trop risquées. Il se contenta de donner juste ce qu'il fallait pour maintenir les poings au centre. Elle s'échinait seule à essayer de faire pencher la balance. Au bout de longs instants, les autres se demandaient ce qui allait se passer. Mais à force de solliciter son coude, la douleur revint, plus forte qu'avant. Grizelda grimaça et essaya de tenir, à coup de volonté. Mais à cette heure de la nuit, avec tout cet alcool, le coude décida que la dose de volonté n'était pas assez forte. Il céda et le poing de Grizelda toucha toucha la table sous la pression de l'autre.

Les autres s'éclamèrent : "Perdue !!!"

Grizelda ragea en se tenant le coude.

"Alors ? T'en dis quoi ?

... Ok ... ok !"

Elle se leva et dégrafa les broches de son pagne avant de le poser sur les effets en tas.

"Voilà ! Parole tenue !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 14:00

"Une femme de parole, j'adore !
- Et si on passait à la phase "récompense" ?
- De... ?
- On loue une chambre tous ensemble et on finit la fête !
- Bonne idée. Partante, ô déesse déchue ?"

Une nouvelle tournée arriva sur la table et Grizelda put apercevoir le regard admiratif de l'aubergiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 14:12

A la taverne d'André ...

André se laissa entrainer dans la farandole. Cette ambiance le fit sourire sous son masque. Heureusement pour la jeune fille que la dernière choppe d'André était remplie d'une bière douce, parce qu'à danser comme çà, elle allait s'épuiser vite. Tous les fêtards avaient l'air de bien s'amuser.

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 14:27

André n’avait pas tort, la jeune fille s’arrêta relativement vite. Un peu plus tard que prévu, mais assez vite quand même. Remarquant qu’il la regardait, elle lui sourit et lui fit un signe de la main pour qu’il vienne s’asseoir près d’elle sur le banc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grizelda

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 26/08/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 14:46

"Mouais … pourquoi pas ! Cà peut être intéressant !"

Elle attrapa sa choppe et remercia l’aubergiste en commençant à la boire cul sec. La bière coulait des 2 côtés de sa bouche sur son corps. Son bras droit pour le moment au repos le long du corps. Elle était un peu plus maladroite du bras gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 14:49

Intrigué, il sortit de la farandole à son tour et vint s'asseoir sur le banc à côté d'elle.

"Qui a-t-il ?"

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila


Dernière édition par André Tzeentch le Dim 11 Sep 2016 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 14:51

« J’aimerais qu’on fasse un peu connaissance. Ton côté ténébreux me plaît bien et comme j’ai envie de souffler un peu, je me suis dit qu’on pourrait parler un peu ? Bon c’est vrai que cette fête c’est incognito, mais tu n’as quand même pas l’air d’ici. Tu veux bien me parler d’où tu viens ? »

A la taverne...

Dans la chambre, les vêtements volèrent dans tous les sens avec une rapidité née du désir et de l’ébriété. Grizelda à peine nue, deux hommes tombèrent à genoux pour s’occuper de titiller, exciter, lubrifier son sexe et son anus. Un troisième se colla à elle et l’embrassa à pleine bouche, enlaçant son corps musclé de ses bras puissants. Elle pouvait sentir son sexe durement tendu pulser contre son ventre et son nombril. Peu après, elle sentit ses mains dégagées du dos de l’homme pour être posées sur les sexes en érection de ses deux derniers partenaires.

La tête chavirée d’alcool et de désir, le corps investi de plusieurs langues et doigts, elle sentit l’amorce d’une partie de jambe en l’air mémorable. Ses genoux flageolèrent légèrement mais elle tint bon sans souci, imbriquée qu’elle était entre les hommes.

Leur ardeur et leur investissement faisait plaisir à recevoir et elle se demanda si elle arriverait à se faire poser sur le lit avant de commencer les choses sérieuses.

Emportée par la ferveur de ses amants, elle salivait de plus en plus, sa tête lui tournait quelque peu dû à l’afflux de sang et son corps répondait presqu’inconsciemment aux attentions qu’il recevait. Ses hanches ondulaient toutes seules et son bassin avait imprimé un léger mouvement de balancier qui pressait par intermittence tantôt son sexe tantôt ses fesses sur la bouche de ses partenaires. Ceux-ci la mangeaient presque littéralement. Elle se sentait déjà partir et comptait bien exploser les compteurs. Elle s’abandonna au plaisir et se laissa porter par les vagues successives qui la secouèrent. Un râle rauque sortit de sa gorge et ses mains serrèrent les verges prêtes à l’honorer.

Les deux hommes gémirent. L’un d’entre eux ne résista pas et éjacula copieusement sur sa cuisse, continuant lentement ses mouvements de va-et-vient dans sa main poisseuse de sperme tandis que son compère se retenait en enfouissant sa langue dans son oreille.

Grizelda 1, les amants 1. Elle allait leur mettre la pâtée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 15:05

"Effectivement ... tu as bien deviné ! Je ne suis pas d'ici ! Mais un ami à moi habite ici, c'est en passant le voir pour affaire qu'il m'a parlé de cette fête, alors je suis passé, pour boire un coup !"

Il détourna distraitement le regard, observant les fêtards danser dans toutes les rues adjacentes.

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila


Dernière édition par André Tzeentch le Dim 11 Sep 2016 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 15:12

"Ca ne me parle pas de là où tu vis..."

Elle leva la main et héla une serveuse. Elle prit deux chopes de bière, une pour André et une pour elle.

"Deux pièces de cuivre."

Embêtée avec les mains pleines, elle jeta un regard à André.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 15:20

André sortit les 2 pièces de cuivre et les posèrent dans le plateau de la serveuse avant qu'elle ne s'éloigne.

"Je suis plutôt itinérant en ce moment ! J'ai déjà eu diverses demeures dans diverses villes ... et plus aucune n'existe actuellement ! (NDR : Ce qui n'est pas faux puisqu'il a presque entièrement incendié sa maison)

Tu n'as pas déjà assez bu d'alcool ? çà va toujours ?"

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila


Dernière édition par André Tzeentch le Dim 11 Sep 2016 - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 15:38

"Oui oui, ça va ? C'est vrai que j'ai la tête qui tourne un peu, mais c'est tellement agréable de changer de vie, même pour une nuit. D'habitude, je ne bois pas. Mais aujourd'hui c'est la fête !"

Elle vida une demi chope d'un trait, la mousse pétillante collée à sa lèvre supérieure. Elle sourit avec plaisir. Il ne faisait aucun doute que c'était une fille simple avec des goûts et une vie simples.

"Merci pour la bière."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 15:55

André se demanda quel âge elle pouvait bien avoir.

"Oui, tu as raison, aujourd'hui c'est la fête ! Alors profite-en !"

Il sirota distrait sa choppe.

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila


Dernière édition par André Tzeentch le Dim 11 Sep 2016 - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   Ven 9 Sep 2016 - 16:01

"Alleeeeez ! Parlez-moi du monde !"

Elle vida sa chope et appela la serveuse pour une nouvelle tournée. Elle prépara les deux pièces avant qu'elle n'arrive cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cité d'Halarahh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cité d'Halarahh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cité d'Halarahh
» La cité des Voleurs
» [CXL] La mythique cité d'Avalon
» Cité état de Talabheim
» La Cité de Nuln !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de rôle sur papier gratuit :: Les Archives :: Sujet clôturé-
Sauter vers: