Une aventure rôlistico-médiévalo-fantastico fantasque
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A l'ouest du royaume - Strates souterraines

Aller en bas 
AuteurMessage
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 1194
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: A l'ouest du royaume - Strates souterraines   Jeu 6 Juil 2017 - 0:41

Loin sous les strates habitées par les gobelins, se situait tout un niveau de grottes servant de no-man's land. C'est là que son interlocuteur avait fixé rendez-vous à Uglagob.

Accompagné de Fouchey, tous deux armés et armurés comme à la guerre, il arriva dans une petite grotte seulement éclairée par les mousses phosphorescentes qui colonisaient ses parois.

Son interlocuteur, tout vouté et encapuchonné, apparut de derrière une stalagmite et s'avança vers lui.

"Tu avais dit 1 seul accompagnant !!

Ben quoi ? Il est tout-tout seul ! (La forme dans l'ombre, adossée au fond de la paroi, était aussi grande qu'un ogre. Même si Uglagob connaissait parfaitement les capacités martiales du sénéchal gobelours, cette entrevue l'agaçait déjà. Le gobelin grogna)

Mmpff ... Bon ... passons ... tu as demandé cette entrevue ! Alors ?

Je reconnais le cou-courage du Haut-Roi Uglagob, troisième du nom, vénéré parmi tous, maître des grottes et cavernes et ...

Suffit ! Je connais mes titres, merci ! Encore une fois, je constate que tes maîtres préfèrent t'envoyer toi pour les pourparlers au lieu de venir eux-même !

Notre ... espèce n'est pas-pas aussi courageuse que les chose-vertes, noble Uglagob !

Votre langue est si primitive qu'elle ne sait pas fait la différence entre les gobelins et les orcs ! Rester près de toi m’exaspère ! Abrège !

Bien ... Nous avons une proposition à te soumettre, noble-noble roi !

Une quoi ? Cela fait des siècles que nos deux peuples se mènent une guerre sans fin pour le contrôle des grottes ... et vous avez une proposition à me faire ?

Au vu des derniers évènements noble roi ... Tes voisins les plus-plus proches viennent de revenir ... les choses-roses (NDLR : les humains) commencent à en avoir marre de servir de zone d'entrainement pour tes recrues ... et les choses-grandes (NDLR : les géants) du nord souhaitent intégrer tes troupes à leur effort de guerre ... Il y a même un petit empêcheur de vivre en rond qui vient te pro-provoquer jusque dans ta salle du trône ... (*Comment il sait tout çà cette fouine infâme ?!?*) ... Aussi ... mes maîtres voudraient te soumettre une idée ... Et si nous signions un cessez-le-feu ?

De quoi ?!?

Oui ... Et que pour fêter ce cessez-le-feu, nous collaborions à envahir la surfa-surface afin de montrer à tous ces gentils petits naïfs qu'ils se trompent sur toute la ligne concernant les gens du dessous ? Bien entendu ... une fois tous asservis-asservis, nous pourrons à nouveau nous adonner à notre lutte ancestrale pour la domination complète ... Qu'en dis-tu, noble roi ?

Tu crois sincèrement que je vais vous faire confiance ?

Je ne vous demande pas une réponse immédiate, disons que nous nous retrouvons ici à la prochai-prochaine décade ... Vous me donnerez votre réponse à ce moment là !

Ben tiens ! C'est çà, on va faire çà ! Bon ... ben je vais prendre congé alors ! Sur ce !

Passez le bonjour-bonjour aux gens de la surface, noble gobelin !"

Les 2 binômes s'éloignèrent chacun par un boyau opposé sans autre forme de salamalec. Après une centaine de pas, Uglagob et Fouchey débouchèrent dans une vaste grotte d'où les attendait une centaine de gobelins de la nuit, tous encapuchonnés, leurs armes barbelées suintantes de poisons mortels. Leur capitaine, vêtu d'une armure composite faite de morceaux d'amures naines, humaines et elfiques, s'inclina respectueusement.

"Vous leur faites confiance mon Roi ? demanda Fouchey,

Pas le moins du monde ! Ils sont plus sournois que la sournoiserie elle-même ! Même s'ils donnaient leur parole, ils ne respecteraient pas cet accord !

Alors vous allez leur dire non ?

Je vais y réfléchir ... je vais y réfléchir ...

Nous n'attaquons pas mon maître ? demanda le capitaine gobelin de la nuit.

Non merci, çà ira ... pour cette fois ! Que ta garnison rejoigne son camp de base !

Bien mon Roi ! Il en sera fait selon vos désirs !"

Le capitaine fit un signe militaire aussitôt répercuté par les lieutenants et la centurie se mit en mouvement.

Loin très loin en dessous d'eux, le plénipotentiaire et son encombrant ami silencieux arrivèrent eux aussi dans une vaste grotte où grouillaient de très nombreuses formes dans les ombres.

"Alors-alors ?

Message passé ! On va voir-voir c'que le vieux gob' va décider !

Ok ! Repli !"

... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uglagob

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/05/2009

Feuille de personnage
Pièces (Or-Argent-Bronze):
Réputation: Guerrier divin
Réputé(e) aussi à...: Manque de patience

MessageSujet: Re: A l'ouest du royaume - Strates souterraines   Jeu 24 Mai 2018 - 15:29

Loin, très loin sous la surface …

Des bruits d’explosions de plus en plus répétés rendaient toute discussion très difficile.

"Quoi ? Tu dis que l’ancienne mine de pierre météorique n’existe plus ? Et nos troupes ? Et les leurs ?
Oui, çà fait au moins 1 semaine  apparemment … Nos éklaireurs sont formels mon roi ! Plus rien !
Mais y’a quoi à la place ?
Un grand trou béant !
Béant ? Vers ? Et le sable au dessus ? Il n’a pas noyé le lieu ?
Euh … ben béant paske ya un grand trou justement ! Cà a tout fissuré la croûte au dessus ! Et englouti plein d’sable !
Hein ? Y’a un accès à ciel ouvert ?
Ouais mais bon, sur des kilomètres ! C’est bon !
Tu rigoles ou quoi ? Des kilomètres d’escalade ne leur poseront jamais un problème ! Laisse tomber, s’ils perdent d’autres troupes à aller là-bas, çà en fera en moins ici et tant pis pour les arrogants de la surface !
On fait koi là ?
Je viens de me farcir leur général ! J’peux souffler un peu ? Laisse-leur le temps de le comprendre et la panique va se propager plus vite que la peste !
Ouais kool !
Jusqu’à demain ou la guerre de succession va se déclencher et après demain, le survivant des prétendants sera nommé général, et çà reprendra !
Si vite ?
Tout va toujours très vite pour eux ! Ils se trahissent très vite ! Ils paniquent très vite ! Et ils nous pourrissent la vie très vite aussi !
"

Le capitaine gobelin s’inclina et s’éloigna de la petite grotte dans un nuage de fumée tandis qu’Uglagob s’affalait fatigué sur un fauteuil pliant. Un médic s’approcha de lui pour nettoyer ses plaies tandis qu’un prêtre de Maglubiyet incantait calmement un sort de soin. Le roi posa lentement contre le repose-bras du fauteuil sa masse divine ensanglantée.

Il examinait attentivement des canons d’avant-bras en acier dégoulinants de sang et poils bruns coagulés.

"Balèze comme général celui là ! Cà faisait un moment que je ne m’étais pas fait un aussi beau combat ! Beau trophée ! Faut que j’les montre à Klush’ikk qu’il me les identifie correctement ! Si çà n’est pas béni par leur fichu salopard de dieu maudit, je me les récupère çà va pas trainer ! Autant profiter qu’on ait des gabarits équivalents !

Ah ils ont la belle vie en haut ! Des petits ennuis de petits cons pénards ! Des petits massacres de masse et des petites guerres et tout et tout … S’ils savaient vraiment … Ben tiens, si çà déboule du désert, çà va leur faire bizarre ! Faut pas chercher bien loin pourquoi ces connards de drushis cherchent à se carapater en haut, c’est trop dangereux pour leurs petits petons précieux ici bas ! Faut en avoir une vraie paire bien accrochée pour tenir ici !
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narrateur secondaire

avatar

Nombre de messages : 1194
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: A l'ouest du royaume - Strates souterraines   Mer 8 Aoû 2018 - 0:05

Ailleurs, dans les geôles d'Uglagob, dans un quartier oublié ... la zone d'antimagie ...

Cela faisait quelques jours que plus personne n'était venu torturer les 2 prisonniers enchainés dans la même cellule. Qu'ils n'étais plus venu leur balancer leur ration d'ailleurs.

L'ogre sentait bien qu'il avait pas mal maigri. Pour l'elfe en face de lui, elle lui avait de toute façon parue faible dès le départ, il ne voyait pas trop de changements en fait.

Il ne savait même plus depuis combien de temps elle n'avait pas rouvert les yeux, si çà se trouve, elle était déjà cannée qui sait. son tour allait venir ...

Soudain, un petit caillou sortit de l'ombre du couloir, passa entre les barreaux et vola droit sur la joue de l'elfe qui ne put s’empêcher de crier.

"Vu ta-ta tête, tu-tu te demandais si elle-elle était crevée, je ne faisais que-que répondre à ta question !
Hein ? T'es qui toi ? Encore un tortionnaire ?
Non-non ... j'ai pas l'temps pour çà !
Tu viens pour quoi alors ? C'est qu'on a un planning très chargé nous !
Oui bien sûr ... à crever oubliés com-comme deux chauss-ssettes mal ass-ssorties ?
Mais c'est quoi cet accent ?
T'o-t'o-t'occupe ! Vous voulez sortir prendre l'air ?

(l'elfe parut soudain moins mourante qu'avant) Te fout pas de nous ! On en a marre de vos tortures ! Même mentales !
J'suis pas là pour-pour çà j'ai dit !
Alors accouche !
Toi t'as du bol ma jolie ! Parce que si les choses-vertes ne vous avaient pas oubliés, c'est toi qui aurait fini par accoucher au bout d'un moment !
Connard !
(l'ogre lui essayait de cogiter un peu, d'où venait cette expression de chose-verte au lieu de dire gobz ?) Calme toi !
Alors comme çà tu peux nous faire sortir ? On a les membres brisés je te signale gros malin !
J'suis p't'être un malin-malin oui, mais j'suis pas gro-gros comme l'chose-ogre !
(presque ! on dit ogre ducon !) Réponds à la dame plutôt !
Pour la serrure, j'en fait mon affaire ! J'ai amené une super-super potion ! Bon l'goût est p't'être fort mais çà va vous retaper-taper direct !
Et pourquoi on te croirait ? Pourquoi tu ferais çà ?

Si vous vous barrez d'ici et vivants en prime, çà f'ra chier l'grand chose-verte big boss en chef ! Et çà, mes patrons seront contents-contents !
Et pour les vêtements ? Ils ont détruit tout ce qu'on avait !
Euh ... j'ai bien une tunique de rechange dans mon-mon sac à dos ! Mais çà f'ra un peu p'tit pour une chose-elfe !

(Il me tape sur le système avec ses expressions ! On dit elfe tout simplement !) Et moi ?
J'ai rien à vot' taille !
Ben voyons ! Bon pas grave, je me débrouillerais ! Si déjà t’arrive à tenir tes engagements de nous faire sortir de cette turne et sur nos deux jambes, çà sera pas si mal !
"

La créature s'approcha des mousses phosphorescentes qui produisaient une faible lumière verdâtre dans la pièce. Petit comme un gobelin, couvert d'une tunique à manches longues et d'une capuche qui dissimulait complètement sa tête, elle crocheta sans trop de peine la lourde serrure de la cellule et pénétra dans la pièce. Il crocheta de même les chaines qui entravaient les 2 prisonniers. l'elfe s'écroula sur le côté, l'ogre essaya de rester digne et chût sur place. En passant près d'eux, l'ogre renifla discrètement. Clairement pas l'odeur d'un gobelin.

"Et ta potion ?"

Son interlocuteur sortit alors de son sac à dos une fiole clairement de facture humaine, mais contenant un liquide d'un vert fluorescent pas forcément rassurant. Vu la grimace que fit l'elfe, l'ogre dut prendre une décision.

"Çà suffira pour nous ?
Oui-oui ! moit'moit' çà suffira pour vous deux ! Aller-aller !
Ok ! T'énerve pas, je commence ! Mais mes bras ne peuvent pas me servir là !

Rhalala lala ..."

D'une main gantée, la créature déboucha la fiole et en versa la moitié dans le gosier de l'ogre. Il fut aussitôt pris de violentes douleurs abdominales. L'instant d'après, il eut l'impression que tout son sang bouillonnait et c'est en sueur, ruisselant, et soufflant bruyamment qu'il réalisa qu'il s'était de lui-même mis à 4 pattes pour vomir de la bile.

"Ce truc est abjecte, infâme ... mais c'est un miracle !
Héhé ... C'est sûr qu'le goût est dégeu ! Mais j'avais dit que çà vous retap-taperait !
Bon passe moi çà ! Je vais lui donner le reste !
"

L'ogre lui prit la fiole des mains, releva la tête de sa colocataire de cellule et la fit boire le reste. Pour sa constitution d'elfe affaiblie par la détention, les douleurs furent plus insoutenables encore, mais son orgueil lui interdisait de se lâcher devant cette chose inconnue et un ogre et elle prit sur elle de ne pas être plus démonstrative que l'ogre. Tandis qu'elle s'appuyait contre la paroi, l'ogre demanda à leur sauveur :

"Et si une fois sortis des geôles, on retombe sur des gobz ? Nos armements aussi sont détruits ! On se défend comment ? A coup d'ongles ?
Nan-nan, pour çà, je peux aider !"

Il posa au sol son sac à dos et commença à fouiller dedans. Il en sortit sa tunique de rechange et comme promis la balança vers l'elfe. Elle entreprit aussitôt de l'enfiler. Ce vêtement n'avait clairement pas été lavé depuis .... au moins çà, il sentait le poil de chien mouillé rance, mais c'était toujours mieux que rester nue. Et évidemment, compte tenu de la différence de taille avec la créature, il manquait du tissu. Les dimensions du tronc étaient sensiblement équivalentes, mais comme chez les gobelins, raccourcies en dessous des hanches. Des épaules à la ceinture, elle était couverte mais le bas de la tunique ne lui couvrait que la moitié haute des fesses. Enfin c'était mieux que rien. La créature continuait à fouiller son sac à dos et en sortit une vieille cape souillée de sang qui emballait 3 épées courtes clairement de facture gobeline.

"Pour arriver jusqu'ici, j'ai croisé 3 choses-vertes ! Je leur ai piqué çà ! Cà peut vous servir ?
Ouais ! J'en prend 2 ! Je te laisse la troisième ? (fit-il à l'adresse de l'elfe. Elle ne protesta pas et opina du chef) ... Et ce bout de tissu ? T'en fait quelque chose ?
Moi ? nan-nan !
File moi çà aussi !
"

La cape était à taille de dos de gobelin et déchirée, il ne put s'en faire qu'un demi pagne, de quoi cacher devant mais pas derrière, il utilisa les chaines qui les avaient entravés pour se faire une ceinture et faire tenir ce pagne, c'était mieux que de rester nu.

Il fit glisser ses 2 armes qui pour lui n'étaient guère que des dagues dans sa ceinture, elle en fit de même avec son épée courte.

"Et maintenant ?
V'nez ! J'vais vous guider-guider !"
... ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'ouest du royaume - Strates souterraines   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'ouest du royaume - Strates souterraines
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de rôle sur papier gratuit :: Vers d'autres terres :: Le royaume sans tête-
Sauter vers: