Une aventure rôlistico-médiévalo-fantastique fantasque
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La quête parallèle ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: La quête parallèle ...   Ven 30 Sep 2016 - 23:38

A Cathir,

Le chef drow de la milice des quartiers nord, le mestre Dio, massait ses tempes, contrarié par les tracas croissants qu’il rencontrait à gérer sa zone. Des éclats de voix dans le couloir attirèrent son attention, des tintements de lames qui s’entrechoquaient et soudain, sa porte s’ouvrir à la volée.

Son chambellan manqua de s’écrouler en entrant mais il se rattrapa aussitôt, suivi de près par une drow à la beauté glaciale. D’ailleurs, l’atmosphère dans la pièce baissa de quelques degrés.

"Mes … Mestre Dio ! Lady Vynia demande audience !

Vynia !!! Les magistrats itinérants n’ont pas … (un claquement  retentit, vif comme une vipère, bruyant comme le tonnerre, la lanière d’un fouet était enroulée autour de son cou. Il ne l’avait pas vue venir celle-là)

Modère tes propos, Mâle ! N’oublie pas ton rang !

Gnn … La … Lady …. Vy … nia ! Que me … (elle desserra l’étreinte de son fouet et le rangea à sa ceinture avant de s’asseoir nonchalamment sur le siège passager).

Assied toi, j’ai une histoire à te raconter ..."

Le chambellan en profita pour s’éclipser en refermant la porte derrière lui. Elle lui raconta l’histoire d’une cité qui voyait le taux de meurtres de drows sensiblement augmenter d’une manière peu naturelle. L’histoire des seigneurs qui avaient décidés de frapper un grand coup, de marquer les esprits en châtiant d’une façon mémorable les coupables de ces actes, afin qu’ils servent d’exemples pour toutes ces médiocres races qui n’avaient pas encore compris que ce royaume était dominé par les drows. Que pour mener à bien cette histoire, ils nommèrent les juges, ces chasseurs impitoyables sur la piste des divers tueurs. Qu’il ne s’agisse que de cas isolés, ou que certains schémas apparaissent, tous devaient être retrouvés, sans exception. Que l’un de ses limiers, parmi divers faits anodins étudiés les uns après les autres, releva un cas intéressant, une méthode ferme et définitive qui avaient abouti à la mort de plusieurs drows, contrairement à un règlement de compte, la version initiale prônée par l’enquête bâclée. Dio réalisa soudain qu’elle parlait d’elle-même et reconnut aussitôt le cas de l’entrepôt incendié.

"On va le retrouver et lui faire payer !!

Et vous me prouverez comment qu’il s’agit bien du coupable et qu’il ne s’agit pas d’un bouc émissaire ? les cibles politiquement désignées ? ou téléguidées par untel ou untel, je n’en ai que faire ! Nos chefs ont un projet très spécial pour tous ceux liés de près ou de loin à ce qui se passe en ce moment ! Il nous les faut vivants sans exception, ils auront peut être quelques questions à répondre, mais ils doivent surtout pouvoir ressentir l’infini douleur qui les attend ! (Son sourire sadique fit frémir Mestre Dio) …

Mais mes hommes …

Que les choses soient bien claires là-dessus : Faites ce que vous faites d’habitude … vaquez à vos occupations … Mais n’intervenez dans aucune enquête de juge, nous savons exactement ce que nous avons à faire !"

Elle fit volte-face et s’en alla aussi brutalement qu’elle était venue. Dio grommela en se massant le cou endolori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Lun 17 Oct 2016 - 16:54

Plus tard, dans les appartements réquisitionnés par la juge…

« Maîtresse, j’ai terminé.
- Vraiment ?
- Oui Maîtresse. Il ne vous reste plus qu’à vous l’asservir et vous serez divinement dangereuse.
- Divinement ? Ne t’avances-tu pas quelque peu ?
- Non Maîtresse je ne crois pas. Le démon que j’ai attiré est très virulent et belliqueux. Lorsque vous l’aurez soumis, votre arme sera d’une puissance inégalée.
- Voyons ça. Et prie pour que je sois satisfaite. »

Le Mage s’inclina jusqu’au sol devant le passage de la belle prêtresse. Depuis toujours les Prêtresses de Lloth mettaient leur corps en évidence afin d’affrioler les mâles. Cela leur rappelait la nature désespérément bestiale de ceux-ci et en quoi ils leur étaient définitivement inférieurs. Ils se damneraient rien que pour une partie de jambes en l’air. Pauvres imbéciles. Ce n’étaient que des jouets ! Et Maarth, tout puissant qu’il soit, n’échappait pas à la règle. Mais il avait aussi reçu ce qu’il désirait. C’était un expert dans l’art de la magie. Et son amant attitré.

Elle atteignit les appartements réservés à Maalth Kel Donnel. Dans le faste de la décoration, elle remarqua le brasero qui illuminait la pièce. Les tapis avaient été écartés pour dessiner un pentacle en poudre de diamant sur le sol de pierre. Au centre de celui-ci se trouvait une entité informe dégageant un mal indicible. La juge sourit.




« Il est mignon comme tout celui-là Maarth.
- Merci Maîtresse.
- Commence veux-tu ?
- Bien entendu. »

Maarth prépara le knout de sa Maîtresse avec divers produits destinés à aider la procédure de lien. Le rituel fut court mais intense. Lorsque vint le moment de soumettre le démon, Vinya fut surprise de sa force de volonté. Le combat qui s’engagea fut long et intense et la laissa épuisée mais vainqueur et souriante. Lié, le démon hurlait sa rage impuissante. Maarth, tout sourire, présenta à Lady Vynia son nouveau jouet.

« Voici Maîtresse. Un cadeau à votre mesure j’espère. La force du Démon infligera des dégâts considérables et la virulence de son poison terrassera vos ennemis selon votre volonté. »

Elle passa le manche de cuir souple avec une douceur érotique puis saisit le manche. Le fouet claqua. L’esclave debout juste à côté s’écroula sans un cri, le knout lui avait déchiré le torse de la clavicule à la base des côtes.

« Ravissant ! »

Le fouet claqua de nouveau, s’enroulant autour du bras d’un second esclave. Suintant des barbelés le long de sa langue de cuir, le poison s’insinua dans les plaies du pauvre hère. Il s’écroula au sol avec horreur, hurlant sous l’effet d’une douleur indicible, s’arrachant la peau du visage, tour à tour convulsant et se tétanisant. Des cloques purulentes éclatèrent sur sa peau, suintant une odeur nauséabonde de pourrissement avancé. Il mourut en quelques minutes dans des souffrances innommables.

Lady Vynia sourit à Maarth.


« Ton présent me plaît Maarth. Beaucoup. Pour te récompenser, ce soir tu partageras ma couche. »

Le Mage s’inclina.

« Merci Lady Vynia. »

[HRP : Le knout est une forme de fouet, mais barbelé.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mar 8 Nov 2016 - 12:32

Lady Vynia pénétra dans la salle de torture. L’homme attaché à la croix de fer n’était plus qu’une plaie sanguinolente. Cependant, il y avait encore du défi dans son regard. Elle regarda son maître Magicien qui profitait de ces séances de torture pour parfaire ses connaissances anatomiques. Maalth Kel Donnel s’inclina et recula de la croix pour faire place à sa Maîtresse.

« Qu’a-t-il dit ?
- Rien encore Lady Vynia.
- Hmmm !
- Nous n’en sommes qu’à l’échauffement. Il parlera. »

L’homme cracha comme il put en direction des deux Drows. Sa salive échoua sur la botte de Vynia.

« Jamais sales pourritures vomies des sombres entrailles de la terre ! Jamais je ne vous dirai quoi que ce soit ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Lun 14 Nov 2016 - 0:08

"Oh comme il est mignon ! (Elle lui tapota la joue) ... Il croit encore que sa volonté tiendra ... que voilà de beaux espoirs ! (Ses doigts descendirent le long de son corps) ... Mais mon mignon, sache que Maalth est l'un des plus doués de sa génération ! (Il sentit la main s'enrouler autour de son sexe tuméfié) ... La seule incertitude est le temps que tu mettras avant de craquer ... (Il sentit ses doigts se refermer sur l'une de ses bourses) ... Mais c'est bien la seule et unique mon petit ! (Il sentit ses ongles se planter dans sa chair, le sang commença à couler sur les ongles vernis de la juge)

Jamaaaaaaaaaais Salope !!

Juge Salope mon cher !

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! (Elle lui arracha violemment la moitié du scrotum, lui présentant fièrement sa boule devant ses yeux emplis de larme)

Maalth ... je te le laisse veux-tu ? Tu me diras lorsqu'il sera décidé à parler !

Bien sûr Maitresse !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Lun 14 Nov 2016 - 0:36

Plus tard dans la soirée ... Alors que le mage regagnait ses quartiers, il sentit une présence anormale dans la pièce.

"Qui est là ?

Moi Messire Kel Donnel ! (une ombre bougea au niveau des rideaux de velours qui se changea doucement en un drow encapuchonné et tout vêtu de noir)

Cyaniss Krell Do Koonen ! (l'assassin inclina la tête) ... Que viens-tu faire ici ?

Je demande l'autorisation de m'occuper d'une affaire de famille ! J'ai 2 cousins qui doivent se cacher à la surface comme d'infâmes cancrelats, cela fait des années que leur vie insupporte notre clan !


Je comprends l'importance des dettes de sang rassure-toi mais je crains que çà ne soit impossible pour le moment !

Mais Messire, il en va de l'honneur du clan !


Je le sais bien mon petit Cyaniss, je le sais bien ! Mais notre mission passe avant tout ! Nos seigneurs ont donné de tels pouvoirs aux Juges concernant cette mission prioritaire que ta matriarche risque de perdre plus d'honneur encore si jamais Lady Vynia venait à apprendre que tu as fait passer tes affaire familiales avant sa mission ... et tu sais jusqu'où elle peut aller quand elle s'énerve !

Oui je le sais bien ...

Mais rassure toi ! Une fois notre mission amenée à son terme, je lui demanderais moi-même que tu puisses mener à bien ta vengeance familiale !


Je vous remercie ! (L'assassin se frappa le cœur avant de disparaitre comme il était venu)

Ils ont l'air d'avoir fait beaucoup de tort à son clan ... Bizarre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Jeu 17 Nov 2016 - 17:02

Maalth avait décidé de se rendre auprès de Lady Vynia pour lui rendre compte de ses progrès, mais il se décida pour un petit détour par ses appartements en premier lieu. Ca ne lui prit pas longtemps d’invoquer l’un de ses démons familiers. En effet, celui-ci avait été lié à lui par l’intermédiaire de sa dague, mais il ne la portait jamais quand il allait se salir.

Attrapant le pommeau richement ornementé où pulsait une fumée violette dans une gemme translucide, il demanda :


« Graalth, je veux savoir pourquoi Cyaniss Krell Do Koonen a demandé à venger son clan de deux membres renégats. Je veux savoir leurs noms, leurs méfaits, tout ce que tu peux trouver. »

Sans même se donner la peine de répondre, Graalth s’éclipsa pour remplir sa mission, laissant la gemme translucide inoccupée.

Maalth rangea son arme dans son fourreau puis se rendit demander audience à Lady Vynia. Les résultats étaient bons. Le prisonnier complètement brisé. Il s’était cru fort, mais n’était qu’une misérable larve, comme tous les humains. Il dirait tout. Tout ce qu’ils lui demanderaient, et même plus.

S’il amusait suffisamment Vynia, peut-être emmènerait-elle Maalth encore une fois dans sa chambre à coucher ? Elle lui avait dernièrement confié qu’elle se sentait prête pour enfanter et ensuite elle l’avait emmené dans son lit. Elle le trouvait donc digne de la fertiliser. C’était un grand honneur. Non pas qu’il en eût réellement quelque chose à faire, il n’était pas amoureux de Vynia. Mais son prestige serait énorme s’il devenait le père de son premier-né, surtout s’il s’agissait d’une fille.

Il fut introduit dans les appartements de la Juge. Tout n’était que ténèbres, soieries et tentures opaques. Les ornements métalliques laissaient deviner une lumière ténue quelque part au fond de la pièce.


« Lady Vynia ? Je viens vous annoncer que le prisonnier est prêt à vous parler…
- Maalth ? Je suis au fond de la pièce. Avance… »

Le Mage s’avança précautionneusement dans la pièce…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Lun 21 Nov 2016 - 13:20

Plus tard dans la soirée, Cyaniss Krell Do Koonen retrouva sa complice dans une taverne bondée de la capitale.

« Alors ? Qu’est-ce qu’il a dit ?
- Il ne veut pas que je parte maintenant.
- Merde ! Ca fait quinze ans qu’on les cherche Cyaniss !
- Et ils viennent de réapparaître je sais. Faut les filer au moins, qu’on le reperde pas encore.
- Ouais, ça j’peux faire en t’attendant. La Maîtresse m’a donné un parchemin de transport. Je peux aller là où ils sont et emmener deux personnes avec moi.
- Fais ça alors, puis fais-moi prévenir d’où tu es.
- D’accord. »

Ils se séparèrent peu après. La Drow rejoignit ses deux compères. Deux guerriers Drows.

« Bon vous êtes prêts ? »

Les guerriers hochèrent la tête.

« Parfait ! On y va alors. »

Elle déploya un parchemin et le lut à haute voix. Le parchemin s’enflamma et les Drows disparurent. Aucune cendre ne tomba sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mar 22 Nov 2016 - 12:22

Dans les appartements de Vynia ...

Le mage s’avança derrière les tentures. Lady Vynia était assise à son bureau, le secrétaire ouvert, une série de parchemins disséminés sur le plateau. Jambes croisées dans une tenue qui montrait plus qu’elle n’en cachait, elle observait attentivement un gobelin agenouillé face à elle, tête baissée, à son visage blêmement verdâtre, il ne semblait pas à l’aise du tout. Posé au sol à côté de lui, il tenait la poignée d’une petite caisse en bois assez grande pour contenir une pastèque.

"Vient … approche … Je te présente Fungo …Fungosso … oui bon on va dire Fungus, çà te va ?

Euh … oui oui m’dame suprabigboss bellissima, oui … çà ira super bien … com’voul’voul’ … pas d’soucis, com’vous préfèr’ …

Oui bon, n’en fais pas trop !
(Le gobelin baissa encore la tête d’un degré) … Notre ami me ramène des renseignements intéressants des régions avoisinantes !

Cela concerne l’enquête ?

Pas nécessairement, mais il est toujours bon de se renseigner sur ce qui se passe autour de soi, cela évite d’être pris au dépourvu ultérieurement ! Fungus, répète au monsieur ce que tu m’as dit !

Euh oui oui bien sûr … là-bas par chez mon peuple, y’a 2-3 villages de pêcheurs en bordure de la zone de domination du haut roi Uglagob qui s’sont fait attaqués, ya eu pas mal de mes frères qui s’sont fait zigouiller … et les survivants décrivent tous un zumain, à peu près l’même à priori !

Cela ne te rappelle rien ?

Les meurtres de drow ici !

Justement ! Poursuis Fungus !


Ben il est fortiche pour s’planquer paske les limiers envoyés par l’bigboss l’ont pas encore choppé !

Cela nous donne une vue d’ensemble intéressante, n’est-ce pas ?

Cela éclaire sous un nouveau jour les informations que j’ai déjà obtenues de notre prisonnier !

Bien, bien ! Je vais aller lui rendre visite alors ! Mais avant, Fungus, montre au monsieur ce que tu m’as ramené dans ta boite là !


Bien sûr bellissima chef’patronne !"

Le gobelin ouvrit le couvercle de la boite et en sortit la tête tranchée d’un gobelinoïde. Légèrement plus petite que celle d’un gobelin adulte, et ornée d’un très proéminent nez busqué. Les paupières étaient cousues mais la bouche semblait respirer doucement, comme s’il était seulement endormi.

Devant le regard intrigué du mage, Vinya eut un petit sourire amusé.

"C’est un gnoblar ! Une sorte de sous-espèce gebelinoïde asservie par les ogres, ils leurs servent de larbins et esclaves à tout faire ! Et celui-là nous a appris qu’une impressionnante armée est en train de se former du côté des terres des géants ! Cela ne nous concerne pas pour le moment, mais il convient de surveiller çà malgré tout, j’irais faire porter cette information à nos seigneurs ! Aller Fungus, range moi çà ! Tu vas lui faire attraper un rhume ! Et décampe !

Bien, oui, oui suprabellissima chef ! A vos zordres !"

Sa tête baissa encore d’un degré s’il en était possible. Il rangea précautionneusement  la tête du gnoblar dans sa caisse, la referma, et recula de 2 pas en rampant avant de se permettre de se relever. Il s’en alla à toute allure.

Elle se leva et accrocha son knout à sa ceinture. Consciente de ce que cette tenue pouvait provoquer aux hommes, elle décida de ne pas se changer.

"Passe-moi mon manteau veux-tu ? Et allons voir ton volubile invité !

Bien sûr Ma Dame !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mar 22 Nov 2016 - 15:35

Maalth emmena Lady Vynia vers les salles de torture dans les sous-sols, ou plutôt, la suivit. Elle aimait mener, en toutes circonstances (ou presque). Il savait qu’elle le faisait aussi exprès. Qu’elle était consciente de son physique incroyable et de son effet sur les mâles. Et il s’en voulait d’être aussi faible. Mais il ne pouvait s’empêcher de la regarder et d’admirer ses courbes.

Elle lança un regard en arrière, attrapant ses yeux fixés sur ses fesses, et lui sourit avec condescendance. Maudite femme ! Il entendait claquer les talons de ses bottes sur la pierre et ne pouvait s’empêcher de se remémorer l’impact de ces-mêmes talons sur sa peau lors de leurs derniers ébats. Il se rappelait aussi la morsure de ses ongles et de son fouet, puis la caresse de sa langue…


« Maalth ! Tu m’écoutes ?
- Euh oui… Oui bien sûr Maîtresse.
- Arrête de me mentir ou tu n’auras pas ce à quoi tu aspires, sac à hormones. Je disais « M’en as-tu laissé un peu pour que je puisse le briser réellement moi-même » ?
- Bien sûr Lady Vynia. Il est préparé comme il faut. Et je pense que votre tenue provoquera une sacrée douleur…
- Ah oui ? »

Vynia sourit à Maalth qui sourit en retour. L’homme était maintenant complètement châtré mais les chairs étaient toujours à vif. Nul doute que la Juge parviendrait malgré tout à stimuler son désir. Et une érection dans cet état serait redoutablement douloureuse…

Ils arrivèrent dans la salle de torture où l’air était saturé d’odeurs. Pisse, excréments, sang, sueur, chair brûlée, braseros… Toutes ces odeurs se mêlaient en un affreux pot pourri qui mit Vynia en joie. L’homme était toujours attaché à sa croix, bras et jambes écartés. Cependant, il n’était plus lié mais crucifié. Se peau pâle se soulevait rapidement, au rythme de ses halètements. L’épuisement et la douleur l’avaient plongé dans l’inconscience, mais les Drows savaient d’expérience qu’un simple attouchement le réveillerait.

Vynia admira le travail de son amant. Les ongles avaient été arrachés. Les dents également. De nombreuses traces de coupures et de brûlures parsemaient le corps supplicié. Le triceps droit avait été écorché puis dégrossi, laissant le nerf blanchâtre exposé. Des traces de coupures et de brûlures montraient qu’il avait été sollicité. Pareil avec la cuisse gauche et le tendon d’Achille droit.

L’homme puait la sueur, la peur et la souffrance. Maalth souffla sur le nerf de son bras. L’homme se réveilla en sursaut et ouvrit les paupières. La gauche révéla un orbite béant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Ven 2 Déc 2016 - 16:03

Vynia commença à tourner autour du chevalet, s’amusant de passer plus de temps hors du champ de vision réduit du prisonnier que dans son angle de vue. Soudain, elle réapparut face à lui, un doigt pointé sous son menton, il sentait l’ongle contre sa peau.

"Alors mon mignon, il parait que tu es prêt à parler ? à chanter même si on te le demandait ?

Pitiéé !! Achevez-moi ! J’en … ai marre de vos co … conneries ! Tuez-moi qu’on en parle plus !

Allons allons allons … ne t’inquiète pas … Si tu me rends un petit service, j’accèderais à ta demande, rassure toi !
"

Elle lui releva le menton pour fixer son regard dans le sien.

"On se comprend bien ?

Votre engeance ne sait que faire souffrir ! Aaaaaaaaaaaaaaah !!"

Son doigt descendit lentement le long de son cou, le long de son sternum.

"La question n’est pas là voyons … Je suis persuadée que tu n’as pas agi comme çà, pour assouvir une quelconque vengeance ! De la haine certes mais pas assez de personnel dans tes actes ! Alors … si tu me parlais des raisons ou des personnes qui t’ont poussé à faire çà ? Et pas d’histoire de voix dans la tête, hein ?"

Ayant lâché son menton, sa tête était retombée, son regard plongeait carrément dans le décolleté qui soulignait avantageusement sa poitrine triomphante. Elle était penchée devant lui, si près, son parfum enivrant mêlant effluves d’orchidées et phéromones savamment dosées emplissait les narines et les poumons du supplicié. Il avait beau essayer de résister, il avait déjà le tournis.

Le doigt continuait de descendre doucement, il sentait la progression de la pointe de kératine de son ongle parfaitement taillé.

"Je … ne …"

De son organe viril, il ne restait plus que la partie centrale, lardée des coups de fouet de Maalth. Fièrement dressée, déjà esclave des stratagèmes de la drow, elle lui faisait atrocement souffrir tandis que la peau se tendait. Elle passa son ongle sous la tige et remonta le long de la veine en faisant des allers retours.

"Tss Tss Tss … la vérité mon mignon !

Aaaaaaaaaaaaaah ! Une taverne … un homme … il parlait de Dieu … le seul vrai dieu … je devais faire … ils m’auraient accepté parmi eux …

Qui ? Son nom ! Où puis-je trouver ce prosélyte ?

Je ne … Aaaaaaaaaaaaahh !! (De son autre main, elle jouait à l’intérieur de l’orbite vide) … Je ne connais pas … son vrai nom ! Il me l’a ja … jamais donné ! Il se fait appeler … le messager ! Je devais le retrou … ver à la taverne !

C’est peu ! Tu es sûr de m’avoir tout dit ?

Allez … vous faire foutre !!! J’ai tout dit ! J’sais p … pas plus !!

Quelle impolitesse ! (son ongle redescendit et passa entre les jambes du prisonnier. D’un geste sec, elle lui enfonça 2 doigts dans le fondement) … Toi d’abord !

Aaaaaaaaaaaah !! (les ongles aiguisés lacérèrent la peau) … Pitiééééééé !!"

Elle se pencha sur lui et lécha les larmes qui lui coulaient sur les joues.

"Humm … Souffrance et Colère donnent un gout délicieux aux larmes !"

Elle s’écarta de lui tandis qu’il était agité de soubresauts.

"L’adresse de la taverne est connue ! C’est là que nous l’avons alpagué !

Bien ! Nous allons y faire un petit tour alors …

Je dois l’achever ?

Pas tout de suite … l’entonnoir et le rat d’abord ! Qu’il soit lentement dévoré de l’intérieur !

Bien ma Dame !
"

L’homme était dévasté mais trop épuisé pour protester, il préféra s’évanouir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Ven 2 Déc 2016 - 16:22

Maalth prit les instruments sous le regard amusé de Vynia.

Il passa un peu d’une substance acide sous les narines de l’homme pour le réveiller.

« Je… vous… Je vous emmerde ! »

Maalth lui écrasa les narines avec une pince. L’homme ouvrit la bouche pour respirer et se mit à haleter. Dans une cage prévue à cet effet, le Mage prit un délicatement un rat par la queue. Ceux-ci avaient été dressés pour ne pas mordre leur maître. Maalth fourra un entonnoir dans la bouche de son supplicié et y plaça le rat, qu’il recouvrit d’une main.

Sa sortie bloquée et inaccessible puisqu’il ne pouvait mordre le Drow, le rat se résigna à utiliser l’autre sortie possible. L’entonnoir, fait de métal traité pour être très résistant, était impossible à mordre et malgré ses futiles efforts, l’homme ne put rien faire pour l’empêcher de glisser dans sa gorge.

Lorsque le rat eut disparu dans le goulot de l’entonnoir, Maalth le retira et massa la gorge de l’homme. Le rat descendit facilement dans l’estomac et il était possible de le voir s’y mouvoir, faisant des bosses ci et là à travers la peau.

Les suppliques de l’homme devinrent rapidement de cris de douleur. Le pantalon distendu par une érection triomphante, Maalth se retourna vers Vynia. Ces mises à mort l’avaient touours beaucoup émoustillé.


« Voilà qui est fait Maîtresse. Puis-je vous être d’une autre utilité pendant que vous goûtez ce sacrifice à notre Mère ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Dim 4 Déc 2016 - 14:39

Vynia se délectait des cris de souffrance du prisonnier. Son visage rayonnait ce qui la rendait encore plus belle aux yeux de Maalth. Elle le regarda, caressa son menton puis sa main descendit le long de son torse jusqu'à caresser son pantalon distendu.

"Il me semble en effet que tu pourrais m'être utile à autre chose pendant que j'admire ce spectacle !"

Elle le renversa sur la table de torture derrière lui. Une fois dans cette position allongée, elle lui ouvrit le pantalon et en sortit l'étendard triomphant. Elle le caressa un instant pour se pencha pour le prendre dans son entier en bouche, le regard fixé, non pas sur Maalth, mais sur le prisonnier. Malgré sa mort prochaine, il ne pouvait empêcher son membre de se dresser sous l’excitation. Elle goutait l'extase de la domination en prenant un maximum de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Lun 5 Déc 2016 - 14:49

Maalth renversa la tête pour mieux encore ressentir le plaisir que lui prodiguait son amante. Ouvrant les yeux, il se rendit compte que la vue sur le prisonnier était des plus intéressantes. Tandis que les hurlements de celui-ci prenaient de l’ampleur, il prenait grand plaisir à voir les bosses mouvantes de son ventre, signe de vie du rat.

Au bout d’un moment, il redressa la tête et arrêta le juge.


« Maîtresse, si vous continuez, je vais jouir. Je pourrai me retenir un moment, vous le savez, mais…
- Je ne t’ai pas demandé ton avis ! »

Les ongles de Vynia s’enfoncèrent dans son flanc et labourèrent sa peau, creusant de profonds sillons sanglants. Il gémit et son sexe frappa les lèvres de Vynia en un spasme de plaisir. Elle sourit, carnassière.

« Mais tu as raison, il serait dommage de gâcher ta semence. »

Elle écarta le pan avant de sa robe et s’empala sur le mage. Elle donnait la cadence, l’empêchait d’utiliser ses mains. Elle se pencha sur lui, mordit son téton jusqu’au sang. Son regard passa sur les yeux de Maalth et le vit basculer. Le Mage jouit en elle.

Le supplicié criait encore plus fort. Malgré son érection triomphante, la douleur avait pris possession de lui et il crachait maintenant du sang. Vynia sourit et continua son va-et-vient sur la hampe de Maalth, sentant se semence s’écouler lentement hors d’elle.


« Tu t’en vas déjà ? Et comment comptes-tu me faire un enfant si tu ne restes pas plus longtemps en moi ?
- Maîtresse…
- Suffit ! »

Elle se pencha sur lui et chuchota.

« Tu as intérêt à jouir encore, sinon, tu prendras sa place… »

La tête du mage retomba en arrière. Vynia lui lâcha les mains qu’il put enfin utiliser pour parcourir le corps de son amante. Elle se prit les seins à deux mains et entreprit de les lécher.

Entre les cris du supplicié, la vision de Vynia, la douceur et la fermeté de ses formes et le long métronome autour de son sexe, Maalth se retint assez longtemps pour que la Juge jouisse, mais tout juste.

Elle sentit qu’il jouissait quand il referma ses mains sur ses fesses pour la fixer fermement à son bassin.


« Oui. Oui mon jouet. Oui mon fécondateur. C’est comme ça que je t’attends. C’est comme ça que je te veux. »

D’un geste brusque et surprenant, il se redressa et changea leurs places, au grand mécontentement de Vynia.

« Ca tu vas me le payer ! Lâche-moi immédiatement !
- Un instant Maîtresse, juste un instant. Laissez aller votre tête en arrière. S’il-vous-plaît… ? »

La déférence de Maalth convainquit Vynia de faire ce qu’il demandait. Juste quelques secondes. Mais quand elle vit la perspective que cela offrait sur le ventre désormait proche de s’ouvrir de leur victime, ses sens s’emballèrent. Ses jambes se soudèrent autour de la taille du Mage, les clous les décorant s’enfonçant dans sa peau. Elle l’emmena dans une longue et violente chevauchée. Maalth la vit jouir par deux fois. Le sang coulant sur son corps, il empoigna les seins de sa Maîtresse et les tordit douloureusement. Puis il laissa glisser ses mains vers la gorge de Vynia et serra…

L’asphyxie menaçait de l’emporter lorsqu’enfin le rat sortit de la panse du supplicié. Le plaisir qui déferla alors dans le corps de Vynia eut raison de la résistance de Maalth et le Mage se répandit une troisième fois dans son ventre.

Puis il relâcha la pression tandis que le sexe de leur victime était secoué des spasmes de l’agonie. Cela aurait dû être une éjaculation, mais dans son cas précis… Ce ne fut qu’une douleur supplémentaire au moment de passer la frontière…

Maalth regarda Vynia sous lui, si belle, si vulnérable à cet instant précis. Ses jambes relâchèrent leur pression et tombèrent inertes sur le sol. Il se retira, admirant la blancheur de sa semence s’écoulant des lèvres ouvertes du ventre de la Drow sur sa peau de nuit.

Il posa la main sur le ventre de Vynia et articula un mot de pouvoir. Elle se mit à luire d’une aura violette sombre.


« Maîtresse ? Un mot de vous et je fixe l’enfant. Mais nous pouvons attendre le bon vouloir de la Déesse Mère. Je suis aussi prêt à recommencer. »

Dans sa voix, nul doute sur laquelle de ces trois propositions se porterait son choix si c’était lui qui devait choisir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Jeu 15 Déc 2016 - 16:32

"Tu as bien travaillé ! C'est à la déesse-mère de choisir maintenant !

Va récupérer ce brave petit rat ! Nous risquons d'avoir encore besoin de lui à l'avenir !
"

Entrainée, elle n'eut aucun mal à contracter les muscles qu'il fallait, la source se tarit tandis qu'elle se relevait. Elle rajusta les pans de sa robe en réfléchissant à la prochaine pièce d'échiquier qu'elle avait activer.

"Je sens une plus vaste opération que ces quelques éléments individuels lâchés dans la nature sans soutien ! Nous ne devons pas nous faire aveugler par la surface !

Je te laisse avancer nos différents projets d'enquête, tu as toute lattitude ! Je vais faire le rapport de mes avancées à mes supérieurs !
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Lun 19 Déc 2016 - 11:12

Maalth rajusta son pantalon avec satisfaction tout en grimaçant de douleur. Elle l’avait salement griffé cette fois. Plus son plaisir était intense, plus elle lui faisait mal. L’épanchement de sperme s’était tari, mais il pouvait entrevoir une dernière coulée le long de la cuisse de Vynia lorsqu’elle se déplaçait et que les pans de sa robe voletaient. Cette vision était pour lui suprêmement érotique et toute impression de douleur s’envola instantanément.

« A tes ordres Maîtresse. Il en sera fait comme tu l’as dit. »

Elle quitta la pièce en l’effleurant et il huma un long moment l’air déplacé, porteur des derniers effluves de leurs ébats.

Il récupéra le rat puis convoqua un démon charognard pour qu’il nettoie la salle. En quelques minutes, il ne resta plus trace du supplicié. Pas même trace de sa présence en ces lieux.

Satisfait, Maalth regagna ses appartements où il fit convoquer Cyaniss Krell Do Koonen.


« J’ai une mission pour toi.
- J’écoute et j’obéis, Seigneur Maalth.
- Loin au nord, une armée de mercenaires nommés les Lames de Serril a décidé de s’en prendre aux Halfelins du Luirbois. Ca n’est pas pour nous déplaire, ni à moi, ni à nos supérieurs. Cependant, je crains fort que cette armée ne devienne une épine dans notre pied. Tu es expert en déguisement, c’est pourquoi je t’envoie l’espionner cette armée. Je veux tout savoir. Leurs effectifs, leurs motivations, qui ils servent, pourquoi ils agissent, ce qu’ils vont faire ensuite, tout.
- Ce sera fait Seigneur.
- Voici un anneau de communication. En activant la gemme, tu pourras directement entrer en contact avec moi et me donner les informations que tu auras recueillies. »

Maalth tendit un petit anneau d’argent finement ouvragé serti d’une gemme purpurine à son espion.

« Va. Et renseigne-moi vite. »

Le Drow quitta la pièce après une dernière marque de déférence. Maalth médita un instant. Les projets étaient nombreux. Lequel allait-il activer ensuite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur novice

avatar

Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 25/07/2016

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mer 28 Déc 2016 - 17:44

Le seigneur Maalth tint ces ordres de qui? La gouvernance de ce royaume est gérée, pour l' instant en catimini, par les hauts drows à Amtar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mer 28 Déc 2016 - 18:52

narrateur secondaire a écrit:
Le chambellan en profita pour s’éclipser en refermant la porte derrière lui. Elle lui raconta l’histoire d’une cité qui voyait le taux de meurtres de drows sensiblement augmenter d’une manière peu naturelle. L’histoire des seigneurs qui avaient décidés de frapper un grand coup, de marquer les esprits en châtiant d’une façon mémorable les coupables de ces actes, afin qu’ils servent d’exemples pour toutes ces médiocres races qui n’avaient pas encore compris que ce royaume était dominé par les drows. Que pour mener à bien cette histoire, ils nommèrent les juges, ces chasseurs impitoyables sur la piste des divers tueurs. Qu’il ne s’agisse que de cas isolés, ou que certains schémas apparaissent, tous devaient être retrouvés, sans exception. Que l’un de ses limiers, parmi divers faits anodins étudiés les uns après les autres, releva un cas intéressant, une méthode ferme et définitive qui avaient abouti à la mort de plusieurs drows, contrairement à un règlement de compte, la version initiale prônée par l’enquête bâclée. Dio réalisa soudain qu’elle parlait d’elle-même et reconnut aussitôt le cas de l’entrepôt incendié.

En résumé ? Maalth mage et maître tortures tient ses ordres de Lady Vynia qui les tient elle-même (comme les autres "juges" nommés en même temps qu'elle) des seigneurs de Amtar justement ...

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Lun 20 Mar 2017 - 14:17

Maalth entra dans les appartements de Lady Vynia. Elle l'attendait, mais à chaque fois qu'elle lui donnait rendez-vous dans ses appartements, il ne savait à quelle sauce il allait être mangé. Néanmoins, il était de très bonne humeur. Le premier rapport de Cyaniss Krell Do Koonen venait de lui parvenir et il était encore meilleur qu'espéré.


Derrière les voiles violets et diaphanes agités par un vent magique, il devinait dans la pénombre soigneusement entretenue sa Maîtresse agenouillée devant son autel de prières.


Il attendit un moment de la voir se relever, signe de la fin de ses dévotions, pour pouvoir l'approcher. Il resta cependant un moment sans voix lorsque cet instant arriva : elle était nue et venait de boire à même la gorge le sang d'un nouveau-né. Celui-ci ruisselait encore le long de sa magnifique poitrine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mer 29 Mar 2017 - 20:42

Vynia s'essuya la bouche d'un revers du bras et alla s'asseoir dans son fauteuil sans se soucier de sa tenue ni de l'effet que cela pouvait avoir sur Maalth.

"Entre ... approche !


Alors ... Vas-y ... raconte moi donc ce qui te valait ce sourire tout à l'heure en entrant ici ? Une bonne nouvelle ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Jeu 30 Mar 2017 - 12:11

Maalth rejoignit Vynia sans attendre. Sa beauté le perturbait, il sentait toujours son cerveau s’embrumer devant sa capiteuse présence. Rien que se montrer devant lui lui permettait de s’insinuer dans sa tête et gêner ses raisonnements les plus simples. Pour raisonner, il devait alors détourner les yeux, mais son parfum restait un handicap…
 
« En effet Maîtresse. Un de nos espions nouvellement en poste m’a fait parvenir son premier rapport. Et il n’a pas traîné ! Les Lames de Serril sont en mission pour les Prêtres du Monastère. Elles doivent capturer un Halfelin. Je n’en sais pas plus à l’heure actuelle, mais il semblerait qu’il se cache à Trois Epées. Et donc les Lames envisagent de raser purement et simplement le bourg ! »
 

Il posa le regard sur le ventre de la Juge, à la recherche d’un éventuel renflement annonciateur de la grossesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Dim 2 Avr 2017 - 13:18

"Bien ... L'implantation de ton espion est une bonne nouvelle ! Mais les intentions de ces primates ... déjà moins ! Ils espèrent réellement pouvoir faire ce qu'ils veulent sur des terres où leur race leur impose de n'être que des larbins ?

Il va falloir s'en occuper sérieusement !

... De mon côté, j'ai aussi des nouvelles ! Prospero Demetrio dé Inferno a remis un rapport tout récent à nos maîtres !

Le Mandragore ?!?

Oui ! Une troupe de mercenaires ogres menée par l'un de leurs plus fétides héros connus à ce jour a pénétré nos terres eux aussi ! Il est en chasse ! Nul doute qu'il ramènera bientôt la tête de cet ogre à nos maîtres !"

(NDLR : Prospero Demetrio est un Juge lui aussi. Bien que mâle, il a réussi à atteindre ce statut en grande partie grâce à une anomalie génétique. En effet, depuis sa naissance, la magie n'a aucun effet sur lui, ni en bien, ni en mal, d'où ce surnom de Mandragore. Il est devenu un impitoyable traqueur. Si Vynia est une enquêtrice qui aime user de coercition et de collecte d'indices ; Prospero, lui, réussit toujours à trouver les proies les plus insaisissables. C'est aussi bien évidemment un excellent tueur de mages, qui fait frémir tous les autres Juges lorsqu'ils se retrouvent tous devant les Seigneurs d'Amtar

NDLR2 : Cher lecteurs, vous ne pensiez tout de même pas que les Lames de Serril et les Brutes de Patator allaient tranquillement s'amuser sur des terres drows sans que des représailles ne se déclenchent ? lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Lun 3 Avr 2017 - 13:19

Le mage sourit vicieusement.

"Le Mandragore aux trousses de ces empêcheurs de tourner en rond ? Ce sera bien plus qu'un exemple... Ca me fait déjà bouillir d'impatience !"

Son regard devenait insistant sur le ventre de Vynia tant il essayait de deviner sa condition.


Il les savait seuls.


D'un geste, il laissa tomber sa robe, révélant sa nudité. Il couvrit en deux pas vifs l'espace entre eux et prit la gorge de la Juge entre la serres de ses doigts crispés.


"Et si on échangeait les rôles, chienne ? Si pour une fois tu découvrais ce que ça fait de me pas être aux commandes ?"


Il la força à se lever, conscient du risque qu'il prenait mais très émoustillé par la réelle probabilité qu'elle se laisse aller à ce fantasme, comme souvent les gens de grand pouvoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mar 4 Avr 2017 - 7:47

L'espace d'un instant, elle tendit la main vers son fouet-démon mais hésita à s'en saisir. Elle le foudroya du regard, les yeux dans les yeux, en signe de défi.

"Et pourquoi pas ... Çà peut être intéressant ... Voyons voir ce dont tu es capable ... mâle !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mer 5 Avr 2017 - 12:18

Maalth la jeta d’un geste brusque en travers de son fauteuil.
 
« Je ne t’ai pas demandé ton avis, chienne ! »
 
Il se lécha la main, caressa d’un mouvement appuyé le sexe de la Juge et s’inséra brusquement en elle. Il commença alors à marteler ses fesses de ses ahans tout en lui bloquant le dos et les épaules en appuyant dessus.
 

Petit à petit, il rassembla les mains de Vynia dans son dos, les relevant à la limite du supportable pour l’empêcher de se rebeller, augmentant la brusquerie de sa cadence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mer 5 Avr 2017 - 21:26

Pour le moment, elle arrivait à supporter la douleur. Sa respiration s'accéléra au rythme de ses mouvements.


En effet, il semblait y prendre du plaisir le vile petit subalterne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Jeu 6 Avr 2017 - 10:59

Elle subissait sans vraiment participer, Maalth restait sur sa faim. Cependant, le corps de Vynia ne parlait pas le même langage et il coulissait en elle très facilement, le chemin parfaitement ouvert et lubrifié.
 
« Ah tu le prends comme ça salope ? Tu crois que ta supériorité subsiste malgré ta condition de chienne ? Non. Dis-toi bien que là, maintenant, le Maître, c’est moi ! Et toi, tu es la chienne en chaleur qui supplie… »
 
Sans lâcher ses poignets, il se dégagea de son ventre pour trouver le chemin de ses fesses.
 
Mais… ? Comment ose-t-il ?
 
Elle lui avait toujours refusé cet orifice… Il poussa, sentit sa résistance mais la lubrification dont son vit avait fait l’objet lui permit de forcer un brin l’entrée.
 
Vynia perdait le contrôle, elle décida de pousser pour le jeter hors d’elle. Elle n’avait pas prévu qu’en fait, en faisant ça, elle lui ouvrait ses portes…
 
Il s’enfonça d’un coup au plus profond de son corps, aussi surpris qu’elle. Mais il se reprit plus vite.
 
« Enfin tu as compris qui était le Maître ? C’est bien. Brave toutou… »
 

Il prit le temps de la laisser s’adapter à lui avant de réellement reprendre leur coït…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Ven 7 Avr 2017 - 13:52

Elle gigotait en gémissant, cette intrusion avait fait tomber des barrières. Il savait y faire il fallait l'avouer pour dominer. Il ne faudrait pas qu'il y prenne trop goût. Mais pour l'heure, elle essayait toujours de le nier, mais elle était à lui.

Elle n'avait jamais trouvé son fouet aussi loin, inaccessible. Elle le sentait fourailler en elle et ne pouvait s'empêcher de crier à chaque mouvement, en sueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Lun 10 Avr 2017 - 12:07

Cette position lui plaisait mais elle n’était pas encore assez dominée à son goût, aussi Maalth la força-t-il à s’agenouiller sur le sol. Sans bras, elle se retrouva allongée, toujours pleinement possédée. Il reprit son va-et-vient, lent et profond, claquant du bassin contre ses fesses impuissantes.
 
A ce moment, écrasée sous lui, les mains bloquées, le corps sans défense, elle ne s’était jamais sentie autant sans aucune emprise sur les événements. Elle était totalement sous son contrôle, ne maîtrisait absolument rien.
 
Il s’écrasa sur elle, mordit son oreille. La douleur, tolérable, l’impuissance… tolérable ? La domination… tolérable ? Dans son esprit, les actes de Maalth se répercutaient et bousculaient ses désirs et ses certitudes.
 
« Et alors chienne ? Tu vas être une bonne petite ? Tu vas me faire l’enfant que j’attends quand je te ferai l’aumône de ma semence dans ton con indigne ? »
 

Elle sentait en elle monter des sensations qu’elle ne soupçonnait pas... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mar 11 Avr 2017 - 9:31

La jouissance la traversa comme une vague incontrôlable. Elle ne maitrisait plus rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Mar 11 Avr 2017 - 12:14

Très satisfait, il regarda Vynia passer la frontière et s’abandonner à l’orgasme. Il s’en était douté, même si le risque était présent. Il avait même poussé loin en la sodomisant quasiment dès le départ.
 
Il se dégagea et se redressa. Debout devant la Juge soumise, il dit :
 

« Maintenant tu vas me nettoyer avec ta bouche, puis tu me présenteras ton ventre. Exécution ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Jeu 13 Avr 2017 - 21:49

Elle s’exécuta sans trop y réfléchir. Puis se positionna dans cette position gênante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Ven 14 Avr 2017 - 12:13

Alors que Vynia, après lui avoir prodigué une fellation avec une habileté qu'il ne lui soupçonnait pas, venait de se coucher sur le dos, jambes écartées, complètement offerte, Maalth en appela à son pouvoir.


Il créa autour de Vynia un cocon en toile d'araignée pour la recevoir et la soutenir. Il la rejoignit alors et prit possession de son ventre. Joignant ses mains à celles de son amante, il les fusionna comme les articulations d'une patte d'araignée, unissant leurs bras en une seule patte. Il imprima de nouvelles mutations à leurs corps, agissant uniquement sur leurs esprits par une illusion incroyable, les métamorphosant progressivement en un seul corps de reine-araignée.


Le coït dura longtemps, il maintint sa concentration au maximum le plus longtemps possible, mais quand vint le moment de la jouissance, que Vynia avait déjà atteinte plusieurs fois, il eut l'impression de ne pas jouir normalement, comme si quelque chose lui était ponctionné au profit de la Juge.


Celle-ci poussa un cri d'extase stupéfiant, le regard fixé sur lui sans le voir, dans une expression extatique empreinte d'une dévotion absolue. Le plaisir de Maalth fut décuplé et il s'écroula sur la Grande Prêtresse en soupirant. Il perdit conscience au moment où sa tête se posa sur les seins voluptueux.

Ce que vit Vynia...

Les mutations de Maalth la rendaient folle, elle se sentait de plus en plus proche d'un sommet de plaisir encore inconnu et cette fusion arachnéenne n'y était pas pour rien. Elle jouit, plusieurs fois, mais toujours Maalth mutait pour se rapprocher de plus en plus d'un Drider. 


Puis Vynia remarqua que Maalth-le-Drider avait des seins. Que son visage n'était plus son visage. Elle comprit confusément qu'il s'agissait de Lloth et qu'elle était en train de faire l'amour avec sa déesse. Puis elle reçut un don. Lloth injecta quelque chose dans son ventre, elle jouit follement en sentant le passage du corps étranger en elle.


A ce moment, le visage de Lloth s'estompa en lui adressant un sourire mais aussi un regard de défiance, comme si elle la mettait en garde de ne pas la décevoir. Le corps et le visage de son amant reprirent place sous ses yeux, en elle, sur elle. Il finissait de jouir et s'écroula sur elle, passant outre.


Puis l'image de Lloth revint, et elle prit possession pleine et entière du corps du magicien. 


Ce n'est que des heures plus tard, le corps fourbu et gonflé des présents de sa déesse, que Vynia fut enfin laissée à elle-même et la faiblesse de sa nature de mortelle, éreintée par un plaisir qu'elle ne connaîtrait sans doute plus jamais, porteuse des présents de Lloth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Nombre de messages : 1087
Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Fourbe
Réputé(e) aussi à...: Manipulateur de destins

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Jeu 6 Juil 2017 - 15:11

Maalth avait rejoint les troupes. Depuis plusieurs jours, Vynia restait prostrée dans son sanctuaire. Leur dernier ébat avait été spectaculaire et l’empreinte divine dont il avait fait l’objet l’avait menée à une nouvelle ferveur. Celle de Maalth s’était elle aussi retrouvée affermie. Sentir l’essence divine prendre possession de lui, servir de réceptacle et plus encore, de vecteur entre Lloth et Vynia lui avait fait ressentir un frisson de puissance sacrée comme il n’en connaîtrait plus jamais.
 
Cela avait galvanisé son fanatisme et il pensait qu’il était temps de rappeler à la population la présence et la domination des Drows. Il avait entendu parler par ses yeux et oreilles d’un groupe de séditieux dans un village nommé Barton. En l’absence de Vynia, il était aux commandes. Il décida donc d’agir.
 
Il réunit une escouade de cent guerriers, épaulés par une dizaine de mages et trois prêtresses. Chacun était monté sur un lézard souterrain.
 


 
Les distances étaient différentes sous terre et ils mirent un temps relativement court à atteindre le village. Lorsque la nuit fut là, ils sortirent de terre et rejoignirent le village. Une fois celui-ci encerclé, Maalth et dix guerriers se rendirent au centre du village où le mage appela les villageois, les réveillant grâce à un phénomène magique d’amplification de voix.
 
« Nous savons qu’un groupe de dissidents se cache ici. Livrez-les et vous serez pardonnés de ne pas nous avoir prévenus ! »
 
Bien entendu, et malgré la présence des guerriers, personne ne bougea, chacun lié par la fraternité raciale. Déjà peu enclin à la patience, la nouvelle ferveur de Maalth le poussa à agir sans seconde chance.
 
« Très bien. »
 
D’un geste, il déclencha le chaos. Les guerriers alentours déferlèrent sur le village, laissant certains d’entre eux appuyés par les mages à l’affut des fuyards.
 
Les maisons furent ouvertes, fouillées, les villageois arrachés à leur foyer et rassemblés sur la place à coups de poing et de pied, parfois de lame.
 
Quelques-uns tentèrent de s’enfuir ou se défendre. Pour ceux-là, aucune pitié ne fut autorisée. La consigne était de les prendre vivants, peu importe comment. Ils devraient servir d’exemple.
 
Enfin, le tumulte prit fin.
 
Dans un silence entrecoupé de sanglots et de gémissements de douleur, Maalth regarda la population avec dédain.
 
« Pourquoi résistez-vous ? N’êtes-vous pas bien traités ? Ne vous laissons-nous pas vivre votre vie sans réelle interférence ? Ne sommes-nous pas de bons gestionnaires ? Il fallait bien que quelqu’un gère vos vies… Pour votre propre bien. Tout ce que nous demandons en retour est votre fidélité et votre obéissance. Et quelques taxes… »
 
Il sourit, magnanime, avant de secouer la tête d’un air profondément déçu.
 
D’un geste presque dépité, il s’adressa à ses soldats.
 
« Allez. Sortez-les-moi du lot. »
 
Ce qui fut fait rapidement et brutalement. Cinq hommes et une femme furent jetés aux pieds du mage.
 
« Je ne vais même pas épiloguer sur votre culpabilité ou non. Ni sur les raisons.
- Bâtard ! cracha l’un des hommes.
- Je me contenterai du châtiment.
- Je te vomis ! »
 
L’homme cracha au visage du Drow avant d’être durement frappé et rejeté au sol par un soldat. Maalth sourit en essuyant lentement la salive.
 
« On va te garder pour la fin… »
 
D’un mot de pouvoir, il ouvrit un portail sur une caverne obscure.
 
« Venez, venez mes amies. C’est l’heure du repas… »
 
Des centaines d’yeux se mirent à briller dans l’obscurité. Les gardes poussèrent le premier prisonnier dans le portail. Avec un hurlement, il chercha à résister mais ne put rien contre la force des Drows. IL fut jeté au sol et aussitôt assailli par une multitude de pattes arachnéennes. Ses cris de douleur résonnèrent  un moment avant qu’une mâchoire se referme sur lui et injecte le venin paralysant. Tout alla alors très vite. Il s’écroula au sol, incapable de se mouvoir et fut rapidement enroulé dans un cocon.
 
Un à un, les cinq suivants furent eux aussi offerts en pâture aux araignées.
 
« Ne vous en faites pas, vous ne mourrez pas tout de suite. »
 
Maalth souriait.
 
« Vous serez juste paralysés pendant que votre corps se liquéfiera lentement, dans une douleur indicible. Et vous ne pourrez même pas crier. Par contre, vous serez encore conscients quand les petites chéries viendront prendre leur repas… »
 
Le bravache avait eu le temps de faire sous lui au spectacle de ses amis et les soldats traînèrent une loque larmoyante et suppliante dans le portail sous le regard inflexible. Le portail se referma une fois le dernier cocon constitué.
 
« Bon, les rebelles maintenant. Amenez-les ici voulez-vous ? »
 
Une quinzaine d’hommes et femmes furent amenés devant le mage, certains en sang.
 
« Votre crime est moins grave. Vous ne serez que donnés aux lézards… »
 
Les hurlements des condamnés retentirent dans la nuit tandis qu’ils étaient emmenés. maalth attendit qu'ils soient jetés en pâture et que leurs atroces hurlements de douleur soient enfin taris.
 
« Enfin, il reste des exemples à faire, pour que ça ne se reproduise plus… »
 
La plupart des villageois tombèrent à genoux.
 
« Vous êtes combien… ? Environ deux cents… Capitaine ?
- Seigneur ?
- Combien pensez-vous qu’il faille en tuer pour l’exemple ?
- Vingt Seigneur. »
 
Un murmure d’effroi parsemé d’exclamations suppliantes parcourut la foule. Maalth sourit.
 
« Vous êtes dur Capitaine, j’aime ça. Mais je serai clément. Dix suffiront. »
 
Les villageois n’eurent pas l’occasion de protester. Dix d’entre eux s’écroulèrent, choisis au hasard par les soldats qui s’étaient glissés en leurs rangs.
 
Les Drows se rassemblèrent alors autour de Maalth. Avant de partir, il prononça quelques dernières phrases :
 

« Souvenez-vous. Nous savons. Vous êtes là parce que nous le voulons bien. Ne recommencez pas. Jamais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   Lun 17 Juil 2017 - 11:40

Située au croisement du fleuve Ammath et de la route du Négoce, Dunfeld bénéficiait de la proximité relative avec la Capitale. Pourtant, même là, des rebelles s'étaient adonnés à quelques exactions.

Sortie de son isolement, Lady Vynia, chevauchant son Sang-Froid (NDLR : une sorte de gros lézard bipède de 2 mètres au garrot et servant de monture) avait tenue à être là pour assister elle-même à une éxécution.

Sur la grand place publique, un éxécuteur faisait danser au dessus de lui sa longue lame dentelée maniée à 2 mains. Il décapitait les condamnés l'un après l'autre selon une chorégraphie complexe sous les vivas de la foule.

Vynia avait elle-même fait rajouter plusieurs margoulins à la liste. Eux n'avaient pas assassiné des drows mais avaient tenté d'infiltrer le marché de l'ombre pour le compte de leur "boss". Ses limiers avaient bouclé l'enquête pour elle et elle venait vérifier qu'ils subiraient le même sort que ces raclures d'assassins. Il était désormais temps que toutes ces races inférieures comprennent bien que la domination drow, c'était une main du diable dans un gant de fer.

Une fois l'exécution terminée et tandis que la milice récoltait le sang coulé, Lady Vynia descendit de sa monture et monta dans la suite qu'elle s'était louée. Une fois au calme, elle se permit de souffler un instant à l'abri des regards. Aucun signe de faiblesse ne devait être perceptible en public. Elle s'installa dans un fauteuil et sortit tranquillement une petite boule de cristal de son sac. Elle la scella sur un trépied en fer posé sur la table et lança une incantation. La boule s'enflamma et s'illumina de l'intérieur.

Vynia fit rapidement le tour des dernières "infos du front".

A Barton, Maalth châtiait les dissidents,
Au nord, le Mandragore avait reporté sa traque sur les "extraterritoriaux",
Au sud, le gouverneur Follyo semblait vouloir rafermir la soumission des troupeaux ...

*Intéressant celui-là ! S'il continue sur cette lancée et si la sédentarité le lasse, peut-être conviendra-t-il de le proposer au statut de Juge ... Enfin laissons-le s'amuser un peu d'abord ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La quête parallèle ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La quête parallèle ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Besoin d'aide] Termes utiliser
» Le Marché Gris
» Changement Pile CAPCOM CPS3
» XBOX Kai (XBOX Live underground)
» [EDEN] [TOULOUSE] Tournoi à Univers Parallèles le 11 juin 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de rôle sur papier gratuit :: Vers d'autres terres :: Royaume de Dambrath-
Sauter vers: