Une aventure rôlistico-médiévalo-fantastique fantasque
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tempête du désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Tempête du désert   Mer 15 Mar 2017 - 22:42

A l'extrémité Est du désert, se situait un village de nomades sédentarisés, wardat alssahra' (NDLR : rose du désert).

La nuit était calme, trop calme, même les fenecs avaient cessé de japper. Les hommes de garde n'étaient pas tranquilles.

C'est alors qu'à la lueur d'un feu de camp, des silhouettes massives jaillirent dans le périmètre du village. 2 des sentinelles furent criblées de projectiles avant d'avoir pu donner l'alerte mais un troisième homme réussit à faire sonner la cloche d'alerte avant de succomber à son tour. Un troll longiligne et élancé bondit sur son cadavre en dégageant son chakram de son dos. Il se lissa les moustaches en observant les orcs de sa bande se jeter sur les premiers réveillés pour les abattre.

Les cris déchirèrent bientôt la nuit tandis que plusieurs tentes commençaient à s'enflammer.

Non loin de là, au sommet d'une dune dominant la région, 6 silhouettes drapées dans des manteaux effilochés observaient la scène.

"Oush Kal Soon, tu connais cette région mieux que nous ... quel est ton avis ? (fit la forme la plus massive, portant pavois et hallebarde)

Les orcs ne sont rien d'autre que des mercenaires envoyés là pour piller, mais le troll semble les mener, lui sait se déplacer dans le désert, c'est leur guide ici, il doit être originaire de la région tout comme moi ... Je vais me charger personnellement de lui, ainsi même si certains nous échappent, le désert aura inexorablement raison d'eux !

Un autre déploya son arc et commença à l'apprêter. Je vais rester ici ! Je suis à portée, j'assurerais votre appui à distance !

Très bien Hédoras ! (fit à nouveau le premier) ... Harkarian, Honorius, on prend chacun une des 3 portes du village et pas de quartier, çà vous va ?

Les 2 autres revenants opinèrent du heaume.

Et moi ? (fit le dernier dont les bandelettes flottaient au vent)

Toi Sarkhan, j'ai une petite suggestion, ressens-tu un orc particulier, à l'arrière de la troupe ? Il n'a pas encore participé au massacre, il se traine entre les tentes ! (le revenant aux longues griffes sembla se concentrer) ... Bien ... ce shaman croit pouvoir protéger les siens en toute discrétion ... si tu nous amenais sa tête ?

... Avec plaisir Gargh ! Il en sera ainsi !"

Les 6 revenants de Vassili se séparèrent dans la nuit, disparaissant dans l'obscurité ...

Les villageois complètement dépassés ne comprirent pas ce qui se passa. Les pillards trop bien organisés auraient dû les massacrer jusqu'au dernier mais à partir de cet instant, les assaillants se mirent à tomber l'un après l'autre, déversant leur sang sur le sable du désert. Après de longues minutes d'un tumulte de tous les diables, les survivants se regroupèrent en s'occupant des blessés. Ils n'eurent besoin d'achever aucun blessé orc. Tous les orcs qu'ils trouvèrent étaient déjà morts. Ils en trouvèrent un vêtu de longues robes rapiécées à côté d'un sceptre biscornu mais sans jamais réussir à retrouver sa tête. Quant au troll, ils le retrouvèrent crucifié à l'une des portes du village, le torse lardé de coupures profondes selon un vieux rituel local pour punir les traîtres. Mais de la pierre sacrée du village, nul ne retrouva la trace. Elle avait disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Tempête du désert   Jeu 23 Nov 2017 - 14:31

Plus tard, au fin fond du désert, là où aucune caravane sensée n'irait se perdre, à plusieurs jours à dos de chameau de la plus proche oasis ...

A quelques hectomètres sous la surface de dunes, des tunnels grands comme un homme formaient un réseau labyrinthique de galeries creusées à coup de dents. A la surface, seul le bruit du vent rythmait l'air, mais dans les galeries, un tumulte de tous les diable faisait fuir toutes les bestioles qui squattaient les lieux.

Un énorme wyrm des sables coursait furieux les intrus qui s'étaient introduits dans son habitat. Galopant sur toutes les parois en même temps, il gagnait régulièrement du terrain mais la poignée d'intrus se dispersait à chaque intersection et se groupaient un peu plus loin pour se séparer à nouveau. Ils lui avaient dérobé un de ses trésors et il n'arrivait pas à repérer avec assurance lequel le portait.

Cependant, ce parcours effréné n'avait pas été vain, il avait réussi à les attirer dans un cul de sac. Acculés, ils s'arrêtèrent et la bande de revenants se retourna en sortant les armes. Le wyrm s'arrêta à son tour pour reprendre son souffle et grogna en les fixant de son regard furieux. Il allait enfin pouvoir les tailler en pièces.

Soudain, un bruit sourd monta des profondeurs bientôt suivit d'un tremblement de terre. Des fissures commencèrent à apparaitre sur les parois, des filets de sable s'écoulant des fissures. Mais ni le bruit, ni le tremblement ne faiblissaient. C'est alors qu'une énorme crevasse apparut sur le sol de la galerie, le fendant en deux. S'élargissant sans fin, le plafond fit de même, déversant des tonnes de sable dans le passage. Le sol s'ouvrait littéralement et des pans de roches dévalaient les flancs de la crevasse pour tomber dans le néant.

Bondissant de bloc de roche en bloc de roche, les revenants essayaient de remonter au niveau de la surface le plus vite possible. Le wyrm renonça à une méthode aussi acrobatique et préféra escalader la paroi ouverte qui continuait de trembler et de s'écarter mais les roches se détachaient à un rythme frénétique. Dans le néant loin en dessous d'eux, des explosions se répondaient et accentuaient le tremblement de terre. Les points d'appui manquèrent au grand ver qui soudain chuta dans le vide. Il se contorsionna comme il put mais tous les rochers qu'il saisissait chutaient eux aussi.

Les revenants assistèrent à son plongeon dans le néant. Eux avaient réussi à atteindre la surface. Ils se regardèrent circonspects.

"Qu'est-ce qui vient de se passer ? "

Scrutant les ténèbres de leurs yeux sépulcraux, ils essayèrent de distinguer des détails.

"Puissante guerre !
Magie ou machines de guerre ?
... Les 2 ! Des machines qui utilisent de la magie ? Quelles races font çà ?
Des races qui n'existent pas à la surface et c'est tant mieux !
Ils ont ouvert la terre en deux !
Heureusement qu'au dessus d'eux, il n'y a qu'un désert ! Et si ce genre de bataille s'était passé en dessous d'une ville ?
Si nous n'avions pas été là, personne n'aurait jamais assisté à çà !
Vous avez la relique ?
Oui c'est bon !
Alors rentrons vite avant que ce cratère ne s'ouvre encore plus ! "

Ils s'élancèrent de leur vigueur d'outre-tombe à travers les dunes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tempête du désert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste d'armée de tempête du chaos "armée du middenland&
» Le calme avant la tempête
» La tempête se lève
» Tempéte du Chaos: La bataille d'Hergig
» [Prologue à La Tempête : Covenants] Le départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de rôle sur papier gratuit :: Vers d'autres terres :: Le royaume sans tête-
Sauter vers: