Une aventure rôlistico-médiévalo-fantastique fantasque
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Bestiaire des créatures rencontrées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Magnolia

avatar

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Marque de naissance
Réputé(e) aussi à...: Art de la magie

MessageSujet: Bestiaire des créatures rencontrées    Ven 15 Juil 2016 - 16:43

Ver-blanc :
.

Le monstre ressemble tout simplement à un asticot géant.


Note : Cette créature a surgi dans l'aventure "La montagne des Géants"


Dernière édition par Magnolia le Ven 15 Juil 2016 - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnolia

avatar

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Marque de naissance
Réputé(e) aussi à...: Art de la magie

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Ven 15 Juil 2016 - 17:02

Araignée de l'ombre :


Originaires du plan de l'Ombre. L'araignée de l'ombre est une grande créature arachnoïde ténébreuse.

Quand son garde-manger déborde, une araignée de l'ombre l'abandonne et en cherche un autre pour y entreposer sa nourriture.



Note : Cette créature apparaît dans la Taverne "une nouvelle ère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Tzeentch
Admin
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 42
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 13/05/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Amical
Réputé(e) aussi à...: Démonologie

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Mer 27 Juil 2016 - 11:53

Horreur Rose :
Monstre élémentaire dans le bestiaire de tzeentch. Doué de magie, intelligent et réfléchi.
Lorsqu'une horreur rose meurt ou s'affaiblit, elle se scinde pour devenir 2 horreurs bleues.

Horreur Bleue :
Un peu plus petite, elle ne sait plus faire de magie. Plus agressive aussi, et moins intelligente, chacun des 2 démons reprochant à l'autre moitié d'être le responsable de leur déchéance d'horreur rose en horreur bleue.
Lorsqu'une horreur bleue meurt ou s'affaiblit, elle se scinde pour devenir 2 horreurs de soufre.

Horreur de Soufre (Brimstone Horror) :
Moitié plus petite que la précédente. Des piaillards qui se chamaillent et babillent sans cesse.

Le Changelin :
Métamorphe au service de Tzeentch. Assassin professionnel, il est capable de se faire passer pour n'importe qui, expert pour monter des complots, ou pour démonter les complots des autres. On ne sait pas ce qui se cache sous son manteau ... peut être une horreur avec des dons particuliers donnés par Tzeentch en personne.

Note : Ces créatures apparaissent dans : Chez Lila, une nouvelle vie.

_________________


André, adjoint de Dagda, et mari de Lila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sehana

avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 25/07/2016

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation:
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Jeu 6 Oct 2016 - 21:12

Kobold :


Ces créatures apparaissent dans l'aventure "L'escorte"

Dangel a écrit:
Informations complémentaires sur les Kobolds :

http://www.aidedd.org/univers/kobolds/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangel Mélikdro

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Art de la magie
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Lun 10 Oct 2016 - 12:28

Gobelours, Gobelins et Hobgobelins :



Les gobelours sont les plus grands des gobelinoïdes : ces lourdes brutes mesurent au moins une tête de plus que la plupart des humains. Solitaires, ils préfèrent vivre et tuer seuls plutôt que de se retrouver avec d’autres individus de leur espèce. Malgré tout, on rencontre parfois des petits groupes de gobelours qui travaillent ensemble ou ont rejoint une tribu de gobelins ou de hobgobelins pour tenir le rôle de gardes d’élite ou de bourreaux.

Les gobelours ne forment pas de grands clans comme les gobelins ni de grandes nations comme les hobgobelins. Ils préfèrent les groupes plus petits au sein desquels ils peuvent pratiquer leurs activités préférées (le meurtre et la torture) de manière plus intime. Leurs proies de prédilection sont les humains. Bon nombre d’entre eux considèrent la chair humaine comme la base de leur alimentation. Ils se parent souvent de décorations macabres composées d’oreilles ou de doigts.

Les gobelours qui s’intéressent à la religion préfèrent les divinités tournées vers le meurtre et la violence, parmi lesquelles certains seigneurs démons figurent en bonne place. Un gobelours moyen mesure 2,10 mètres et pèse 200 kg.

La nature du Mal chez les gobelinoïdes

Malgré les similarités superficielles que les gobelins, les hobgobelins et les gobelours partagent, ces races représentent des aspects différents du Mal. Les hobgobelins sont disciplinés et méthodiques : ils forment de vastes armées, des troupes de guerre et des nations despotiques. Les gobelins correspondent au Mal primaire : ils visent seulement à se montrer cruels et méchants chaque fois qu’ils le peuvent, que ce soit envers d’autres créatures de leur espèce ou envers leurs voisins.

Mais le Mal que les gobelours incarnent est peut-être le plus terrifiant de tous, car ils recherchent activement à infliger douleurs et souffrances de la manière la plus destructrice possible. Lorsqu’un hobgobelin tue une victime, c’est pour suivre la tradition ou les ordres. Lorsqu’un gobelin tue une victime, c’est pour s’amuser. Mais lorsque c’est un gobelours qui tient la lame, celui-ci attend le moment où il est certain de causer le plus de douleur et de souffrance pour tuer sa victime. Pour un gobelours, le véritable but du meurtre n’est pas tant de tuer la victime que d’accabler ceux qui la considèrent comme un être cher.

Note : Ces créatures apparaissent dans le topic "Sur la route des villages"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 796
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Mer 2 Nov 2016 - 11:29

Les Ogres :


Les ogres font en moyenne entre 3m et 3,50m, et sont presque aussi larges. Ils ont le même panel de couleurs de peau que les humains, mais peuvent même tirer vers le vert ou le bleu ce qui peut faire croire aux ignorants que ce sont de grands orcs. Plus rare, certains arborent parfois des excroissances osseuses.


Ils savent se discipliner quand il faut, ils respectent la force et la parole des sages. Ils sont donc devenu l'interface privilégiée entre les géants et les peaux vertes de tous poils, et les géants se sont attelés à s'en faire leur "allié" privilégié.


Contrairement à l'humain qui est plus polyvalent de nature, les ogres poussent à l’extrême leurs différences, accentuant les spécialités de les faiblesses de chacun. Fulmiginus (croisé brièvement par Oghma et qui est allé se perdre dans la vallée des goules) est un érudit (anthropologie, histoire, bestiaire des montres), mais n'est pas très stratège et s'est laissé entrainer dans un piège mortel. Patator (que Threshkka a rencontré) à l'opposé n'est pas très malin, mais cet ogre hors du commun (une tête de plus en hauteur et en largeur que la plupart de ses congénères), une fois en plein combat, est une vraie furie de lames, capable de trancher net un bouclier de fer ou une armure de plaques. L'ogre-mage qui a tenté de rallié la bande de Zog-roha Malmo à la cause des géants était lui très doué en négociation et fin diplomate (pour ce que çà lui a servi), mais ses réflexes n'étaient pas adaptés face à de dangereux combattants.

L'une de leurs divinités, la Gueule, est la personnification d'un gigantesque volcan, qui avale tout et crache parfois des flammes. Leurs shamans animistes reflètent ces 2 facettes, il y a les Bouchers, capables de booster des troupes entières, et les Ventre-Feu, assez proches dans le style à des mages de feu.


Ils sont aussi parfaitement versés dans la magie et peuvent tout à fait appréhender toutes les formes de magies communes. Lorsque parfois un mutant nait bicéphale, c'est un signe des dieux. Avec 2 fois plus de cervelle que ses congénères, il suivra obligatoirement la voie des ogres-mages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangel Mélikdro

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Art de la magie
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Ven 18 Nov 2016 - 12:21

Les firbolgs ressemblent à des humains massifs de type nordique, et les mâles portent une épaisse barbe. Ils ont une grande force, une grande intelligence et des pouvoirs magiques axés sur la nature et les éléments.

Ils sont discrets et plutôt solitaires, n'appréciant pas vraiment le contact avec d'autres races civilisées à l'exception des druides, elfes et êtres féériques. Ils vivent en colonies dans des forêts, des collines boisées ou des cavernes et surveillent leur territoire grâce à des tours de guet.
Ils vivent de chasse et de cueillette, mais en cas de disette, ils peuvent être contraints à attaquer des campements humains pour voler leur nourriture.

Depuis les guerres des Géants, ils avaient rejoint les autres Géants mais les récents agissements des troupes de Thran, avec en point d'orgue le meurtre du Grand Vénérable, Gardien de la cité des Elfes, ont définitivement rompu le lien qui les unissaient à leurs frères.

Menés par Boidor, ils ont désormais quitté les troupes des Géants et cherchent des terres où s'installer. Mais la guerre ne leur laissera peut-être pas la possibilité de ne pas y être englobés malgré eux...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnolia

avatar

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Marque de naissance
Réputé(e) aussi à...: Art de la magie

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Ven 16 Déc 2016 - 8:01

Les Satyres


Représenté comme un être à corps humain avec des jambes de bouc, des oreilles allongées et pointues, des cornes recourbées et une queue.

Apparaît dans le post "La forêt du Royaume" chez les elfes du soleil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangel Mélikdro

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/06/2008

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Art de la magie
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Jeu 5 Jan 2017 - 11:54

Les Ours-garous



DESCRIPTION

Les ours-garous sont des humains capables de se transformer en gros ours bruns. Ce sont les plus connus des lycanthropes d’alignement bon. Leur forme animale ressemble le plus souvent à celle d’un ours brun, mais certains d’entre eux ont une fourrure noire, rousse, blonde ou ivoirine (ce dernier ton étant particulièrement fréquent dans les régions arctiques).

Sous forme humanoïde, les ours-garous sont souvent musclés et larges d’épaules, avec des traits faciaux burinés et des yeux sombres. Ils ont généralement des cheveux roux, bruns ou noirs et ils ont l’air d’être habitués à une vie de labeur.

Leur aspect humain est celui d’individus de grande taille, toujours musclés et très poilus. Leurs cheveux, très épais, sont généralement bruns (leur couleur se conforme à celle de leur poil sous forme d’ours) et les hommes sont souvent barbus. Ils ne portent que des vêtements de tissu ou de cuir très simples qu’il leur est aisé d’ôter, de recoudre ou de remplacer.

COMPORTEMENT

Les ours-garous sont le plus souvent solitaires. Sous leur forme humaine, ils se construisent une cabane loin des autres habitations, préférant se trouver un coin situé au cœur d’une forêt et à proximité d’une source d’eau potable. Ils ne se marient jamais, encore qu’ils puissent parfois avoir un compagnon ou une compagne qu’ils vont retrouver à intervalles irréguliers. Les femmes donnent naissance à un ou deux enfants, qui sont toujours robustes et grandissent rapidement. Ils deviennent adolescents à l’âge de 8 ans et acquièrent alors la faculté de se transformer en ours-garou. Peu de temps après, leur mère les chasse de chez elle et se cherche un compagnon pour recommencer le cycle. Les jeunes nouvellement indépendants sont discrètement aidés et conseillés par des ours-garous plus âgés, car malgré leur tendance à l’isolement et leur individualisme affiché, ces êtres ont le sens de l’entraide. Ils ne se combattent jamais entre eux et viennent toujours au secours de l’un des leurs opposé à un autre lycanthrope.

Les ours-garous sont assez proches des personnages liés à la nature (rôdeurs, druides et prêtres dont la religion est tournée vers la vie sauvage). Ils pénètrent très rarement dans un village et se rendent en ville qu’en cas d’urgence absolue ou si cela peut leur permettre d’aider d’autres créatures d’alignement bon (surtout si ces dernières sont menacées par des lycanthropes maléfiques).

Un ours-garou s’approprie généralement un territoire faisant entre 3 et 10 km2. Les zones de pêche sont ouvertes à tous ses semblables. Le propriétaire d’un territoire s’y sent très lié et se considère comme le gardien de la nature, qu’il protège contre les ravages provoqués par les intrus. Ces créatures se déplacent peu, et les rares individus que l’on parvient parfois à convaincre de se joindre à un groupe d’aventuriers sont bien souvent des adolescents. Si le travail lui convient et s’il est suffisamment payé, un ours-garou peut ainsi servir de guide.

Les richesses matérielles d’un tel lycanthrope se limitent généralement à quelques pièces d’or et de platines et à des objets peu encombrants (bijoux et pierres précieuses). Les ours-garous peuvent également posséder des potions, parchemins et autres objets magiques, qu’ils ont souvent obtenus en échange de services rendus. Ils détruisent systématiquement tout objet pouvant affecter les ours ou les lycanthropes car ils savent qu’ils y sont vulnérables.

HABITAT

La plupart des ours-garous vivent en ermites dans des zones forestières ou au sein de petites familles composées de leurs pairs. Ils évitent les conflits avec les étrangers mais n’hésitent pas à chasser les humanoïdes maléfiques hors de leur territoire.

Certains ours-garous sont colériques et violents, soit par nature soit parce qu’ils ont été harcelés par les autres toute leur vie. Ces lycanthropes plus méchants n’hésitent pas à utiliser leur hache contre les intrus ou à dévorer ceux qui déclenchent leur colère. Les ours-garous les plus calmes évitent de parler de ces individus-là avec les étrangers.

ÉCOLOGIE

Les ours-garous sont omnivores et se nourrissent principalement de poisson, de petits mammifères et d’hydromel (ce breuvage est particulièrement traître pour les humains normaux). Ils n’ont que très peu d’ennemis naturels autres que les loups-garous qui résident dans le même environnement qu’eux, mais ils ont aussi une aversion particulière pour les rats-garous.


Apparaît dans le post "Forêts du Royaume"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 796
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Mer 18 Jan 2017 - 13:02

les Trolls du Chaos :


Plus grand et plus gros que les trolls usuels œuvrant à coté des orcs (ceux là sont plutôt style trolls de Warcraft), et surtout tout muté de partout à cause de sa trop proche nature chaotique, le troll du chaos compense la perte d'intelligence par une force démesurée, un appétit féroce, mais aussi une stupidité légendaire.

"Schlagvuck" apparait dans divers anciens posts :

- rencontre houleuse avec Zouorka alors que celui-ci était sujet à la rage rouge, laissant le troll dans un piteux état lorsqu'Acanthe tomba sur lui,
- rencontre malencontreuse avec Zibotron alors que celui-ci fuyait Schlykkro et la colère de Klush'ikk et qu'il dû sacrifier un mollet pris dans un piège à loup pour éviter de finir tout entier dans l'estomac du troll,
- actuellement, dans le post "En route vers Al-Hinna"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 997
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: L'Oiseau Roc   Lun 23 Jan 2017 - 16:51

Les rocs sont des oiseaux légendaires terrifiants connus pour leur capacité à emporter des éléphants et d’autres grands animaux. Un roc moyen mesure 9 mètres de longueur, du bec à la queue, a une envergure de 24 mètres et peut peser jusqu’à 4 000 kg. Il possède un bec crochu (comme ceux des aigles) et conçu pour trancher et déchirer la chair, mais préfère saisir ses proies dans ses immenses serres griffues puis les laisser tomber de très haut avant de dévorer ses restes brisés. Les rocs sont souvent suivis par des groupes de charognards tels que des corbeaux, des buses ou des aigles, qui espèrent pouvoir s’emparer d’une portion de la bouillie qui constitue leur repas. Ils ne prêtent généralement aucune attention à ces opportunistes mais dévorent parfois involontairement ceux qui ne prennent pas suffisamment garde à eux. Ils peuvent dormir en vol pendant qu’ils planent en solitaire au-dessus des vastes territoires où se tapit leur nourriture, mais ils retournent généralement dans leur nid montagneux pour se reposer et procréer. Ils préfèrent les falaises rocheuses escarpées impossibles à atteindre par voie terrestre. C’est là qu’ils construisent de grands nids faits de troncs d’arbre et de fragments de bâtiments. Tous les dix ans, un couple de rocs pond une couvée de 3 à 5 œufs puis élève ses jeunes. En dehors de leur couple, les rocs ont un comportement extrêmement antisocial. Ils n’hésitent pas à attaquer les autres créatures de leur espèce au cours de terribles batailles aériennes visant à fixer les frontières de leurs territoires. Lorsque le nid contient des œufs ou des jeunes, chacun à leur tour, les parents limitent la longueur de leurs vols, de sorte que l’un d’entre eux se trouve toujours à moins de 15 km du nid.

Les rocs sont généralement blancs mais certains possèdent un plumage d’une autre couleur, brun foncé, or, noir ou rouge sang par exemple. Leurs immenses plumes sont très recherchées, et leurs œufs le sont plus encore. Ces œufs de la taille d’un homme sont très rares et très dangereux à récolter, et peuvent rapporter jusqu’à 4 000 po chacun à ceux qui parviennent à les amener sur un marché sans les endommager. Les rocs peuvent être entraînés, au même titre que tous les autres animaux, mais leur taille gigantesque rend cette tâche très difficile pour les entraîneurs de taille humaine. La situation est différente pour les géants, et plus particulièrement pour les géants des nuages et les géants de tempêtes, qui se servent souvent de rocs pour garder leurs repaires. Ces oiseaux ont même une taille suffisante pour servir de montures aux géants les plus imposants.

Cette créature apparaît dans "Le Trône de Thran"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 796
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Ven 17 Fév 2017 - 16:04

Drider

Les driders, parfois orthographiés dridders, sont des créatures semblables à des centaures, avec le corps d'un elfe noir ou drow pour la partie supérieure et celui d'une araignée géante pour la partie inférieure. Le mot vient probablement de la contraction de drow et de spider (araignée).
Ils sont généralement créés à partir d'un drow maudit par une puissante prêtresse de Lloth.



Cette créature apparait dans "Pourchassés"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 796
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Ven 17 Fév 2017 - 16:24

Varghulf et Vargheist


En chaque Vampire sommeille un prédateur condamné à se nourrir du sang des vivants pour l'éternité. La plupart d'entre eux parviennent à contrôler cette malédiction, s'accrochant aux atours de l'aristocratie, voire dans des cas plus rares, à une forme pervertie d'honneur martial.

Mais d'autres se moquent de conserver quelque vestige d'humanité ou de contrôler leurs penchants sanguinaires. Quelques Vampires laissent ainsi libre cours à la bête qui les habite, ce qui finit immanquablement par consumer leur personnalité. Ces prédateurs quittent alors leur citadelle pour s'enfoncer dans la forêt, où ils peuvent chasser les meutes de Loups ou d'autres bêtes étranges. Ceux qui abdiquent de la sorte leur semblant d'humanité subissent de profonds changements physiques. Ainsi apparurent les créatures appelées Varghulfs.

Au fil du temps, ces Vampires dégénérés sont devenus des tueurs sanguinaires ne pensant qu'à se nourrir. Ils courent à quatre pattes comme des bêtes enragées. Dévorer des villages entiers ne suffit pas à les rassasier. Ils massacrent sans pitié tout ce qui se présente à eux, mais ne se contentent pas d'engloutir les vivants, car un Varghulf saccagera aussi les tombes pour se nourrir des morts. Les autres Comtes Vampires, plus raffinés, les méprisent autant que les Goules, bien que leur transformation les rende redoutables à la bataille.

Le corps d'un Varghulf est rendu bouffi par la quantité surabondante de chair qu'il engloutit. Libéré des contraintes de la forme humaine, c'est une masse de muscles capable de briser en deux le joug d'un char ou de renverser les équipages complets de ceux assez stupides pour s'y abriter. Ses jambes puissantes et ses vestiges d'ailes le rend effroyablement rapide, lui permettant d'attraper facilement sa victime en quelques bonds et à l'aide de ses griffes, il peut déchirer les chairs et mettre à nu les artères et la moelle encore chaude. Cependant, l'arme la plus redoutable d'un Varghulf est sa gueule garnie de crocs longs comme des couteaux, capable de broyer les armures et de briser les os.

Au combat, un Varghulf est une véritable tornade de sang, mais bien qu'imprévisibles, ces tueurs sont loin d'être dépourvus d'intelligence. Par ailleurs, s'ils ne possèdent pas les aptitudes de leurs cousins Vampires en matière de sorcellerie, il semble qu'ils puissent canaliser la Magie Noire et ainsi régénérer leurs blessures grâce au pouvoir brut de la Nécromancie.

Des meutes d'animaux suivent les Varghulfs d'instinct, les considérant comme un prédateur dominant. Les Goules en particulier retrouvent en ces créatures bestiales des similitudes avec leur propre nature abjecte. Les répugnantes cours d'anthropophages abritent souvent un Varghulf ou deux. Il peut même arriver qu'une de ces bêtes prenne la tête d'une meute de Goules. Depuis son repaire dans une grotte ou un caveau à l'abandon, le Varghulf envoie ses serviteurs lui quérir des victimes pour se sustenter, ou des cadavres s'ils ne parviennent pas à s'emparer des vivants. Les Goules se satisfont de cette alliance contre-nature, car elles y gagnent un protecteur redoutable. Les hideuses armées de Goules rôdant dans les catacombes du monde préfèrent s'y terrer plutôt que de livrer une guerre ouverte, mais lorsqu'elles surgissent de leurs ténèbres, la présence dans leurs rangs d'un Varghulf fait généralement la différence entre victoire éclatante et défaite ignominieuse.

...



Contrairement au Varghulf dont ils ressemblent furieusement, les vargheists n'ont pas choisi leur sort. Il leur a souvent été imposé, par la sorcellerie d'un vampire plus puissant qu'eux ou par mutation après avoir été exposés à un pouvoir corrupteur. Moins puissants, ils n'ont plus qu'un instinct animal, ayant abandonné toute intelligence et magie au profit de la bestialité pure.

Parfois certains vampires asservissent ainsi les subalternes qui ont échoué, afin de leur apprendre quelle est leur place et servir d'avertissement aux autres.

Un varghulf apparait dans Fond de la vallée - Loin après le Manoir Drakentcheiev.

Des vargheists apparaissent dans Manoir Drakentcheiev - Dangel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 997
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Mer 19 Avr 2017 - 9:48

Le Nundu (créature apparaissant dans "Les Exécutants")

Le Nundu est une créature gigantesque, à la fois agile, discrète et féroce, qui peuple les contrées sauvages d’Halruaa, plus particulièrement les Plaines de Nath.
 
Le Nundu ressemble à un léopard, à ceci près qu'à l'âge adulte, il atteint une taille impressionnante et devient extrêmement dangereux, notamment pour l'homme. Il est en effet connu pour son appétit insatiable pour l'être humain, qu'il chasse à la moindre occasion. On raconte également que son souffle véhicule de nombreuses maladies mortelles. Le poison véhiculé par son dard est lui aussi mortel.
 

À l'état sauvage, le Nundu est un animal difficile, voire impossible à maîtriser sans l'aide et le soutien d’une magie d’une puissance rarement approchée de nos jours.

Nundu




Nundu en phase d'intimidation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gnarlak

avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 17/05/2017

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Voleur
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Lun 29 Mai 2017 - 19:29


Les elfes de maison sont des créatures qui font office de serviteurs. Néanmoins les elfes de maison disposent d'une magie très puissante. Ils leur est par exemple possible de transplaner dans des endroits où même les sorciers en seraient incapables. Bien que leur magie soit le plus souvent utilisée pour la cuisine ou le ménage, les elfes de maison savent  très bien se défendre et attaquer d'autres créatures. Il est cependant interdit à un elfe d'utiliser la magie sans la permission de son maître. Les connaissances magiques des elfes leur permettent de rivaliser avec les sorciers en terme de puissance magique voire de les surpasser.

Les elfes de maison ne s'habillent qu'avec de vieux bouts de tissus tels que des vieilles serviettes ou des taies d'oreilles usées, en signe de servitude.



L'elfe de maison apparaît pour la première fois dans les histoires à Castellac et son maître est Gnarlak.



"occupez vous de vos affaires"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gnarlak

avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 17/05/2017

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Voleur
Réputé(e) aussi à...:

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    Mar 30 Mai 2017 - 21:23


Le botruc vit habituellement dans les arbres. Il est “particulièrement utile quand il faut crocheter une serrure”.


Le Boss en avait une ribambelle. Au lieu de vivre en liberté, Gnarlak s'en servait sans une once de remords.

"occupez vous de vos affaires"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures rencontrées    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bestiaire des créatures rencontrées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bestiaire
» Bestiaire des boss :)
» Créatures & Cultistes
» [Résolu] Problème de compréhension du script du Bestiaire
» Les créatures légendaires

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de rôle sur papier gratuit :: Les registres :: Le Guide des Explorateurs-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: